Rencontre avec Monika Lenarczyk, photographe et designer

À partir de quel moment considère-t-on un appartement comme un véritable “chez soi”?  Pour la photographe polonaise Monika Lenarczyk et son mari Emil, c’est à partir de la naissance de leurs quatre filles : d’abord Zoja, puis Bianka, Gaja et Sawa. “Les enfants ont apporté de la chaleur et de la joie dans notre chez-nous”, explique en souriant Monika, tout en rajoutant que chacune de ses filles a ouvert “un nouveau chapitre dans notre vie.”

Lorsqu’on lui demande comment elle parvient à organiser la vie d’une famille de six personnes sur 80 mètres carrés, Monika répond avec un sourire: “Nous considérons l’appartement entier comme un espace commun. Les filles échangent souvent leurs chambres, la cuisine se connecte avec le salon – qui abrite aussi mon bureau – et notre chambre matrimoniale est une pièce ouverte à tous les membres du ménage. Pour Monika, l’espace n’a jamais été un problème. “Nous aimons être proches, passer du temps ensemble et partager des choses tous les jours.”

Quand il y a 10 ans Monika et Emil emménagent dans ce nouvel appartement, ils avaient une vision très claire du style dans lequel ils voulaient vivre : un intérieur simple, apaisant et minimaliste. Aujourd’hui, l’énergie de la famille se ressent dans tout l’appartement et “dans chaque pièce vous pouvez voir qu’il y a des enfants qui vivent et évoluent ici”, ajoute Monika.

“Les filles ont toutes leurs propres intérêts et elles veulent que leurs passions se reflètent dans l’appartement. En plus elles ont beaucoup d’idées, ce qui crée un joyeux bordel coloré”, déclare en souriant Monika. Mais “je suis également très heureuse qu’ils participent à la décoration. Je regarde toujours avec joie la manière dont ils accrochent des affiches ou des photos sur les murs.”

Quant aux couleurs, la simplicité est mis à l’honneur : tous les murs de l’appartement ont été peints en blanc. Non seulement celui-ci agrandit l’espace, mais il met aussi en valeur tous les objets décoratifs. De nombreux meubles, sont également des antiquités que Monika a chiné sur les marchés et qu’elle a elle-même restauré. Recouverts de teintes pastel, ils donnent à leur intérieur un charme chaleureux et sans prétention. Monika pense d’ailleurs que son appartement est “comme une toile qui se patine avec le temps et prend du caractère”.

Bien que la famille n’ait pas l’intention de déménager dans un proche avenir, Monika admet que l’appartement nécessite des changements constants pour répondre aux exigences des membres du ménage qui grandissent. “Les filles sont plus âgées, elles ont donc besoin de leur propre espace et intimité. C’est pourquoi nous avons prévu une pièce spécifique dans laquelle chacune peut rester seule de temps en temps. ”

Après des journées bien remplies, la famille apprécie les moments et soirées simples. “Le mot qui décrit le mieux notre famille est la proximité”, explique Monika. “Nous avons tous une forte personnalité, mais nous sommes très impliqués dans les problèmes familiaux communs et formons ainsi une véritable équipe harmonieuse et soudée”.

Louise Ballongue

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger
Offline