Herbe aromatique

Même en ville, offrez-vous le luxe de profiter de vos propres récoltes. Grâce au potager de balcon, cultiver de délicieux légumes devient accessible à tous, même sur les petits espaces extérieurs. À la fois pratique et esthétique, le potager urbain se transforme en un véritable havre de paix, tout en comblant notre besoin de retour à la nature. Découvrez notre guide pour fabriquer un potager de ville à votre image.

Réaliser un potager de balcon décoratif

Si l’espace de votre balcon ou de votre terrasse est réduit, un petit potager conviendra parfaitement à vos attentes. En plus de vous offrir quelques récoltes, il créera un joli coin de verdure qui apportera une touche authentique à votre décoration de balcon.

Le potager vertical

Adapté aux petits balcons, le potager vertical, ou potager mural, est une excellente solution pour remédier au manque de place. Comme son nom l’indique, ce potager se cultive verticalement, c’est-à-dire sur des niveaux hors-sol placés les uns au-dessus des autres. Pour le réaliser, vous aurez besoin d’un petit mur porteur : une étagère de jardin ou une échelle de décoration. Orné d’herbes aromatiques, cet espace vert apportera beaucoup de caractère à votre balcon ou terrasse.

Le potager suspendu

Comme le potager vertical, le potager suspendu se cultive sur des niveaux hors-sol. En revanche, il a la particularité d’être suspendu soit au plafond, soit directement au balcon. Il peut prendre la forme d’une suspension murale, d’étagères suspendues ou d’un sac multi-poches à fixer sur la rambarde du balcon.

Ajoutez votre touche décorative : suspendez votre potager de balcon avec un joli cordage en macramé. S’agissant des contenants, privilégiez des pots légers et peu profonds. Préférez par exemple des sacs en textile, des fonds de bouteilles en plastique recyclées et des smart pots. Du côté des couleurs, associez-les au coloris de votre mobilier de balcon.

Astuce déco : personnalisez vos étiquettes de jardin avec des petits accessoires : des galets, des ardoises, de l’argile blanche ou des bouchons de liège apporteront un look créatif et original à votre potager de ville.

Fabriquer un potager de balcon fonctionnel et productif

Si vous avez un peu de place, vous pouvez opter pour un potager de balcon fonctionnel avec un rendement plus conséquent. Pour cela, installez une jardinière classique constituée de grands pots en terre cuite et de bacs en bois protégés par du feutre géotextile. Préférez des contenants à grande profondeur (au moins 35 cm) afin de cultiver des légumes aux racines profondes (tomates, poivrons, haricots, carottes…).

Sur les balcons plus spacieux, assurez-vous une récolte productive en optant pour le carré potager. Délimité par des bordures, ce type de potager ne prend pas beaucoup de place et permet de cultiver en profondeur (jusqu’à 40 cm) pour profiter d’une plus grande variété de légumes ! Le carré potager peut par ailleurs se cultiver en hauteur (potager sur pied ou table de culture) en l’adaptant à votre taille. S’il est facile de trouver un carré potager en kit dans les commerces spécialisés, vous pouvez aussi le fabriquer vous-même avec du bois de récupération (palettes…), des tasseaux, des vis à bois et du feutre géotextile.

Comme n’importe quel meuble en bois, personnalisez votre bac ou votre carré potager : passez une couche de vernis pour protéger et sublimer la teinte naturelle du bois ou bien peignez-le aux couleurs de vos envies !

Créer un potager de balcon écologique

Vous souhaitez mettre en place un potager respectueux de l’agriculture biologique ? Créer un potager de balcon écologique en suivant ces quelques règles de base.

  • Tout d’abord, choisissez des graines issues de l’agriculture biologique et des espèces adaptées au climat de votre région. Les plantes évoluant dans leur milieu ambiant nécessitent moins de soins et risquent moins d’être attaquées par les nuisibles.
  • Pensez à installer un composteur adapté pour les balcons et terrasses. En plus de contribuer à réduire vos déchets ménagers, le compost ainsi créé servira d’engrais naturel pour vos plantations.
  • Du côté des contenants et supports, faites une large place au matériel de récupération ! Installez votre potager dans une palette en bois recyclée, utilisez des gouttières récupérées et des vieilles boîtes de conserve.
  • Pour l’entretien, limitez vos besoins en eau : collectez l’eau de pluie, plus douce et moins calcaire que l’eau du robinet.

Découvrez toutes nos astuces de déco pour votre balcon en vous abonnant à la newsletter Westwing. Vous pourrez profiter de nos ventes privées et de réductions allant jusqu’à -70 %.

Quels légumes cultiver sur un potager de balcon ?

Le choix des légumes à cultiver dépend de plusieurs critères : les variétés doivent être adaptées à la culture en pot, mais également aux conditions climatiques de votre balcon ou terrasse (taux d’ensoleillement, température, humidité…).

  • Sur un potager de balcon décoratif, l’espace de culture est limité et il serait inutile d’espérer obtenir de gros légumes. Privilégiez donc les herbes aromatiques qui, en plus d’être décoratives, vous permettront de faire des merveilles en cuisine : ciboulette, estragon, sauge, persil, thym, menthe… Pensez aussi aux espèces simples à cultiver : blettes, poivrons, radis, fraises et bien sûr les tomates cerises en pot.
  • Pour un plus grand potager de balcon, offrez-vous un plus large choix de variétés de légumes riches en saveur. Avec une profondeur suffisante, vous pourrez cultiver des haricots verts, du navet, des concombres, des courgettes, des cornichons et des carottes, sans oublier toutes les espèces de salades, de la laitue à la roquette en passant par la mâche.

Entretenir un potager de balcon

Comme le potager de jardin, le potager de balcon nécessite un entretien régulier. Si possible, arrosez-le tous les jours, voire deux fois par jour, de préférence tôt le matin ou tard le soir, surtout pendant les jours de forte chaleur. L’arrosage est crucial pour éviter que la terre ne se dessèche. Pour éviter l’accumulation d’humidité au niveau des racines de vos plantations, vérifiez que l’eau d’arrosage s’écoule correctement.

Pensez aussi à disposer des billes d’argile au fond de vos contenants sur 2 à 5 cm afin d’éviter la stagnation de l’eau et de favoriser le drainage des pots.