Le top 5 des bûches de Noël

Incontournable des fêtes de fin d’année, la bûche s’invite traditionnellement à la table de Noël. Cet hiver, Westwing a retenu cinq grands noms de la pâtisserie française. À chacun sa signature gourmande.

 

article-buches

Chez Fauchon, le chef pâtissier Patrick Pailler a choisi de travailler la vanille de Tahiti pour sa rondeur et sa puissance, le fruit de la passion pour son acidité et la mangue pour sa fraîcheur. Tout en finesse, la bûche « Eclat de Lumière » révèle ses saveurs en trois temps de dégustation symbolisés par trois sphères. Une véritable explosion de parfums. Cette année, Lenôtre a choisi de s’associer à la célèbre Maison Pierre Frey, éditeur de tissus depuis 1935. La bûche de Noël s’affiche plus originale et surprenante que jamais pour le plaisir des yeux et des papilles. Pour dessiner cette bûche, ils ont imaginé un salon chaleureux et confortable derrière la façade du 47 rue des Petits Champs, siège historique de la Maison. Les fauteuils et canapés sont en chocolat surmontés de coussins dans l’esprit calisson et les rideaux sont revisités en pâte d’amande. A l’approche de Noël, on craque littéralement pour la bûche « Maboule » du mythique artisan chocolatier et chef pâtissier Jean-Paul Hévin. Brillante et colorée, elle surprend par sa ganache au vin chaud entre deux coques à l’orange confite et au poivre de Lune. Nicolas Cloiseau, imagine une bûche « Merveilleuse » pour la Maison du Chocolat qui allie une génoise chocolat au sirop de cacao et un fondant praliné noisette aux éclats de chocolat rehaussé d’un crémeux bergamote aux zestes de citron jaune. Avec son éventail des ramures, ses branches figurées enserrent l’entremets de fines attaches de chocolat. Enfin, l’emblématique pâtisserie parisienne Angelina nous propose une bûche « Tentation Framboise » qui célèbre l’exotisme avec une mousse à la vanille de Madagascar et une compotée framboise-miel.

debeauvoir clarisse

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger