Miles of Light

Inspirée par la nature et l’énergie qui s’en dégage, Romina Bacci a créé Miles of Light, une collection de photographies végétales. Séduit par cet univers poétique, Westwing est allé à sa rencontre pour vous la faire connaître !

1 (1)

Pourquoi le nom Miles of light ?

Quand j’ai commencé à prendre des photos, je voulais refléter l’infinité de possibilité (miles = unité de mesure) qu’il y a dans la lumière (light = lumière).

2

Quel est votre parcours ?

Je viens de Rosario en Argentine, le pays des « asados », du « mate » et du « dulce de leche ». En tant que graphique designer, j’ai toujours été passionnée de photographie ! J’ai commencé à m’investir professionnellement dans ce domaine il y a dix ans, quand j’ai déménagé aux Etats-Unis avec mon mari. J’ai débuté en ouvrant ma boutique « Miles of Light », sur Etsy, en 2009.

3

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

La nature et les images de tous les jours sont une énorme source d’inspiration pour moi, mais l’isolement des éléments, les collages, ainsi que les collections que je crée, viennent de moi et de mon imaginaire.

D’où vous vient cette passion créative ?

Il y a manifestement une forte influence de ma mère dans le lien de mes créations à la nature. J’ai vraiment absorbé sa passion pour le monde végétal et ses richesses, qu’il s’agisse des aborigènes et de leur travail rudimentaire ou de tout ce qui puise ses origines dans la Terre. Elle gravait souvent le cuir, faisait des lampes à partir de coquillages, des colliers de graines. Elle ramassait des fleurs séchées… Je pense que ma passion pour les plumes n’est pas un hasard !

Comment définiriez-vous votre univers ?

Un univers définitivement créatif, si je ne crée rien pendant une longue période, je ne me sens pas vivante.

Comment sont fabriquées vos créations ?

Je m’amuse beaucoup lorsque je crée quelque chose. Je collecte des feuilles, des pierres et, de temps en temps, j’achète des fleurs aussi. J’aimerais créer une jolie image comme ça, mais, en réalité, mes moments créatifs sont de plus en plus programmés et intégrés dans mes activités quotidiennes.

Parfois je pense à une création particulière et je cherche les bons éléments, d’autres fois je vais créer une image à partir de ce que j’ai sur place. La lumière est un élément clé, je sais donc quel est le meilleur moment pour prendre des photos.

4

Parlez-nous de votre série botanique

La série d’affiches botaniques a commencé en 2009, je cherchais simplement un moyen d’exposer les collections d’éléments naturels que j’avais chez moi. La nature est belle dans sa grandeur comme dans ses fragments les plus petits. J’aime isoler les éléments pour représenter leur singularité, leur complexité ou leur simplicité. Chacun d’entre eux mérite un gros plan !

Photographie : © Romina Bacci

Justine Estevens

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger