Visite Privée à São Paolo : André Klotz, photographe globe-trotter

Il pleut sur São Paolo lorsque nous arrivons chez André Klotz. Situé à proximité de l’avenue Paulista, l’une des plus célèbres adresses de la ville, son immeuble est entouré de bâtiments commerciaux quelconques. Malgré la grisaille environnante, l’appartement du photographe brésilien est rempli de lumière et brille de ses souvenirs et de ses histoires partagés. Notre curiosité est piquée, c’est parti pour la visite guidée !

westwing-André-Klotz
Photographies, voyages et une maison pleine de souvenirs
westwing-André-Klotz-2

“Je cherchais un endroit avec une belle vue. Je voulais être en mesure de voir l’horizon, de regarder loin, d’avoir une vue sur toute la ville ! J’ai fait de nombreuses visites d’appartement avant de trouver ces grandes fenêtres tant désirées”, nous dit André Klotz.

westwing-André-Klotz

En matière de décoration, ce photographe spécialisé dans les photos d’architecture, se fie à son œil et son sens de l’esthétique. Il laisse les idées venir à lui et les improvise, les tente et les met en pratique peu à peu.

westwing-André-Klotz

“L’idée de faire des étagères à partir de cagots m’est venue car je n’aimais pas voir tout cet espace libre entre le canapé et la porte. J’ai pensé un temps faire un mur en cobogó mais j’ai finalement improvisé avec les cagots et le résultat m’a plu.”

westwing-André-Klotz

André klotz a également demandé conseils à des amis architectes pour l’agencement de son appartement. S’il a pris ces conseils en considération, il avoue n’en avoir fait qu’à sa tête pour la salle de bains. “J’ai tout changé dans la salle de bains. Elle était petite et sombre. Je l’ai complètement ouverte sur l’extérieur, ainsi elle donne directement sur ma chambre et la fenêtre, sans porte ni cloison. Mes amis architectes me l’ont déconseillé mais je tenais vraiment à avoir vue sur l’horizon.”

westwing-André-Klotz

La cuisine aux murs en béton brossé est également lumineuse. Les voilages diffusent une lumière naturelle propice à la cuisine. Ça tombe bien, notre photographe est également cordon bleu.

westwing-André-Klotz

Les 90 m² de l’appartement sont judicieusement agencés et chaque détail reflète la personnalité de son propriétaire. André Klotz nous explique qu’il n’avait pratiquement rien lorsqu’il s’est installé et qu’il a choisi ses meubles petit à petit. Il a aussi ramené beaucoup de choses de ses voyages à travers le monde, comme le tapis de la salle de séjour.

westwing-André-Klotz

“J’avais l’habitude de visiter un magasin de tapis de São Paolo. Je blaguais avec les vendeurs en leur disant toujours de me mettre de côté un tapis que j’aimais particulièrement. Un jour, le propriétaire me fait une offre que je dois décliner. Quelques mois plus tard, en Turquie pour le travail, je me rends à un salon d’exposition. Au détour du salon, je tombe nez à nez avec un tapis identique à celui que j’ai vu dans la boutique au Brésil. Aujourd’hui, il est dans mon salon”.

westwing-André-Klotz

Outre les souvenirs de voyage, de nombreux objets de famille trouvent place dans sa déco comme le miroir rond, deux tabourets en bois et un gramophone. Le bar est un petit bureau sur lequel son grand-père faisait jadis ses devoirs.

westwing-André-Klotz

Les histoires s’enchaînent au rythme de la visite. Les petits objets de foire, les peintures de sa galerie Altitude, des livres biographiques. André Klotz nous explique qu’il n’aime pas rechercher un objet spécifique mais préfère le trouver par hasard. “Je préfère avoir besoin de quelque chose pendant un certain temps et le laisser venir à moi au court d’un voyage ou d’un trajet.”

Cette attitude rend son intérieur intéressant. Chaque pièce remémore des souvenirs du passé, des lieux inoubliables ou des moments importants.

Lorsque nous lui demandons quel est son coin préféré dans son appartement, il nous répond : “Cela peut paraître cliché, mais selon moi, la deuxième meilleure chose après partir en voyage c’est de rentrer à la maison. Voilà pourquoi je n’ai pas un endroit de prédilection. Toute ma maison est mon coin préféré”. Venant d’un globetrotteur invétéré, nous le croyons sur parole.

Crédits photos © Westwing Home & Living

Lucile Pelletier

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger
Offline