Main tenant un baluchon de fleurs et de pétales de plantes divers

Saviez-vous qu’il était possible de faire brûler de la sauge, de la lavande, du romarin ou du thym ? Que ce soit pour purifier son intérieur, créer un sentiment de confort ou encore évacuer le stress, il existe de multiples raisons de brûler ces herbes médicinales aux vertus purificatrices. Longtemps utilisés par les peuples amérindiens, les bâtons de fumigation nous réservent bien des surprises ! Bienfaits, plantes à privilégier, fabrication de son propre smudge ou bâton de fumigation… nos experts Westwing vous expliquent comment faire brûler de la sauge en toute simplicité.

Envie de découvrir d’autres DIY à réaliser chez vous ? Inscrivez-vous à notre newsletter Westwing pour bénéficier de toutes les astuces déco et des meilleures offres sur nos ventes privées.

Brûler de la sauge : les bienfaits

Ancien rituel spirituel amérindien, brûler de la sauge est reconnu pour ses propriétés à la fois purifiantes, thérapeutiques et parfumantes.

  1. Purifier l’air de sa maison

    Le smudge ou bâton de fumigation se brûle dans un bol ignifuge en céramique. La fumée odorante qui se dégage est capable d’éloigner les virus et les bactéries infectieuses grâce à ses propriétés antivirales et antibactériennes. En brûlant un bâton de sauge des prairies ou de sauge blanche, purifiez l’air de votre intérieur en repoussant les maladies !

  2. Chasser les énergies négatives

    Dans la tradition ancestrale, les peuples amérindiens brûlaient de la sauge blanche pour éloigner les ondes négatives et chasser les mauvais esprits ! Dans votre intérieur, la purification de l’air vous aide à vous libérer des émotions et des énergies négatives. Vous retrouvez alors un environnement plus sain et plus équilibré.

  3. Évacuer le stress

    En ayant retrouvé un environnement sain et positif, la purification de l’air obtenue grâce à la sauge brûlée contribuerait à réduire le stress. Selon une étude brésilienne, la sauge des prairies serait même efficace dans le traitement des syndromes dépressifs et anxieux.

  4. Mieux dormir

    Tout comme son utilisation en infusion, la sauge brûlée est également efficace pour favoriser le sommeil et réduire les problèmes d’insomnie. En effet, un environnement sain, en particulier dans les chambres à coucher, facilite l’endormissement et améliore la qualité du sommeil.

  5. Parfumer sa maison

    En brûlant des bâtonnets de sauge avec d’autres plantes, vous obtenez un des bienfaits les plus agréables : le mélange de sauge, de lavande et de rose dégage une odeur subtile dans votre intérieur ! Chassez les mauvaises odeurs et faites place à un parfum naturel et délicat propice aux énergies positives !

Quelles plantes utiliser pour fabriquer un bâton de fumigation ?

Si la sauge est la plante la plus recherchée pour fabriquer un bâton de fumigation, il existe une multitude d’autres herbes médicinales aux vertus purificatrices reconnues.

  • La sauge : utilisée depuis l’Antiquité, la sauge est considérée comme l’herbe médicinale par excellence. Antibactérienne, antiseptique, digestive, énergétique… Elle possède de nombreuses vertus thérapeutiques. Parmi ses variétés, la sauge blanche est la plus répandue pour fabriquer son propre bâton de fumigation. Elle est très efficace en cas de stress ou de perte d’énergie.
  • Le thym : le thym est une plante réputée pour être antiseptique et anti-infectieuse. Il est donc idéal pour assainir son intérieur, tout en luttant contre les virus et les bactéries.
  • La sarriette : digestive et antivirale, la sarriette est également une plante à insérer dans votre bâton de fumigation pour dynamiser votre intérieur et renforcer votre système immunitaire.
  • Le laurier : longtemps utilisé par les civilisations grecques et romaines, le laurier est très apprécié pour son parfum délicat, mais également pour ses vertus antibactériennes et antifongiques.
  • La résine de myrrhe : particulièrement adaptée pour fabriquer son propre bâton de fumigation, la résine de myrrhe est réputée pour son pouvoir anti-inflammatoire et apaisant. Très répandue dans les anciennes civilisations égyptiennes, elle était brûlée pour en faire un encens sacré…

Le choix des plantes dépend de ce que vous recherchez et des effets qu’elles dégagent sur vous (odeur, plaisir visuel, ressenti, souvenir…). Pour réussir votre bâton de fumigation, n’oubliez pas d’ajouter des plantes fleuries : de la lavande, des fleurs de roses… Mélangées aux herbes médicinales, elles vous permettront d’obtenir une odeur naturelle et unique.

Fabriquer un bâton de fumigation soi-même

Si vous vous demandez comment utiliser la sauge et comment fabriquer un bâton de fumigation DIY fidèle à la tradition amérindienne, suivez les étapes suivantes !

Matériel :

  • De la sauge blanche (ou tout autre type de plante médicinale qui vous fait envie : thym, laurier, sarriette, romarin…)
  • Des plantes fleuries : lavande, fleurs de roses…
  • Un fil de cuisine
  • Une paire de ciseaux
  1. Cueillez ou procurez-vous en herboristerie toutes les plantes séchées que vous souhaitez intégrer dans votre bâton de fumigation.
  2. Coupez-les afin d’obtenir des plantes de même taille.
  3. Créez votre bâton de fumigation en superposant les plantes : placez les plus fines à l’intérieur (lavande, thym…) et les plus grandes (feuilles de sauge) à l’extérieur.
  4. Avec le fil de cuisine, faites un petit nœud à la base de votre bâton, puis enroulez fermement le fil autour des plantes, jusqu’en haut du bâtonnet. L’ensemble du bâton doit être bien serré. Terminez par une boucle pour attacher le sommet du bâton de fumigation.
  5. Lorsqu’il est prêt, suspendez votre bâton dans un endroit sec et laissez-le sécher pendant environ 2 semaines à 1 mois.

Fabriquez plusieurs bâtons en variant les herbes et les fleurs. Vous réaliserez ainsi un mélange personnalisé et harmonieux, propre à votre intérieur. Avant de brûler votre bâton de sauge, pensez à ouvrir les fenêtres de la pièce afin d’évacuer la fumée. Pensez également à faire sortir les animaux domestiques qui se trouvent dans la pièce.

Allumez l’extrémité du bâton de sauge à l’aide d’un briquet ou d’une allumette. Soufflez délicatement afin d’éteindre la flamme. Posez-le sur un bol résistant à la chaleur (en céramique par exemple) et laissez-le brûler jusqu’à ce qu’il se consume intégralement. Répétez l’opération dans toutes les pièces que vous voulez assainir et purifier !