L'hôtel Monge, une adresse chic et parisienne entre faune et flore

Ancienne maison de famille qui aimait recevoir les artistes de la Rive Gauche, l’hôtel Monge est depuis toujours une maison de référence dans le Quartier Latin. Situé au cœur du Vème arrondissement, entre le Jardin des Plantes et la Cathédrale Notre-Dame de Paris, cet hôtel de charme a ré-ouvert ses portes après une complète rénovation.

_19A8842 md

Derrière sa façade de 1876, typique du Second Empire, l’hôtel Monge a su se moderniser tout en conservant le charme des maisons bourgeoises du XIXème siècle : salons en enfilade, moulures, parquet en point de Hongrie, cheminée en marbre de Carrare, mobilier précieux et papiers peints tropicaux. Dans la cage d’ascenseur, les cadres italiens en trompe-l’œil sont inspirés des planches pédagogiques de la Maison Deyrolle.

new_19A8863-md

La décoration de l’hôtel Monge est signée Marie-Agnès Louboutin et Patrice Henry. Elle a été imaginée comme un voyage au cœur du Jardin des Plantes. La faune et la flore ponctuent avec légèreté les six étages de ce bâtiment haussmannien.

new_19A8863-md

On y retrouve les codes incontournables des grandes maisons parisiennes du XIXème siècle. Dans l’entrée : une belle commode Louis XVI en acajou et en bois de Ronce. Au mur, une œuvre contemporaine de l’artiste Nicolas Dubreuille accueille les clients. La réception, véritable cabinet de curiosités dans les tons brun et tabac, fait la part belle aux bois anciens et aux velours.

new_19A8863-md

Une grande bibliothèque présente livres, collections de plantes, statues et souvenirs de voyages. Le salon, cocon doux et raffiné dans les tons de gris, appelle à la détente. La cheminée d’époque en marbre de Carrare, l’étonnant miroir en coquillage, le secrétaire décoré de singeries, apportent modernité et élégance.

new_19A8863-md

Dans la salle à manger, on découvre une ambiance très parisienne avec ses chaises « bistrot » tressées. Une nature morte chinée à Versailles surplombe l’espace petit-déjeuner et bar. Parmi les 30 chambres aux harmonies délicates, certaines offrent une belle vue sur les toits de Paris, d’autres sur les Arènes de Lutèce juste en contrebas de l’hôtel. Les papiers peints « papillons » et « perroquets » de la maison Deyrolle se déclinent en plusieurs harmonies.

_19A5945 md
_19A5636 md

Patrice Henry

Diplômé d’Architecture Intérieure en 1986 (ENSAAMA), Patrice Henry rentre l’année suivante au cabinet Michel Boyer (Architectes d’intérieur). En 1989, il intègre Collectania (show-room de mobilier contemporain) où il dispense ses conseils en décoration pour des clients privés, puis occupe la même fonction à la Boutique Danoise. En 1996, pour l’Agence d’Architecture Intérieure A.B.C.D, il travaille sur des projets d’appartements et de villas « clés en mains ». En 2006, Patrice rencontre Sybille de Margerie. Il s’oriente dès lors vers différents projets en hôtellerie : Hôtel le Petit Paris (Paris), Hôtel de Paris (St-Tropez), Hôtel Old Cataract (Assouan – Egypte), Hôtel Westin (Paris), Hôtel Cheval Blanc (Sultanat d’Oman), ainsi que des résidences privées en France et à l’étranger : chalets à Courchevel et hôtel particulier à Londres.

Marie-Agnès Louboutin

Une fois son diplôme de l’école Camondo en poche en 1997, Marie-Agnès Louboutin débute sa carrière à Londres entre Harveys Nichols pour Catherine Memmi et l’agence de design ERA. Mais la vie doit être en couleurs ! Et c’est vers cela qu’elle va tendre, de retour à Paris, en poursuivant son travail à l’Hôtel Plaza Athénée. Elle fait partie de l’équipe de décoration, y découvre la richesse des tissus. L’univers de l’hôtellerie la séduit. Dès lors elle se tourne vers l’agence Sybille de Margerie. Elle participe à de nombreux projets (particuliers haut de gamme, casinos, hôtels) et se spécialise sur le choix du mobilier, des tissus, des objets de décoration et autres œuvres d’art. Depuis 2012, date de création de son agence, La Design Agency, Marie-Agnès Louboutin a réalisé plusieurs boutiques hôtels parisiens. Un attrait particulier pour la gastronomie l’amène naturellement vers la décoration de bars et de restaurants.

_19A5881 md


L’hôtel Monge est le point de départ idéal pour flâner dans les plus anciennes rues de Paris comme la rue Mouffetard et la place de la Contrescarpe, visiter à pied le Quartier Latin, le Panthéon et la Sorbonne, se promener à Saint-Germain-des-Près puis rejoindre l’Île de la Cité et Notre-Dame de Paris, se ressourcer au Jardin des Plantes ou au Jardin du Luxembourg.

_19A8927 md

Crédits photos © Hôtel Monge

Fabiola Van Peteghem Berth

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger
Offline