Partagez

Fondée en 2001 entre le Cambodge et la France, la marque Soieries du Mékong raconte l’histoire d’une merveilleuse rencontre entre deux pays à travers chacune de ses créations. Spécialisée dans la confection de foulards en soie, Soieries du Mékong est l’aboutissement d’un projet social soutenu par l’ONG Enfants du Mékong.

Des couleurs chatoyantes, un tissage de qualité, les foulards conçus par Soieries du Mékong font la part belle aux motifs traditionnels cambodgiens et à l’ingéniosité de ses créateurs français. Conçus pour les hommes et les femmes, ces étoffes sont raffinées et élégantes, en hiver comme en été. Westwing vous invite à découvrir l’univers de Soieries du Mékong, cette marque engagée jusqu’au bout du monde.

soieries du mékong

Soieries du Mékong, une histoire de rencontres

Deux associations sont à l’origine de cette aventure ; l’ONG Enfants du Mékong et Espoir en Soie. Ainsi, c’est en 2001 que naît le projet Soieries du Mékong, afin de concilier deux engagements ; la lutte contre l’exode rural et la transmission du patrimoine tisserand cambodgien, et plus particulièrement celui de Banteay Chmar, au Nord-Ouest du pays. Cette volonté se traduit par la création d’un centre de tissage, où des jeunes femmes de plus de 18 ans sont formées et éduquées pour tisser la soie et acquérir les connaissances de base : khmer, mathématiques… Cela permet ainsi de prévenir l’exode rural en donnant aux femmes cambodgiennes de ces villages isolés un travail valorisant qui répond à une véritable problématique sociale.
Soieries du Mékong, c’est également l’histoire d’une rencontre entre deux cultures et deux savoir-faire. A Paris, les foulards sont ainsi dessinés et conçus, inspirés par des motifs khmers et français ; à Banteay Chmar, ils sont tissés avec soin pour obtenir des étoffes dont la beauté vient de l’union de créateurs français et de tisserandes cambodgiennes.

Le tissage de la soie selon Soieries du Mékong

Depuis le 13ème siècle, le Cambodge est reconnu pour ses talents en sériciculture, la culture de la soie. Le tissage de ce matériau, d’une finesse rare, demande un savoir-faire et une dextérité sans pareille. Les tisserandes de Soieries du Mékong perpétuent ainsi une tradition vieille de plusieurs siècles, grâce à des procédés et des techniques ancestrales. Préparation du métier à tisser, tissage et teinture des foulards ; chaque pièce est le fruit de la patience, la précision et l’amour de la soie des tisserandes.
Entre 30 et 60 exemplaires de chaque création sont conçus par les tisserandes de Soieries du Mékong. Le foulard passe ainsi par plusieurs étapes, durant plusieurs jours, pour finalement devenir une ode à la soie.

Collections Soieries du Mékong

Au fil des saisons et des inspirations, Soieries du Mékong conçoit plusieurs modèles de foulards en soie, aux motifs, couleurs et tailles multiples.

  • Inspiré des traditions khmères, le krama est un motif que l’on retrouvera notamment sur de nombreux foulards de Soieries du Mékong.
  • D’autres motifs sont également disponibles : asymétrique, marin, bicolore ou simplement uni, Soieries du Mékong fait preuve de créativité dans chacune de ces étoffes.
  • Camaïeu de bleu, dégradés de rose et nuances de gris ; les foulards de Soieries du Mékong vibrent de milles couleurs, pour que chacun puisse nouer à sa cou celle qu’il préfère.
  • Deux choix s’offrent à vous concernant la taille de votre foulard ; 75x200cm est la dimension idéale pour un long foulard qui s’enroulera avec style autour de votre cou, tandis qu’un foulard de 40x150cm saura mettre en valeur votre tenue de manière discrète et raffinée.

Elégants et intemporels, les créations Soieries du Mékong embelliront votre tenue mais feront également de magnifiques cadeaux, empreints d’une histoire et d’une signification forte.

Ventes commençant aujourd’hui

Prochaines promotions