Nous livrons ! Droit de retour prolongé jusqu´au 31.01.2021

Salon avec canapé en cuir brun

Le cuir est une matière noble, vivante et robuste, à condition qu’elle soit bien entretenue. Alors, qu’il s’agisse d’un sac, d’un canapé ou d’un fauteuil confectionné dans cette matière, il est important de l’entretenir pour préserver sa souplesse et lui assurer une belle longévité. Le nettoyage du cuir et quelques soins sont nécessaires, surtout si vous vous servez de l’objet en question quotidiennement.

Lorsque vous vous offrez une pièce en cuir, renseignez-vous sur son origine, vous obtiendrez quelques renseignements sur la façon dont elle vieillira et les soins à lui prodiguer. Le cuir d’agneau est un des plus fragiles, le cuir de veau est plus costaud et davantage quand il est grainé. Cuir pleine fleur, croûte de cuir ou daim, chaque cuir exige un traitement adapté. Ne vous inquiétez pas, on vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur le nettoyage du cuir.

Pour plus d’articles sur l’entretien de votre intérieur, rendez-vous ici.

Le point sur les différents types de cuir

Les cuirs proviennent de différentes familles d’animaux : bovine, ovidée, porcine, caprinée, équidée. Leur aspect varie selon la bête, son âge, ses conditions d’élevage, le mode de tannage … On parle de cuir « pleine fleur » lorsque la face supérieure de la peau est restée intacte. Si celle-ci s’est vue retouchée, elle deviendra « fleur corrigée ». La peau peut être adoucie par un léger ponçage, on obtient alors du nubuck.La « croûte de cuir » fait référence à la face interne du cuir. Cette surface est particulièrement douce au toucher et plus accessible. Selon les traitements, elle peut devenir « suède » ou cuir velours. Enfin, toutes ces peaux peuvent être colorées.

Avec ces conseils et astuces pour l’entretien du cuir, rien ne peut arriver à vos objets préférés ! Vous les garderez avec vous plus longtemps et vous en profiterez pleinement. Abonnez-vous à la newsletter Westwing pour recevoir toutes nos ventes privées et nos offres exclusives.

Entretenir et nettoyer du cuir comment s’y prendre ?

Vous aimeriez que votre fauteuil en cuir pleine fleur, votre veste en croûte de cuir, ou vos chaussures en daim restent aussi splendides qu’au premier jour ? Il n’y a pas de secrets. Seul un entretien régulier et un nettoyage du cuir garantiront à ces objets une belle espérance de vie. Mais attention chaque cuir exige des soins et accessoires particuliers.

Le cuir suédé (daim) est particulièrement fragile et nécessite un traitement différent de celui du cuir lisse et même verni, sensible aux rayures, mais assez résistant.

Gardez un œil sur les différentes caractéristiques des produits d’entretien. Pour le nettoyage des chaussures, l’odeur intense du produit ne sera pas dérangeante. En revanche, pour une veste ou un canapé, ce sera plus gênant. Retenez nos conseils et choisissez soigneusement le produit d’entretien du cuir en fonction de son utilisation.

Après la théorie, passons à la pratique avec deux fauteuils, le premier en cuir lisse, l’autre en croûte de cuir. Contrairement à ce que l’on s’imagine, leur entretien n’est pas bien compliqué. Voyez plutôt :

Exemple concret : nettoyer un fauteuil en cuir lisse  

Dépoussiérez votre fauteuil en cuir lisse à l’aide d’un chiffon doux ou d’une éponge légèrement humide. 

Si nécessaire, utilisez avec un savon glycériné. Appliquez le savon sur un tissu humide et nettoyez le cuir. Passez votre tissu à l’eau claire, essorez-le, puis rincez votre canapé. 

Nourrissez votre fauteuil en cuir avec un lait d’entretien adapté. Versez une petite quantité de lotion sur un chiffon propre et appliquez ce produit sur le cuir par mouvements circulaires. Passez ensuite une chamoisine pour retirer l’excédent de lait et lustrer le cuir. 

Exemple concret : nettoyer un fauteuil en croûte de cuir 

Utilisez une brosse crêpe pour dépoussiérer votre fauteuil en croûte de cuir. Constituée de caoutchouc, cette brosse accroche les impuretés sans abîmer le cuir retourné. Pour un nettoyage optimal, frottez énergiquement votre fauteuil à l’aide de cette dernière. 

L’opération réalisée, ravivez les couleurs de votre fauteuil en croûte de cuir grâce à un spray pour peaux chamoisées. Certains sont incolores, d’autres teintés. Après séchage, frottez de nouveau le cuir de votre fauteuil toujours avec votre brosse crêpe. Pour éviter les tâches, imperméabilisez bien le fauteuil. 

Une tâche sur votre fauteuil en croûte de cuir ? Si elle est légère, munissez-vous d’une gomme spécifiquement conçue à cet effet. Pour une tâche incrustée, procurez-vous un détachant spécial cuir retourné. Testez le produit sur une zone non visible pour vérifier qu’il n’endommagera pas le revêtement de votre fauteuil. 

À noter : L’humidité peut dessécher le cuir et, dans le pire des cas, provoquer des craquelures. Il en va de même pour la chaleur excessive et la lumière du soleil, pouvant altérer sa couleur.  

Quels produits naturels pour nettoyer du cuir ?  

Divers produits naturels sont dédiés au nettoyage du cuirs comme à son entretien.

Le savon glycériné est très utilisé pour nettoyer, nourrir et assouplir le cuir. Disponible en pain, paillettes ou sous forme liquide, le savon glycériné s’applique avec une éponge humide. Frottez votre pièce en cuir, puis rincez-la avec un chiffon légèrement humide. 

Nourrissez le cuir de votre fauteuil avec de la cire d’abeille. 100 % naturelle, elle protège et nourrit le cuir en profondeur. Autre atout de cet onguent naturel : son parfum discret et agréable. 

Autre produit naturel utilisé pour nourrir et faire briller le cuir : l’huile de lin. Appliquez-la à l’aide d’un pinceau et lustrez l’objet avec un chiffon en laine naturelle. 

Conseil supplémentaire : n’ayez pas recours aux remèdes de grand-mère pour prendre soins de vos cuirs ! Ceux-ci sont généralement inadaptés aux cuirs modernes et au pire peuvent avoir l’effet inverse que celui escompté. Préférez des produits professionnels, que vous pouvez acheter en magasins ou en ligne.