Tablier

Tablier

Partagez

Paru dans:
Vous désirez en savoir plus ? Lisez le guide !

Tablier :le guide Westwing

Nos mères et nos grands-mères nous l’ont appris, pour cuisiner, un tablier est indispensable.

Que ce soit pour vous en cuisine, ou pour faire un barbecue, il est nécessaire d’avoir un tablier afin de se protéger des projections culinaires.

Pourquoi avoir besoin d’un tablier ?

Le tablier est certainement l’accessoire le plus utile dans votre cuisine. Le tablier sert à protéger vos vêtements des éclaboussures de tomates, par exemple, et des tâches de graisse. Ces tâches sont souvent difficiles à nettoyer à la machine, il vaut donc mieux salir un tablier que ses propres vêtements. Vous pourrez ainsi cuisiner seul ou en famille sans vous soucier de tâcher vos vêtements.

Lorsque vous recevez des amis à dîner et que vous vous êtes déjà apprêté pour aller danser, il est essentiel d’en porter un afin de préserver votre tenue de soirée.

Le tablier de cuisinière est ajustable. Il s’enfile par la tête, puis vous pouvez le régler à l’aide d’une lanière qui passe autour du cou. Le haut arrive en général au-dessus de la poitrine. Ensuite, le tablier descend sous les genoux et se noue autour de la taille à l’aide de deux lanières.

Le tablier dans certaines professions

Dans de nombreuses professions, on utilise un tablier. Le sommelier, par exemple revêt un tablier, la plupart du temps, couleur lie de vin. Il lui sert, bien-sûr à se protéger, mais également à garder en permanence un limonadier à portée de main, qui sera rangé dans la poche du tablier.

Le peintre en portera volontiers un, dans son atelier. Les couleurs utilisées pourraient endommager ses vêtements. Le tablier se présentera alors sous la forme d’une blouse.

Le tablier est souvent un accessoire féminin, mais on le retrouve porté par beaucoup de corporations comme les tanneurs, les forgerons, les bouchers…

Le tablier d’hier et d’aujourd’hui

Aujourd’hui le tablier est porté occasionnellement pour cuisiner ou pour jardiner ; autrefois, il était porté comme vêtement de tous les jours par les femmes. A la maison ou aux champs, le tablier était de mise du matin au soir.

Dans l’histoire, le tablier marque aussi une certaine hiérarchie. Jadis, seules les servantes en portaient un. La noblesse, elle, portait seulement de belles robes et de beaux costumes. Au Moyen-âge, les tabliers étaient brodés pour le personnel de maison ou à incrustations pour les femmes de chambres.

Matières

Aujourd’hui pour une utilisation simple et pour le laver facilement, le tablier est en général en coton. Plus anciennement, il était en velours ou dans des étoffes nobles.

Tablier d’école

Il y a une cinquante d’années, le tablier était obligatoire à l’école. Le but était bien sûr de préserver les vêtements des écoliers mais également de ne pas faire de distinction sociale sur les tenues vestimentaires des enfants. La blouse était portée tel un uniforme, tout le monde avait le même.

Les autres tabliers

Le tablier n’est pas seulement un vêtement.

Le mot tablier est également utilisé pour désigner différents termes techniques comme, par exemple en architecture, c’est la partie amovible d’un pont levis. Il permettait de laisser ou non le passage aux soldats et aux chevaux, pour rentrer au château ; aujourd’hui, aux automobilistes, aux cyclistes et aux piétons voulant aller d’un rive à l’autre d’un fleuve. Le tablier de certains ponts se soulève alors pour laisser le passage libre aux bateaux de croisière arrivant dans une ville.

Le tablier d’une voiture est la partie sous le moteur, servant à protéger celui-ci. Ainsi le moteur craint moins les projections et les éclaboussures.

En sculpture, c’est la plaque fixée sur un piédestal.

En architecture c’est la partie amovible de la cheminée, se trouvant devant le foyer de la cheminée.

Le Tablier est également le nom d’une commune française situé en Vendée près de La Roche sur Yon.

Expression avec « tablier »

« Rendre son tablier » signifie quitter volontairement ou démissionner de son poste.

Prochaines promotions