L'antre chic d'Alpha Sidibé, Studio Manager de Louboutin

Mon premier est une semelle rouge. Mon deuxième est un parcours fulgurant au sein de l’une des marques les plus prestigieuses de la fashion sphère. Vous êtes aiguillé(e) là, non ? Rencontre avec Alpha Sidibé, Studio Manager de Christian Louboutin.

Il a beau avoir un look ultra pointu, rien ne prédestinait Alpha Sidibé à une carrière dans la mode. Né à Conakry, en Guinée, il arrive en France à l’âge de 3 ans dans une petite commune de l’Aisne. Après le lycée, direction une fac de socio et les lectures de Bourdieu. Pour payer ses études, il travaille comme vendeur chez Gap avant de rejoindre le service presse de l’enseigne. Il y découvre l’univers impitoyable de la fast fashion et enchaîne ensuite avec un stage au sein de l’agence KCD, puis au ministère de la Culture avant d’atterrir chez Christian Louboutin.
Dans une interview accordée à Jeune Afrique, Alpha Sidibé le reconnaît, il a été là au bon moment, au bon endroit : “Christian Louboutin adore le métissage, les cultures différentes de la sienne”. Il commence donc au “business planning” avant de devenir l’assistant du maître. Entré par la petite porte, il devient un personnage central de la marque jusqu’à être nommé Studio Manager. “Le studio Louboutin est le lieu où se retrouvent les créatifs pour penser les modèles. Je m’occupe des équipes et je fais office d’intermédiaire avec les autres départements pour les projets spéciaux” explique t-il. Des projets qui incluent des collaborations avec une quinzaine de designers, des créations spéciales et des commandes de célébrités, d’Idris Elba à Monica Bellucci.

Bien dans ses baskets, Alpha Sidibé est aussi bien dans son appartement du Marais où la déco se veut éclectique, élégante et intemporelle. Celui qui a cassé les codes du déterminisme social casse aussi les codes de la déco en adoptant un mix & match des styles et des matières. Chatoyantes et chaleureuses, les teintes marrons et bordeaux se mixent avec du cuir et du bois. Aux côtés d’un fauteuil vintage relooké à la mode écossaise, des imprimés ethniques, un tapis persan et une multitude de coffee table books. Sur la mode bien sûr, mais aussi sur l’histoire, la musique…

Une évidence chez Alpha Sidibé : sa collection de Louboutin avec une prédilection pour les modèles cloutés.

Crédits photos & vidéos : Westwing

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger
Offline