Partagez

«Cela peut sembler fou - mais c'est l'acte de création en lui-même qui est important, car il est tout aussi exaltant de créer une petite cuillière qu'une banque nationale» - Arne Jacobsen

Arne Jacobsen : sa vie

Arne Jacobsen est né à Copenhague en 1902. Son père était grossiste et sa mère, une employée de banque qualifiée. La mère d’Arne Jacobsen aimait peindre dans son temps libre, c’est pourquoi Arne Jacobsen a d’abord voulu être peintre. C’est son père qui la ensuite convaincu de devenir architecte.

Arne Jacobsen a suivi une formation pour devenir tailleur de pierre jusqu’en 1924 puis a été accepté à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Copenhague où il fait ses études d’architecte jusqu’en 1927. Il a ensuite voyagé en Allemagne où il fait ses premiers pas dans l’architecture moderne et en Italie où il découvre le design.

En 1925, pendant ses études, il gagne une médaille d’argent grâce à une chaise qu’il a conçu pour l’exposition internationale Art Déco de Paris. C’est ici que débute sa passion pour le design.

Jusqu’en 1929, Arne Jacobsen travaille dans la construction pour les municipalités, puis, avec Flemming Lassen, il gagne un autre concours organisé par l’association des architectes danois. L’édifice spiralé appelé « Maison du Futur »  a été construit pour une exposition au forum de Copenhague. Pour cette maison, Arne Jacobsen a réalisé des meubles futuristes adaptés à sa structure -Son ascension dans le monde du design intérieur.

En 1930, Arne Jacobsen a commencé à concevoir, à son compte, des maisons et même des stations-services. En outre, il construit des bâtiments au Danemark notamment les nouvelles mairies des villes Århus et Søllerød dont le style design et moderne très opposé au centre-ville traditionnel a déclenché  des débats très passionnant chez les artistes de l’époque. Du fait de ses origines juives, Arne Jacobsen a été contraint de fuir le Danemark occupé par les Allemands pendant la deuxième guerre mondiale. Il prit un bateau pour la Suède où il a pu continuer son travail d’architecte mais toujours sous la contrainte. C’est ainsi qu’il s’est consacré à une autre activité créative : le développement de modèles pour le design intérieur.

Après la deuxième guerre mondiale, Jacobsen revient en Allemagne et aide à la reconstruction de maisons et d’écoles. En 1955, il construit la célèbre rangée de maisons de villes à Søholm , maison dans laquelle il vécut d’ailleurs jusqu’à sa mort.

En 1956, Arne Jacobsen débute le projet le plus important de sa carrière : l’hôtel Royal SASA et le terminal pour le système de transport aérien Scandinavian Airlines. Grâce à son perfectionnisme hors pair, il crée un design unique et exceptionnel. Des chaises aux couverts en passant par les rideaux, il sait donner vie à chaque détail. Ses chefs d’œuvre sont une preuve incroyable de ses capacités et de son talent. Les meubles de l’hôtel Royal SAS surtout les chaises Egg et Swan sont aujourd’hui des meubles design emblématiques.

Arne Jacobsen sera ensuite très sollicité en Europe et dans le monde et va réaliser notamment le fameux St Catherine’s College en Angleterre. Il enseigne également à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Copenhague et travaille en collaboration avec le fabricant Fritz Hansen pour commercialiser des produits design industriels.

Arne Jacobsen décède subitement en 1971 et ses projets inachevés seront menés à bien par son personnel. Il aura marqué l’architecture danoise à jamais.

Arne Jacobsen : son oeuvre

chaise pivotanteArne Jacobsen a donné au modernisme de son temps une forme typiquement scandinave. Sa passion pour la botanique a nettement influencé sa tendance à conjuguer les lignes droites du moderne avec les éléments de la nature. Cela se reflète dans les formes rondes et organiques et les modèles semblables aux animaux et aux plantes qui ont fait de ses chaises des meubles design si élégants et intemporels.

Arne Jacobsen se décrivait lui-même comme un architecte bien qu’il soit plutôt connu pour ses meubles design d’intérieur. Le fait qu’il ne se qualifiait pas de designer montre son côté rationnel et fonctionnaliste. Non seulement Arne Jacobsen était sensible aux détails de ses œuvres mais il les considéraient également dans leur intégralité. Il avait un vrai don pour concevoir des proportions harmonieuses et savaient très bien comment ils pouvaient affecter l’homme.

Arne Jacobsen : le Best of

Les meubles et accessoires d’Arne Jacobsen ont été conçus dans le but d’équiper ses réalisations architecturales. Mais ils sont tout aussi rayonnants et élégants dans d’autres environnements.

La chaise Fourmi à trois pieds pour Fritz Hansen fut le plus grand succès de Jacobson dans l’industrie du design et a été créée à l’origine pour une cantine mais va parfaitement dans un bureau d’entreprise.

La chaise série 7 est l’une des chaises les plus vendues par Fritz Hansen.

Les fauteuils Egg et Swan de l’hôtel Royal SAS ont été mis en vente par Fritz Hansen en 1958 et se trouvent encore aujourd’hui dans de nombreux hôtels, ambassades et entreprises de style moderne.

Les couverts Flatware ont été conçus aussi pour l’hôtel royal SAS et ont été commercialisés par Georg Jensen. Ces couverts ont été utilisés pour la réalisation du film L’Odyssée de l’espace , pour leur aspect moderne et futuriste.

Arne Jacobsen a créé de l’art moderne avec instinct, perfection et style. Son œuvre est incroyablement riche, variée et surtout innovante.

Ventes commençant aujourd’hui

Prochaines promotions