Mariage

Mariage

Partagez

Paru dans:
Vous désirez en savoir plus ? Lisez le guide !

Mariage :le guide Westwing

La décoration occupe une place importante dans la réussite d’une réception de mariage. Bien choisir sa robe de mariée n’est pas une mince affaire. Fleurs, guirlandes, ballons, housses de chaises, de nombreux accessoires de décoration s’offrent à vous.

Inscrivez-vous sur les ventes privées de Westwing et découvrez de nombreux articles décoratifs utiles pour un mariage.

Les origines du mariage

Le mariage tient ses lettres de noblesse dans l’histoire de la société. Cette expression tire son étymologie de la racine latine « mas, maris » qui signifie mâle. Le suffixe « âge » peut être traduit par embrassade ou trouvaille ; il s’agit donc d’une tutelle dans laquelle la femme passe du père au mari. Deux thèses soutiennent la législation du mariage, tout d’abord l’alliance ou l’union entre deux familles et ensuite l’acte de procréation pour permettre la préservation de l’espèce humaine.

Les Grecs, les Romains et les Allemands de l’époque antique considéraient le mariage comme étant un acte privé qui ne concernait que les membres de la famille des futurs mariés. Les futurs époux étaient choisis en fonction de leur classe sociale, et la dote était un contrat signé avant les noces. Sous l’Empire romain, le mariage a revêtu une dimension publique avec la présence de témoins investis d’un pouvoir religieux ou civil. Le mariage avait pour but principal de revaloriser le concubinage ; après un an de cohabitation, les concubins étaient considérés comme étant mariés.


En France, le mariage religieux était précédé d’un mariage devant le notaire, il s’agissait d’un document légal qui n’était autre qu’une promesse de mariage passée entre les deux conjoints. La civilisation romaine accorde une grande importance à l’épanouissement de la femme dans le mariage, puisque celle-ci est soumise au régime de biens séparés. Elle dispose donc de ses biens comme bon lui semble. Les deux époux sont tenus au devoir de la fidélité, mais l’adultère n’est sanctionné que s’il est commis par la femme.

L’avènement du christianisme au quatrième siècle va influencer le mariage, Saint Augustin va d’ailleurs résumer le mariage en trois mots à savoir le proles (la descendance), le fides (la fidélité) et le sacramentum (le mystère qui unit les deux époux et qui est comparé à l’union du Christ avec son Eglise). A contrario, certaines règles sont établies et font référence à des situations très particulières dans le couple et à des comportements de déviance.

Mariage

Comment réussir sa cérémonie de mariage ?

La mariée doit être belle le jour de son mariage, et cela demande une bonne préparation. Il est important de garder sa forme et sa ligne pour le grand jour. Prenez le temps de vous reposer et de vous détendre, afin d’avoir une bonne mine. Pour augmenter votre capital beauté, rendez-vous chez votre esthéticienne quelques semaines avant le mariage. Choisissez avec soin les bijoux que vous désirez porter et rangez-les dans votre boîte à bijoux afin d’être certaine de les retrouver. La coiffure, la manucure et la robe de mariée sont la touche finale pour être rayonnante afin de prononcer le grand OUI.

Pour la décoration de la salle, optez pour la couleur que vous avez choisi pour la robe des enfants d’honneur et des lavalières de ces Messieurs. Vous conserverez ainsi une unité de tonalités. Une décoration sobre sera toujours du meilleur effet et vous laissera du temps afin de vous concentrer sur l’essentiel.

Prochaines promotions