Rencontre avec l'architecte d'intérieure Carole Dugelay

Partager une rencontre avec une personne et un intérieur qui nous séduisent fait partie de notre ADN chez Westwing. Il en est de même pour la fondatrice du magazine en ligne Nettement Chic. C’est pour cela que nous avons décidé de nous unir afin de vous présenter une série de rencontres exceptionnelles. Derrière chaque porte, une femme qui nous inspire de par son parcours, son goût et la singularité de son univers.

Pour cette Home Story réalisée ensemble, nous avons rendu visite à Carole Dugelay, architecte d’intérieur. Elle nous ouvre la porte d’une charmante maison de poupée des temps modernes, construite en 1890 à Fontenay-sous-Bois.

 

Tu n’as pas toujours été architecte d’intérieur. Peux-tu nous raconter ton parcours professionnel ?

Après des études à l’école Duperré, je suis devenue designer textile dans la mode. J’ai atterrit chez Lacroix puis Kenzo avant de lancer ma propre société, Yellow Velvet, une boutique en ligne dédiée au coussin. Au début, je voulais monter une boutique de déco mais finalement, suite à une longue réflexion avec mon mari, j’ai décidé de créer une boutique mono-produit en ligne. Je me suis arrêtée sur le coussin parce qu’il est, pour moi, un élément de la déco très emblématique. Chaque intérieur a besoin de vivre au travers de la couleur, des motifs et des textures que les coussins peuvent offrir.

Mais il sommeillait toujours en moi un vieux rêve d’être décoratrice d’intérieur… Même avant de me lancer dans la mode, c’est ce que je voulais faire. Après la fermeture de Yellow Velvet en 2015, j’ai décidé de franchir le pas et me voilà, aujourd’hui, architecte d’intérieur avec une formation à l’école Boule et plein de projets en cours !

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ton nouveau métier ?

C’est de mixer les couleurs et les matières, de trouver des associations auxquelles les gens ne penseraient pas. J’adore essayer de comprendre ce que mes clients aiment, trouver l’association originale qui leur correspond et avec laquelle ils pourront vivre et évoluer tous les jours.

Quel est ton style ?

J’aime autant les styles épurés, presque froids, que les styles plus éclectiques et colorés comme celui de Madeleine Castaing. J’aime piocher dans les extrêmes pour trouver l’équilibre de chaque projet. Je peux chiner et associer un miroir trumeau du 18ème siècle et un meuble des années 40.

 

La couleur du mur dans le salon est calquée sur le bleu que l’on retrouve dans le « ciel » au plafond. Je cherche toujours un élément qui fait office de fil conducteur.

Sur un chantier, tu commences par une pièce en particulier ?

Non, tout se fait au même temps. C’est mon mode de fonctionnement pour arriver à créer quelque chose d’homogène avec des couleurs, des motifs et des pièces qui se répondent. En même temps, il ne faut jamais avoir peur de laisser la place au hasard, au mélange des textures et des couleurs.

Quelles sont tes astuces déco ?

1/ Les coussins

Les coussins, c’est une évidence pour moi, on ne peut jamais en mettre trop. Sur mon lit j’en ai sept, sur le canapé huit. Il ne faut pas forcément chercher à les assortir, des coussins dépareillés c’est très bien aussi. Et surtout je les change, ça m’amuse, c’est ma récré !

2/ Habiller les plafonds

J’ai commencé à faire ça il y a dix ans dans mon dressing où le plafond est orange et plus récemment dans la salle de bain avec un très beau gris/bleu. Je viens de refaire un appartement où le plafond de la chambre est bleu nuit, c’est le détail qui fait l’originalité d’une pièce.

On pourrait craindre que cela fasse un plafond bas mais l’effet est totalement inverse, surtout dans une petite pièce. Dans la cuisine par exemple, nous avons utilisé le papier peint Nuvole de Fornasetti et Cole and Son.

3/ Utiliser de la peinture noire

Mes toilettes par exemple sont noires du sol au plafond ! L’effet est très cocon. C’est le même noir que l’on retrouve sur le mur dans le salon et une partie de l’escalier. Un mur noir peut aussi être très utile pour camoufler une télévision ! Cela aide à l’oublier…

4/ La lumière

Je mets des lampes partout pour créer une ambiance chaleureuse. Ma seule réserve concerne les plafonniers sauf s’ils sont très beaux, et les halogènes.

Quand on a la chance de refaire un appart de A à Z, on pense à l’emplacement des prises pour mettre les lampes exactement où l’on veut. Des prises au sol par exemple sont très utiles pour placer des lampes de lecture sur une console derrière un canapé.

4/ Les miroirs

Un miroir complexifie la pièce et la rend plus intéressante. On dit toujours qu’il faut s’en servir afin d’agrandir une pièce mais je l’aime aussi pour les angles de vue qu’il peut offrir.


Quel serait pour toi le projet de rêve ?

Un chalet et un hôtel. Pour le chalet, l’idée m’est venue lors d’un voyage à Chamonix chez une copine. Depuis je rêve d’en décorer un, de travailler l’association des matières, le bois… Quant à l’hôtel, je crois que c’est le rêve de chaque décorateur d’intérieur. Si je ne fais pas ça un jour, j’aurais raté ma vie d’architecte !!!


Les adresses de Carole

  • Lindell & Co pour les coussins brodés (14, rue du grand Prieuré 75011 Paris).
  • India Mahdavi (5, rue Las Cases 75007 Paris) pour son mobilier et son sens de la couleur et des formes osées.
  • Au fil des couleurs (31, Rue de l’Abbé Grégoire 75006 Paris) et Ananbo.com pour les papiers peints.
  • Je chine beaucoup de mobilier vintage et de luminaires aux Puces du Design, au marché Paul Bert à Saint-Ouen et à la Brocante de la rue de Bretagne à Paris.

Crédits photos © Nettement Chic

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger
Offline