Le Palais Bulles

Situé sur les hauteurs de Théoule-sur-Mer, près de Cannes, le Palais Bulles est comme un vaisseau spatial posé sur la roche. Entre ciel et mer, cette surprenante maison est depuis plus de vingt ans le refuge du célèbre couturier français, Pierre Cardin. Visite.

-®Louis-Philippe-Breydel-01

La vue sur la méditerranée est imprenable. Tout y est rond, du sol au plafond. L’inventeur de la mode futuriste n’aurait pas pu trouver meilleure résidence sur l’Esterel. L’histoire de cette résidence commence à la fin des années 1970, lorsque l’industriel Pierre Bernard confie à l’architecte Antti Loyag, la construction de sa maison. Mais à sa mort, l’habitation n’est pas achevée, Pierre Cardin va alors la racheter et faire appel au même architecte pour terminer la construction.

-®Louis-Philippe-BREYDEL-03
Palais-Bulles002

L’auteur de cette folie architecturale ? Antti Lovag, un artiste visionnaire hongrois qui se définit lui-même comme un «habitologue » qui crée de nouvelles bulles en voile de béton qui épousent la pente du terrain.

La couleur ocre de la maison rappelle celle de la terre de l’Esterel. Subjuguée par la lumière qui y s’y pénètre du matin au soir, le Palais Bulles dispose de nombreuses ouvertures qui permettent de créer un véritable lien entre l’intérieur et l’extérieur.

-®Louis-Philippe-BREYDEL-05
-®Louis-Philippe-BREYDEL-07
© Louis-Philippe BREYDEL

greep cynthia

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger