Chloé Pasquet, fondatrice de ZippyPass

Pour échapper au tumulte urbain et vous offrir une parenthèse zen, le yoga, la course à pied ou le fitness restent des activités de choix. Mode de vie et état d’esprit, le bien-être repose aussi sur une alimentation saine. Rencontre avec la pétillante fondatrice du ZippyPass, Chloé Pasquet, qui nous livre ses conseils pour être bien dans nos baskets.

Vous avez fondé le ZippyPass. C’est un pass qui permet de faire du sport à la carte…

Il donne accès à 200 studios & clubs sportifs à Paris. C’est un nouveau mode de pratique à la carte qui répond à une tendance forte : plus de liberté, plus de souplesse. Vous pouvez vous créer une routine sportive sur-mesure en réservant un cours dans n’importe quel endroit. Personnellement, un cours de yin* chez Yoga Village où l’on récite les “OM” me fait un bien fou en fin de semaine alors qu’une pratique dynamique d’ashtanga* au Studio Colibri va booster mon énergie chaque lundi.

Avant de devenir une gourou du bien-être, vous travailliez dans le marketing automobile. Comme change-t-on de vie ?

C’est l’inconscient qui travaille ! Changer de vie est très à la mode chez les trentenaires car on veut être en adéquation avec nos valeurs profondes. J’aimais mon travail, la stimulation d’une grosse structure… Mais en co-créant ZippyPass avec mon mari, je me suis donné l’immense chance de pouvoir donner vie à une société avec les challenges stratégiques que cela implique, tout en suivant mes affinités “healthy”. 

Votre définition du bien-être ?

C’est prendre le temps d’être heureux. C’est un précepte que je suis depuis quelques temps et qui, à force d’entraînement, me permet de mesurer les bienfaits de ma vie à l’instant présent. 

Dans nos vies pressées, l’épanouissement personnel doit-il être une quête permanente ?

Oui, oui, oui et encore oui ! Co-fonder ZippyPass a été le point de départ d’une nouvelle vie où je devais m’écouter pour ensuite être meilleure sur tous les tableaux. Monter une société, lever des fonds, aller à la conquête d’un marché a son lot de challenges. Fonder une famille, ne pas s’énerver devant l’impatience des enfants, le grand écart entre les couches, les petits dej’ de classe, les rendez-vous chez l’orthophoniste… Tout cela demande de la bienveillance avec soi-même, de l’écoute et l’acceptation de ses propres limites. 

Le sport, c’est un élément indissociable de votre vie ?

Avant c’était une contrainte, aujourd’hui c’est devenu un tel plaisir que je culpabilise parfois d’être en train de faire du sport au lieu d’être derrière mon ordinateur. Cela m’aide à avoir conscience de mon corps et à avoir une alimentation plus saine.

Quelle est votre daily routine ?

Chaque matin je bois un jus d’orange pressé ou un jus de grenade, 20 minutes avant de prendre ma douche. Ensuite je prépare un petit-déjeuner salé pour toute la famille. Pain complet au levain, oeufs bio, jambon, avocats, café…  C’est ma recette pour tenir toute la matinée. Une fois par mois je fais 2 ou 3 jours de cure de jus : j’ai le sentiment de me régénérer et de faire le plein de vitamines.

 Le meilleur conseil détox qu’on vous ait donné ?

“Eat your fruits, drink your veggies”. Si on aime se faire des jus de temps en temps, il faut donc manger ses fruits pour que le fructose soit mieux assimilé et privilégier les jus de légumes.  

Le bien-être de votre quotidien se retrouve-t-il dans votre déco ?

Je me suis beaucoup inspirée de la philosophie de Marie Kondo, à savoir de ne garder que ce qui nous met en “joie”. Je me suis donc séparée de tout le superflu. J’aime que le choses soient parfaitement rangées et à leur place.

Comment décririez-vous votre style déco ?

Étant la fille d’une créatrice de mode, j’ai grandi au milieu des tissus et dans un univers inspiré des différents pays que mes parents ont visités. J’ai gardé d’eux ce goût très prononcé pour les objets à histoire, pour les cuirs dont la teinte se patine avec le temps, pour les tapis marocains, les tissus guatémaltèques ou encore les matières brutes comme le marbre. À ces objets de caractères, j’aime opposer des objets lisses au design plus simple et contemporain.

L’élément que vous préférez chez vous ?

Les deux fauteuils Louis XVI en cuir blanc dont les pieds sont peints en un dégradé de turquoise glacé, signé Gilles Nouailhac.

Le mantra qui vous anime ?

Le même depuis mes 15 ans : “Le plus important n’est pas ce que tu vis, mais la façon dont tu le vis”. Il s’applique à toutes les situations, permet de prendre du recul, de relativiser et d’être en phase avec soi même et les autres.

Profitez d’une réduction de 10€ sur le premier mois du ZippyPass avec le code WESTZIPPY. Offre valable jusqu’au 31 juillet 2017.

*yoga passif et lent (4 minutes par pose) qui permet de relâcher la pression « mentale » et d’assouplir le corps en profondeur.

*yoga dynamique incluant la synchronisation de la respiration avec une série de postures définies qui varient en fonction des niveaux et permet d’aller toujours plus loin dans la pratique.

Crédits photos © Chloé Pasquet

 

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger