Une américaine à Paris !

Américaine de naissance et parisienne de cœur, la créatrice de mode et d’accessoires, Nicole Van Dyke, nous ouvre les portes de son appartement de Boulogne Billancourt. Découvrez un intérieur éclectique où les influences se mélangent…

HS-nicole-van-dycke

Vous êtes Américaine… Racontez-nous votre arrivée à Paris après les Etats-Unis…

Après des études au Fashion Institute of Technology à New York et quelques années chez Victoria’s Secret, j’ai lancé ma propre marque de mode et accessoires qui porte mon nom, Nicole Van Dyke. Ce qui m’a amené à Paris ? Mon mari, ma « French Touch » ! Nous vivons aujourd’hui à Boulogne Billancourt avec nos deux filles, Lucy, 10 ans et Jo, 7 ans.

HS-nicole-van-dycke4
HS-nicole-van-dycke5

Comment sont nées vos créations ?

Ma collection mélange avec passion mes amours pour New York et Paris, le cinéma et l’art, les années 50-60 et les tendances actuelles. On y retrouve des touches féminines, sexy-rock, et des influences américaines et parisiennes bien sûr !

Tous mes produits sont fabriqués dans mes ateliers en région Parisienne. Je travaille avec des cuirs italiens, des tissus créés par ma mère, elle-même créatrice de textiles aux Etats-Unis, et des tissus vintage qui viennent du monde entier.  Cette année, je fête les 11 ans de ma marque avec une collection intitulée « Eleven is Heaven » !

HS-nicole-van-dycke7

Comment décrieriez-vous le style de votre maison ?

Un home sweet home éclectic !  Nous avons mélangé nos trouvailles design, des trésors chinés, des souvenirs de voyage, des objets et des meubles de famille français, américains et allemands. Ma mère est berlinoise…

Nous avons essayé de créer un univers confortable, cosy et élégant : des classiques du design (Nelson, Bertoia, Eames…) associés à quelques objets plus simples, et enfin quelques meubles que nous avons dessinés et fait sur-mesure.  Chaque pièce a son histoire. C’est un vrai plaisir de faire évoluer petit à petit notre chez nous.

Comment avez-vous repensé votre appartement ?

Quand nous avons visité cet appartement, il y avait tout à refaire mais il avait du « potentiel ». Des petits balcons, peu de murs porteurs, de nombreuses fenêtres, trois chambres, un bureau, et surtout l’île Saint-Germain en contrebas, comme un mini Central Park. Nous avons abattu les cloisons pour créer une grande pièce à vivre et monté deux autres séparations pour structurer l’espace.

HS-nicole-van-dycke2

Qu’est-ce qu’on retrouve régulièrement dans un salon américain ?

On retrouve souvent beaucoup plus de photos de famille, joliment encadrées, du mariage, de la naissance des enfants… les grands moments de la vie d’une famille !

Votre american touch’ dans votre intérieur ?

La photo de Central Park au-dessus de notre canapé.  Mon mari a pris la photo depuis le ” board room ” de Chanel, situé au 44ème étage d’une tour au pied du parc. Une amie y travaillait, nous avons réussi à se glisser discrètement pour prendre la photo ! Mon mari m’a offert cette photo pour mon anniversaire. Elle représente le début de notre histoire à New York.

HS-nicole-van-dycke-11

Le vintage, vous ne pouvez pas vous en passer ?

J’ai toujours aimé le vintage ! J’ai hérité de cette passion de mère venue aux Etats-Unis de Berlin pour se marier à mon père. Elle est arrivée avec de très belles pièces scandinaves et allemandes. La vaisselle de notre mariage appartenait à mes grands-parents allemands.

D’où viennent vos étoiles en bois sculptées ?

Une de mes amies est décoratrice d’intérieur à Bâle. C’est elle qui a dessiné ces étoiles que j’ai ramenées en train. On adore leur forme et leur couleur !

HS-nicole-van-dycke6Quelle est votre définition du confort ?

Du calme, de la lumière naturelle, un intérieur qui reflète notre petite famille…

Dans les chambres de vos filles, vous avez suspendu des objets au-dessus de leur lit, ce sont elles qui les ont choisis ?

Nous avons trouvé les montgolfières qui se trouvent dans la chambre de Jo au Cap Ferret, quand j’étais enceinte de Lucy.  C’était notre première idée déco chambre d’enfant.  A l’arrivée de Jo, nous les avons changés de chambre et Lucy a reçu ses jolies lanternes de sa tante américaine. Le Masking Tape est tellement beau et pratique pour accrocher des objets !

HS-nicole-van-dycke8
HS-nicole-van-dycke9

Quels sont vos indispensables en déco ?

The French concept « art de la table ». J’ai toujours adoré la belle vaisselle, un bon café ou tea time… C’est un bonheur de pouvoir soigner la présentation de ma table.

HS-nicole-van-dycke3

Quel est le plus grand trésor dans votre maison ? 

L’amour ! Mon mari et nos filles, notre famille anime la maison.

HS-nicole-van-dycke10

Quels sont les petits objets qui ont une valeur sentimentale et qui peuplent votre intérieur ?

Nous avons chacun des petites choses de notre enfance, comme le cerf en bronze de mon mari, le tableau représentant des oiseaux de mon enfance qui est dans la chambre de Jo… Mais aussi des objets hérités de nos grands-parents et nos trouvailles à l’étranger.

Retrouvez l’univers de Nicole Van Dyke sur instagram: @nicolevandykeinparis

Photos : Laetitia d’Aboville pour Westwing

Julie Catroux

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger