Rencontre avec Stéphanie Picardat, Home Organiser

Des professionnels du rangement peuvent désormais vous accompagner dans la chasse au superflu. Leur travail ? Vous apprendre à trier, jeter et ranger, pour faire le vide dans votre intérieur mais également dans votre vie. Né au Canada, le concept a de quoi séduire. Pour en savoir plus sur ce nouveau métier, nous avons rencontré Stéphanie Picardat, Home Organiser à Paris.

portrait 3

Qu’est-ce qu’un Home Organiser ?

Un home organiser est une personne qui vous aide à remettre de l’ordre dans votre maison et à s’organiser intelligemment. Chaque personne fonctionne différemment et je dois m’adapter à chaque personnalité pour trouver la solution qui leur correspondrait le mieux. Le terme home organiser n’est pas encore très connu du grand public, il reste assez flou. Je me définis donc plutôt comme une accompagnatrice.

Quel est votre parcours ? Quand avez-vous commencé à exercer ?

Après des études d’histoire de l’art, une formation en médiation et une vie professionnelle dans le monde de la communication, j’ai élevé mes enfants et passé beaucoup de temps à m’occuper de ma maison. Mon diplôme de médiateur a été l’élément déclencheur. Le médiateur est avant tout impartial et à l’écoute. Il essaye d’avancer sur une thématique. Je me suis alors demandée « pourquoi ne pas utiliser toutes ces techniques pour les mettre au service de la maison ? ».

Kitchen Shelves

Quelles sont les qualités d’un Home Organiser ?

L’écoute, l’énergie et la patience. Mon travail ne consiste pas uniquement à ranger une maison, j’accompagne véritablement mes clients dans une démarche précise. Je me dois de ne pas être donneur de leçon.

Quels sont les profils de vos clients ? Font-ils appel à vous à un moment particulier de leur vie ?

Il n’y a pas de profil type. J’ai rencontré des personnes qui traversaient un moment difficile de leur vie comme un deuil ou un divorce et qui souhaitaient mettre de l’ordre dans leurs affaires. Mais j’ai également accompagné des familles d’expatriés qui partaient s’installer à l’étranger. En général, c’est un évènement particulier qui les appelle à faire à moi.

Baskets and items on bathroom shelves

Comment définissez-vous les besoins de vos clients ? Quelles sont vos techniques pour rentrer dans leur intimité ?

Je suis à l’écoute de mes clients. Pour moi, c’est la base de mon métier et la qualité indispensable. Après avoir déterminé leurs besoins, on évalue ensemble l’ordre des priorités. C’est une vraie rencontre, on échange beaucoup. Je ne veux pas bouleverser leur vie, je suis là pour comprendre comment ils fonctionnent.

Quel est votre premier réflexe lorsque vous arrivez chez vos clients ?

Je fais le tour de leur maison et je regarde également leurs placards. Parfois, un intérieur peut sembler rangé mais en réalité les placards sont totalement désordonnés. Cela me permet d’évaluer le temps nécessaire.

Shirts hanging in closet

Pour quelle pièce fait-on le plus souvent appel à vos services ?

Le dressing et la cuisine. Les personnes qui font appel à mes services n’ont pas en général de vrai dressing. Je les aide à faire le tri dans leurs vêtements et à les catégoriser. Pour la cuisine, la façon de ranger doit être pensée de manière fonctionnelle. Par exemple, les casseroles et les poêles sont à côté des plaques de cuisson. Les choses doivent être liées à ce que l’on doit faire. C’est tout simplement du bon sens.

Quelle est la question la plus fréquente que l’on vous pose ?

“Quelle est votre technique” ? Mes clients ont l’impression que je vais leur apporter une recette miracle mais je ne fonctionne pas ainsi. Je leur donne des conseils et leur explique que le secret ne tient qu’en un seul mot : régularité.

Est-il si simple de changer ses habitudes ?

Les personnes que j’accompagne sont heureuses de repartir sur une base rangée et se tiennent à cette organisation. Parfois, elles m’appellent simplement pour me raconter qu’elles arrivent à garder « le rythme ». Elles sont fiers de ce qu’elles ont réussi à accomplir, elles se prennent au jeu. J’ai une cliente qui est même devenue maniaque et qui me demande de revenir régulièrement !

Qu’est-ce qu’une maison bien rangée ?

Il faudrait presque oublier le rangement et qu’on ait plus à se demander où se trouvent nos affaires.

Le meilleur rangement ?

Ranger au quotidien ! Ne pas remettre au lendemain ce que l’on peut faire tout de suite.

Fabiola Van Peteghem Berth

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger
Offline