Rencontre avec Charles Siemiatycki, le fondateur de Côte2boeuf

Westwing est allé à la rencontre de Charles Siemiatycki, un amoureux du terroir français et de ses racines. Vendre en ligne des produits de l’Aveyron à travers la France et le monde grâce à un site internet : c’est l’idée de son entreprise Côte2Boeuf. En seulement quelques clics, vous pouvez commander une entrecôte d’un producteur aveyronnais ou un fromage du Larzac. Plus qu’un simple site marchand, Côte2Boeuf a également ouvert une boutique au cœur du quartier des Batignolles à Paris.

03-Magazine-1024x764

Parlez-nous de vous…

J’ai grandi en Aveyron où j’avais l’habitude d’aller chercher les poules directement à la ferme avec mon père ! Quand je suis arrivé à Paris pour mes études, j’ai été déconcerté par la qualité et les prix des produits. L’idée de mettre en relation les petits producteurs et les consommateurs urbains a commencé à germer. Après avoir travaillé dans la finance, j’ai pris la décision de relever le défi et de proposer les produits de mon département aux citadins.

Racontez-nous l’histoire de Côté 2 Bœuf…

Le site internet Côte2Boeuf est né en 2014. Fromages, viandes, épicerie fine, charcuterie, vins… L’idée était de proposer l’achat en ligne de produits d’exception sélectionnés pour leurs qualités gustatives, leur origine contrôlée et l’excellence des savoir-faire des producteurs de l’Aveyron. Si je devais résumer le site Côte2Boeuf, je dirais que c’est votre marché de Pays à domicile.

01-Magazine-1024x764

Quelles relations avez-vous tissées avec les artisans aveyronnais ?

Nous allons très régulièrement en Aveyron et en Auvergne à la recherche de nouveaux producteurs. Les liens que nous tissons avec ces artisans sont assez forts. Ils nous offrent le café, l’ambiance est toujours conviviale mais réserve parfois quelques bonnes surprises. Goûter un bleu ou un roquefort à 8 heures n’est pas toujours évident ! Tout comme les dégustations d’eaux de vie… Mais j’aime ce rapport humain, très loin de ce que j’ai pu connaître dans le monde de la finance.

D’où vous vient cette envie de faire découvrir le terroir français ?

Je souhaitais mettre en avant les petits producteurs qui font la richesse de notre terroir. Il ne faut pas oublier qu’un fromage bien affiné, c’est une personne qui se lève tous les matins à 4 heures. J’aime la notion de plaisir dans mon métier. Un producteur m’a remercié un jour de notre collaboration qui lui avait permis d’offrir un beau cadeau à son fils pour Noël. C’était une belle récompense.

3 mots pour décrire l’Aveyron ?

Nature, sauvage et richesse.

04-Magazine-1024x764

Vos paysages préférés ?

L’Aubrac, le Larzac, et les Gorges du Tarn. C’est dans le petit village hors du temps de Belcastel, qu’a été formé le célèbre chef Cyril Lignac, par les sœurs Fagegaltier au restaurant « Le Vieux Pont ».

Quelles sont les spécialités culinaires ?

L’aligot, le roquefort, la saucisse sèche, le bœuf de l’Aubrac…

Un conseil pour cuisiner le bœuf de l’Aubrac ?

Laisser reposer la viande quelques minutes après la cuisson dans du papier aluminium. Cela permet d’avoir une viande plus tendre.

Un vin pour les accompagner ?

J’ai eu un véritable coup de cœur pour un chardonnay, le Saint Georges d’Ibry. Le domaine est situé en zone d’appellation des Côtes de Thongue, près de Sète. Il a un léger goût salin en fin de bouche.

Cet hiver, vous avez ouvert votre boutique dans le quartier des Batignolles, à Paris. Que conseillez-vous à vos nouveaux clients ?

Je les conseille en fonction de leurs envies bien évidemment mais également selon leur façon de cuisiner. Je cherche à savoir s’ils préfèrent cuisiner au barbecue, au four ou à la poêle, et pour la viande, s’ils recherchent une viande tendre ou avec plus de goût.

 

Dégustez les saveurs de l’Aveyron, c’est ici !
8 Rue des Moines
75017 Paris
01 42 29 34 49

www.cote2boeuf.fr

Julie Catroux

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger