11h49 : Michael Young designer à Hong Kong

C’est de son bain à Hong Kong que Michael Young nous répond. Interview entre les glouglous et les grésillements de Skype avec ce designer de 46 ans, plein d’humour et de talent, qui fait mouche depuis quelques mois en France. À découvrir, les chaises «Coen» et le tabouret «Capra» de l’éditeur Accupunto, en vente sur Westwing du 9 au 13 septembre.

Portrait M.Young

Portrait Michael Young

D’où venez-vous ?

Je suis anglais et j’ai fait mes études à Londres, mais j’étais dyslexique et un très mauvais élève. Rapidement j’ai décidé de faire quelque chose de mes mains. Je n’avais d’autre choix que de réussir dans le design ! Mes premières expositions ont eu lieu à Paris, et puis j’ai commencé à passer de plus en plus de temps à Hong Kong, jusqu’à m’y installer. L’Europe est trop petite…

 

Trop petite pour vous ?

Exactement ! En Europe, les idées sur le design sont souvent préconçues, la marge de manœuvre, très faible. Je préfère travailler avec plus de liberté intellectuelle. Je suis surtout à l’affût de nouvelles techniques, et c’est en Asie, continent du futur, que ça se passe. En Chine, contrairement à ce que l’on imagine, les ingénieurs sont meilleurs que partout ailleurs.

chaise_bois

 

Chaise Coen, Accupunto, 2009

Donnez-nous un exemple de ces travaux…

La chaise « 4A », que je présente en septembre à Londres à la foire Designjunction, sous mon label EOQ, a la particularité d’être en aluminium recyclable, inoxydable et ultra léger.

montredor

 

Montre Hacker, O.D.M, 2011

Utiliserez-vous également de l’aluminium ou d’autres matériaux ?

Je compte utiliser d’autres matériaux. Je n’aime pas le plastique, il y a trop de plastique sur le marché. Je lui préfère le bois qui vous accompagne toute une vie et le cuir.

15_tabouretvert

 

Trussadi centennial chair, 2011

Quelles sont les précédentes collaborations que vous avez particulièrement appréciées ?

J’ai aimé travailler avec Eops, pour qui j’ai conçu un casque d’écoute doré, et avec Accupunto, basé en Thaïlande, pour qui j’ai développé les lignes « Coen » et « Capra ». J’ai aussi beaucoup apprécié ma collaboration avec Trussardi et Established & Sons.

11_casuedorr

 

Bramah pendant, EOQ, 2012; Casque d’écoute, Eops, 2011
10_tabouretetdesk

 

Tabouret haut Capra, Accupunto, 2009 ,Writing desk, Established & Sons, 2009

Nous aimons par-dessus tout votre montre pour l’éditeur chinois ODM

Merci ça me fait très plaisir. Ce modèle a remporté un vif succès ici.

En France le style « Hipster » (barbe de trois jours, chemise à carreaux, designer ou directeur artistique) est très en vogue et vous l’incarnez parfaitement. Est-ce voulu ?

C’est totalement accidentel.

On fera semblant de vous croire…

J’adore le style français, d’ailleurs j’ai commencé ma carrière à Paris. Mais aujourd’hui je me concentre sur l’Asie.

9_chaisea4

 

Chaise 4a, EOQ, 2012

Pourtant, vous avez déclaré ne pas aimer vivre à Paris, Londres et New York…

Je vous dois une explication ! J’aime ces capitales, mais je trouve que dans ces villes historiques les gens vivent beaucoup sur leurs acquis. Je préfère les cultures émergentes qui sont tournées vers le futur et le créent. J’aime les villes révolutionnaires. Je trouve que l’on tire du chaos une meilleure énergie et il y a plus d’entrepreneuriat dans les nouvelles cultures. Quand je suis arrivé ici je ne comprenais ni la langue ni les panneaux publicitaires, je ne voyais que des lignes et des dessins. Ne pas comprendre, ou lire le monde d’une tout autre façon, stimule mon imagination.

http://www.michael-young.com/
Accéder à la vente : http://www.westwing.fr/accupunto-by-michael-young/
Publié le 7 septembre 2012 © Sixtine Dubly et Dereen O’Sullivan.

greep cynthia

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger