Pâques avec Tamara von Nayhauß

“Pâques commence pour moi juste après Noël”, nous dit la Comtesse Tamara von Nayhauß. “Dès que mon fils aperçoit les premiers œufs colorés au supermarché, il veut fêter Pâques. Qu’il faille encore attendre près de trois mois est parfois difficile à lui expliquer”.

Westwing-Tamara-von-Nayhauß

Au sein de son cercle d’amis, Tamara von Nayhauß est reconnue pour son talent d’organisatrice de fêtes spontanées et mémorables. Si elle admet anticiper un peu plus pour le repas de Pâques, elle nous explique ici que ses préparatifs restent toutefois très décontractés.

Westwing-Tamara-von-Nayhauß

La veille :

“La veille, je cache les œufs et les cloches en chocolat. Je conseille cette tactique à tous les parents. Mes fils Maxi, âgé de huit ans et Louis, cinq ans, se sont parfois réveillés avec enthousiasme à six heures du matin le jour de Pâques. Il vous reste alors peu de temps pour cacher les œufs…”

Westwing-Tamara-von-Nayhauß

Décoration des œufs de Pâques :

“Je fais ça tranquillement la veille, afin qu’ils soient prêts sur la table pour le repas de Pâques le lendemain.”

Westwing-Tamara-von-Nayhauß

Décoration pour le repas :

“Pour la table, je choisis un service classique et sobre. La déco peut ainsi être joliment colorée. Colorée et gaie ! Voilà ce qui importe dans une décoration de Pâques !”

Westwing-Tamara-von-Nayhauß

Dimanche de Pâques :

“Le dimanche de Pâques, nous commençons évidemment par la chasse aux œufs. Une fois la chasse terminée, nous allons à l’église, puis nous brunchons avec des amis. Il y a souvent une deuxième chasse aux œufs dans les bois pendant la balade digestive.”

Westwing-Tamara-von-Nayhauß

Le bouquet de Pâques :

“A Pâques, j’adore le saule blanc. J’accroche sur ses branches tous les œufs déco que j’ai accumulés au fil des années. Ceux de ma grand-mère comme ceux achetés sur Westwing. Ça crée un bouquet chamarré. J’aime aussi les tulipes blanches ou aux couleurs vives”.

Westwing-Tamara-von-Nayhauß

Dans la soirée :

“Vient alors le moment de la crise de foie”, plaisante Tamara von Nayhauß. “Tout du moins pour mes fils qui ont mangé tous les œufs en chocolat.”

Westwing-Tamara-von-Nayhauß

Astuces pour une fête réussie :

– La chose la plus importante pour une fête réussie est une hôtesse détendue et de bonne humeur.

– Les cartons d’invitations sont un peu démodés mais tellement plus élégants qu’un mail ou un texto.

– N’organisez pas votre événement trop longtemps à l’avance. Les fêtes spontanées sont toujours les meilleures !

– Prenez le temps de faire un plan de table et de placer des marque-places.

 – Il n’y a jamais trop de bougies pour décorer une table ou une pièce, quelle que soit l’occasion ! J’en achète tout au long de l’année, de différentes tailles et coloris.

– Donnez un bref discours. Pas besoin de le préparer à l’avance, dites simplement quelques mots aimables et sincères. C’est un beau et solennel prélude à tout événement.

– Si vous avez des invités de dernière minute, accueillez-les simplement à votre table. Plus on est, mieux c’est !

Westwing-Tamara-von-Nayhauß

Réussir son plan de table :

“Si vous êtes en mauvaise compagnie, la soirée est gâchée ! Par conséquent, en tant qu’hôtesse, vous devez toujours veiller à votre plan de table. Surtout lorsque les gens ne se connaissent pas. C’est toujours une question de ressenti. Prenez en compte les points communs, réfléchissez aux caractères de vos invités et pensez au type d’interlocuteur avec lequel il leur ferait plaisir d’échanger.”

Westwing-Tamara-von-Nayhauß

Faux pas à éviter :

– Mélanger vos marques-places ou mal orthographier un nom !

– Apporter un cadeau impersonnel.

– Annuler à la dernière minute !

Westwing-Tamara-von-Nayhauß

Crédits photos © Westwing

Lucile Pelletier

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger