Les Malheurs de Sophie : zoom sur les décors du film

La petite friponne de la Comtesse de Ségur promet de nous replonger en enfance. Dans sa nouvelle adaptation cinématographique des Malheurs de Sophie, le réalisateur Christophe Honoré revient avec nostalgie sur les infortunes et les bêtises de l’enfant la plus espiègle de la littérature française. Confrontée aux rudoiements de sa terrible belle-mère, Madame Fichini (incarnée par Muriel Robin), la petite chipie doit redoubler de malice. «Le fouet est l’unique moyen d’éduquer les enfants», s’exclame la marâtre, dépassée par l’esprit taquin de Sophie. Mais bien heureusement, Sophie peut compter sur ses amies Camille et Madeleine, les petites filles modèles de Madame de Fleurville, qu’elle aura pourtant bien du mal à imiter…

Pour cette nouvelle adaptation cinématographique du roman de la Comtesse de Ségur, Christophe Honoré mêle avec délicatesse personnages, chansons et rire d’enfants. Outre Muriel Robin qui incarne la cruelle Madame Fichini, le film réunira Golshifteh Farahani (la mère de Sophie), Anaïs Demoustier (Madame de Fleurville) et Caroline Grant qui fait ses premiers pas au grand écran, dans le rôle de l’héroïne espiègle.

fin

Passionnés par l’univers de ce film, nous sommes partis à la rencontre de Florian Sanson, chef décorateur et responsable des décors du film Les Malheurs de Sophie. Après avoir étudié le dessin dans une école d’architecture, c’est dans le milieu du cinéma que Florian Sanson s’investit depuis plus de vingt ans. Il nous confie avoir occupé tous les postes d’une équipe de décoration puisque, selon lui, il est primordial de bien connaître les tâches de chacun. Holy Motors de Leos Carax, Venus Noire de Abdelattif Kechiche, Les nuits d’été de Mario Fanfani… (la liste est longue), Florian Sanson conçoit des décors de films depuis des années. Aujourd’hui, nous le rencontrons pour échanger autour des décors du film Les Malheurs de Sophie. 

Entrez dans les coulisses…

Quel est le style déco sur le film “Les Malheurs de Sophie” ?

“L’intention et le désir de Christophe Honoré étaient de mettre en scène cette histoire pendant la période Empire (1800-1820). Au cours de la préparation du projet, nous avons choisi d’avoir plus de libertés et ainsi de pouvoir utiliser des accessoires et meubles appartenant à des styles plus tardifs (Napoléon 3 : 1850-1880). Il y a plusieurs raisons à cette direction : Christophe Honoré voulait éviter une reconstitution poussiéreuse et laisser place ainsi à sa réelle volonté d’insuffler de la modernité dans la mise en scène de ce récit. Nous ne pouvions concevoir la direction artistique désirée par Christophe Honoré en respectant de façon obsessionnelle une seule époque. Nous avions le désir de représenter certains décors par des choix forts en couleurs et en mobilier. Ainsi, nous voulions les intérieurs de Mme Fichini austères, froids et prétentieux, et ceux de Mme de Fleurville, plus bohèmes et chaleureux.

S10©JLFernandez023

Cette liberté prise par certains anachronismes assumés a sans cesse été confortée à de nombreuses références cinématographiques (dessins animés…). Il nous a semblé plus juste et plus beau d’inventer notre 19ème siècle, d’utiliser les meubles et les accessoires qui servaient le récit et non ceux qui respectaient strictement une époque. Nous avons, bien sûr, posé quelques limites à ce principe !”

S26©JLFernandez198

Le mobilier utilisé pour le décor est-il du mobilier d’époque ?

“Nos sources d’inspiration ont donc couvert une large période, de 1780 à 1880. Ce qui reste assez juste puisque beaucoup de styles coexistent pendant ces époques. Tout le mobilier est d’époque, il est souvent restauré. Nous avons utilisé aussi quelques copies, mais celles-ci ont été réalisées au 19ème siècle.”

S39©JeanLouisFernandez 255

Le mobilier et les accessoires pour le décor… Vous les achetez, vous les louez ?

“Les meubles et les accessoires que nous avons utilisés proviennent de loueurs spécialisés, d’antiquaires et de prêts. Ils sont loués pour une durée déterminée. Leurs valeurs empêchent tout achat ! Toutefois, les rideaux et les voilages sont fabriqués pour l’occasion : ce sont des accessoires qui traversent le temps plus difficilement et leurs dimensions ne peuvent être approximatives. Beaucoup d’autres accessoires ont été fabriqués, souvent parce qu’ils n’existaient pas dans un état acceptable : la poupée de Sophie par exemple et d’autres jouets.”

S32©JeanLouisFernandez240

Comment avez-vous travaillé avec les costumes ?

“Quand j’ai commencé à travailler sur les décors, la conception des costumes et la fabrication étaient déjà très avancées, ce qui est très agréable. Je pouvais ainsi travailler les couleurs et motifs très précisément, suivant les intentions désirées : harmonies des couleurs, matières et contrastes prononcés.”

S17©JLFernandez165

Dans quel(s) château(x) avez-vous tourné ?

“Je ne peux pas vous répondre précisément car les propriétaires ont sollicité notre discrétion. Nous avons tourné principalement dans des châteaux (quatre au total) qui n’avaient jamais accueilli de tournages et quelques jours en studio. Seuls deux châteaux seront présentés à l’image.”

S37©JeanLouisFernandez 097

Comment avez-vous rencontré Christophe Honoré ? Aviez-vous déjà travaillé ensemble ?

“Je n’avais jamais travaillé avec Christophe Honoré auparavant. Christophe travaillait habituellement avec un autre chef décorateur. Celui-ci n’étant pas disponible, j’ai donc eu la chance de travailler sur ce beau projet, un film magnifique. Je suis très heureux d’avoir accompagné Christophe Honoré dans cette aventure.”

Une anecdote sur le plateau (côté déco) ?

“Il était très important pour Christophe Honoré que les enfants se comportent très naturellement dans les décors. Pour eux, la valeur des meubles ne devait pas être une préoccupation. Ils devaient pouvoir sauter sur les fauteuils avec leurs chaussures ! J’ai eu quelques sueurs froides, je dois vous l’avouer, mais il n’y a pas eu de gros problèmes.”

promo

Les Malheurs de Sophie sortira au cinéma le 20 avril.

Crédits photos © Jean-Louis Fernandez

Fabiola Van Peteghem Berth

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger
Offline