Le jardin Majorelle : le jardin bleu de Marrakech

Le jardin Majorelle est un magnifique jardin botanique de près d’un hectare à Marrakech. Cette luxuriante oasis tropicale porte le nom de son fondateur, le peintre français Jacques Majorelle, qui créa ce jardin privé d’inspiration islamique avant de l’ouvrir au public en 1947. Venez découvrir l’histoire fascinante de ce lieu qui continue aujourd’hui de séduire et d’ensorceler des milliers de visiteurs chaque année.

westwing-jardin-majorelle

La création

L’artiste peintre Jacques Majorelle s’installe dans la Médina de Marrakech en 1919. Envoûté par cette ville et sa culture, il achète quelques années plus tard une palmeraie à la lisière de la ville où il fait construire son atelier d’artiste et sa villa dans un mélange d’inspirations art déco et d’architecture mauresque.

westwing-jardin-majorelle

Ce passionné de botanique entreprend alors de créer autour de sa maison un jardin tropical luxuriant, une oasis de couleurs et de fraîcheur constitué de centaines de plantes exotiques et d’espèces rares qu’il ramène de ses nombreux voyages.

westwing-jardin-majorelle

En 1937, le peintre crée un bleu outremer intense et clair auquel il donne son nom. Il fait repeindre les murs de sa villa et du jardin de ce bleu Majorelle. Cactus, yuccas, agaves, bougainvilliers, aloe vera et autres lotus trouvent ainsi leur place dans ce jardin d’Eden, peinture vivante de formes et de couleurs où des centaines d’oiseaux trouvent refuge et s’ébattent autour des fontaines, des bassins, des pergolas et des jets d’eau.

westwing-jardin-majorelle

Un jardin impressionniste

Jacques Majorelle

L’homme qui passa plus de 40 ans à enrichir et embellir son jardin est rapatrié en métropole après un accident où il finira ses jours sans revoir son fabuleux paradis végétal. Le jardin fût sans nul doute le plus éclatant tableau du peintre, sa plus belle œuvre. Après sa mort, les lieux sont laissés à l’abandon pendant plusieurs années.

westwing-jardin-majorelle

La renaissance

Dès leur première visite à Marrakech dans les années 60, Yves Saint Laurent et son compagnon Pierre Bergé tombent éperdument amoureux du jardin alors déserté. En apprenant que ce dernier est promis à la destruction par un complexe hôtelier, les mécènes le sauvent en s’en portant acquéreur en 1980.

westwing-jardin-majorelle

Le couturier et l’homme d’affaires entreprennent alors de nombreux travaux de restauration pour redonner vie et grandeur aux lieux. Ils transforment l’atelier d’artiste en musée berbère où ils exposent des pièces de leur collection commune et investissent la villa lors de leurs séjours.

westwing-jardin-majorelle

A la mort d’Yves Saint Laurent, son compagnon fait disperser ses cendres dans la roseraie du jardin et ériger un monument en sa mémoire. Les lieux appartiennent désormais à la fondation du couple.

westwing-jardin-majorelle

Le jardin Majorelle est aujourd’hui l’un des sites les plus visités de Marrakech et du Maroc. 20 jardiniers travaillent quotidiennement pour entretenir les quelques 300 différentes espèces de plantes présentes sur le parc. Vous aussi, venez-vous perdre dans le dédale des allées touffues, admirer les plantes exotiques de ce lieu enchanteur en écoutant le doux murmures des fontaines et le pépiement des oiseaux, loin du tumulte de la ville rouge.

Crédits photos © living4media, Getty Images, Shutterstock.

Lucile Pelletier

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger
Offline