Silvia Arenas - Vivre à Barcelone

L’architecte Esther Flavià nous ouvre les portes de sa maison. J’avais déjà vu cette maison en photos mais quand je suis entrée, je ne savais plus où poser mes yeux.

Le vitrail moderniste aux motifs végétaux est d’une beauté à couper le souffle. Le balcon en fer forgé est tout simplement somptueux.

homte-story-barcelone
homte-story-barcelone72

De la salle à manger, vous pouvez également profiter de cette sorte de tribune aux fabuleux vitraux. Le bâtiment date de 1904. Le travail d’Esther s’est axé particulièrement sur le sol, un trésor de l’industrie artisanale méditerranéenne.

La mosaïque « Nolla » – du nom de Miguel Nolla qu’il créa au milieu du XIXème siècle est formée par des petits carreaux de céramique- hexagonaux et octogonaux. La mosaïque crée un sol dynamique et original. Avec un sol pareil, qui a besoin de tapis ?

La salle à manger et le salon forment un espace fluide. La mosaïque de Nolla se propage partout sur le sol et entre en parfaite harmonie avec les murs et les plafonds blancs, inaltérés, dans un environnement relaxant et accueillant. Les couleurs neutres sont utilisées dans la décoration avec quelques détails dans les tons bruns.
Le design est lui aussi perceptible dans les meubles, les lampes et les détails.

homte-story-barcelone7

L’appartement a été entièrement rénové. Les plafonds ont été restaurés en utilisant des modèles de moulage différents tandis que la mosaïque attire l’œil comme s’il s’agissait d’une peinture.

“C’est en partie pour cela que les tons très dominants de la décoration sont le blanc ou le beige. Les couleurs neutres passent plus inaperçues pour mettre en valeur le plafond, la mosaïque et les vitraux”, nous confie Esther.

homte-story-barcelone4

La sélection de meubles est basée sur un style avant-gardiste. Le meilleur moyen de mettre en valeur l’ancien, c’est de le confronter au contemporain. Les Barcelonais sont de très grands amateurs de design et cela se voit dans leurs maisons.

Nous entrons dans la cuisine, je l’adore ! Esther y a créé un espace comptoir avec des tabourets. «Nous mangeons et vivons dans la cuisine. Nous aimons nous retrouver dans cette pièce. En fait, nous utilisons à peine le salon” ajoute-t-elle.

C’est principalement dans cette pièce que je reçois. En guise de séparation avec les autres pièces pend un grand panneau de méthacrylate qui comprend un rétro-éclairage et du vinyle damassé.

homte-story-barcelone6

Le blanc est la couleur de la maison. Cuisine blanche. Murs blancs. Mobilier blanc. Un seul objectif : mettre en lumière la mosaïque de Nolla.

Nous allons dans la chambre d’enfant et nous découvrons des pièces pratiques et fonctionnelles toutes aux tons neutres.
Une fois de plus, le sol, le plafond et le balcon attirent notre attention.

“Nous essayons de faire en sorte que la décoration serve le confort familial. Le mot d’ordre : se sentir à l’aise à la maison”, confie Esther.

homte-story-barcelone3

La chambre principale est une extension de la salle de séjour. Décoration simple mais soigneusement sélectionnée avec des pièces de design.

Un panneau lumineux incrusté dans le mur sert de tête de lit. En guise de bureau, Esther utilise une planche collée au mur.

homte-story-barcelone5

Notre visite se termine dans la magnifique tribune polygonale agrémentée de vitraux.

Découvrir ce trésor moderniste a été une expérience incroyable que je voulais partager avec vous. Un exemple de la façon dont chaque maison peut nous raconter sa propre histoire.

Une autre preuve que la décoration peut être émotionnelle … à Barcelone.

homte-story-barcelone2
©Photos Westwing Espagne

Fabiola Van Peteghem Berth

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger
Offline