La vision américaine de Jessica Klewicki Glynn

Palm Beach, Floride. En bordure d’océan, le soleil joue les fainéants sur des plages de sables blancs bordées de palmiers. Il n’en fallait pas moins aux villas alentours pour adopter un look au luxe surdimensionné et exotique. Autopsie de ces décorations maîtrisées avec la photographe Jessica Klewicki Glynn, co-auteure avec Jennifer Ash Rudick du livre inspirationnel Palm Beach Chic. Rencontre.

Faire ressortir l’essence personnelle d’un lieu en photographie n’est pas toujours évident. Avez-vous un rituel ?

J’aime flâner longuement dans les villas afin d’en percevoir l’architecture et le design. Je rencontre aussi souvent les décorateurs qui ont été en charge des lieux pour comprendre pourquoi ils ont choisi telle ou telle couleur, telle pièce de mobilier… Ensuite, je réfléchis à ce que je peux mettre le mieux en lumière. Sur le shooting, j’ajoute des fleurs, des livres, des chaussures ou des bijoux pour donner de la chaleur au décor.

Donnez une âme à sa scénographie, c’est important pour vous ?

Complètement, j’adore passer d’un univers à l’autre à travers la déco : c’est comme entreprendre un voyage et partir à la découverte de nouveaux endroits.

Quel est le meilleur conseil déco que l’on vous ait donné ?

Miser sur des pièces classiques : elles ne se démoderont jamais.

Couleurs ou pas ?

Ça dépend. J’aime avoir un fond blanc avec des textures douces et des touches de couleurs pop.

On parle souvent de mix & match…

J’adore mélanger les styles. Chez moi, il y a des objets des années 50, du parquet blanchi, des mosaïques cubaines et des portes d’anciens box à chevaux. L’ensemble donne un style unique et cosy.

Votre livre est un hommage à Palm Beach. Comment décririez-vous l’ambiance si particulière qui règne sur la ville ?

L’architecture de base de Palm Beach prend ses racines dans le classicisme méditerranéen. En hiver, beaucoup de célébrités et d’hommes d’affaires viennent y passer quelques jours. Des architectes et des designers du monde entier viennent apposer leur pâte et du coup, comme dans le livre, on découvre des ambiances différentes qui se complètent les unes, les autres.

On voit beaucoup d’inspirations exotiques dans votre livre. Dans les magazines, la tendance est aussi clairement à l’imprimé ananas, au mobilier en rotin, aux couleurs vives… Est-ce une manière d’échapper à la morosité ambiante ?

Les gens ont besoin d’ajouter des éléments rigolos dans leur déco. Cela leur offre une forme de fraîcheur et un sentiment d’évasion qui rebooste, notamment à la rentrée.

Vos prochains projets ?

On ne change pas une équipe qui gagne ! Je travaille sur un autre ouvrage, toujours aux éditions Vendome Press et toujours avec la talentueuse Jennifer Ash Rudick. Il s’inscrit dans cette volonté d’explorer l’architecture et le design des grandes villes côtières des États-Unis, cette fois du côté de Miami.

Palm Beach Chic
Vendome Press

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger