La vie en gris

S’il existe officiellement 50 nuances de gris, il paraît que l’oeil humain peut en distinguer plus de 500. Parmi ce ras-de-marée poivre et sel, il n’est pas toujours facile d’adopter le juste gris, surtout quand il s’agit de peindre nos murs.

Un peu d’histoire…

Pendant des siècles, le gris a été considéré comme une couleur fonctionnelle destinée aux prisons, aux navires ou encore aux lieux publics. Couleur des pauvres (seuls les membres de la royauté ou de l’aristocratie étaient autorisées à porter du rouge et du pourpre), il faudra attendre 1947 et la collection New Look de Christian Dior pour qu’elle devienne tendance. Des podiums à la déco, tout le monde se l’arrache et le gris devient LA couleur citadine par excellence, symbole du progrès.

Adopter le gris sur les murs

Pour Tony Glenville, directeur de la création de la School of Media and Communications du London College of Fashion, le gris est le nouveau noir : “L’avènement du gris est né du besoin d’une couleur intersaison, la mode multipliant désormais le nombre de collections annuelles. Le gris est un substitut du noir, une couleur qui se marie avec tout”. Rose, orange, jaune, vert menthe… Toutes les associations sont gagnantes. Côté mobilier, même topo : que ce soit une table rustique, un luminaire chromé, un pouf tricoté… Le gris met n’importe quelle déco en valeur.

Tout ressort mieux sur du gris

Dans cette grande scénographie qu’est la déco, le gris s’annonce comme l’élément essentiel du décor.


Sur fond gris, un tableau se théâtralise tandis que des couleurs pop comme le jaune deviennent le centre de l’attention.

N’oubliez pas de prendre en compte les alcôves, les fenêtres… En effet, les ombres qu’elles provoquent obscurcissent la pièce.

Idéal dans un loft, il va aussi très bien dans une maison de campagne.
Si vous êtes assez audacieux pour oser les murs gris, peignez aussi les radiateurs pour les faire disparaître et pensez à assortir les plinthes et la base des placards.

Masculin et féminin : le gris la couleur neutre par excellence

Le gris serait, paraît-il, à la mode car en accord avec le monde qui nous entoure. Morosité ambiante, crise économique, futur incertain… Le monde est gris. Partant de ce postulat, comment admettre que c’est LE must en déco ? Vous n’entendrez jamais personne dire “Oh, il fait gris aujourd’hui, chouette”. Pourtant, qu’on se le dise, le gris est zen. Son grand avantage ? Comme il est neutre, il va tout aussi bien dans un intérieur glamour que classique ou masculin.


Dans une chambre, il se combine avec du linge de lit clair pour une ambiance relaxante.

Le mariage idéal ? Avec du bois pour donner à l’ensemble un côté chaleureux et décontracté. Ce peut-être une poutre, une table…

On n’y pense pas forcément mais dans une salle de bains, le gris est original. Il s’invite à mi-mur et se fait l’écho d’une baignoire rétro. On aime l’astuce rangement : des caisses à vins lasurées puis accrochées au mur. Là encore, le combo gris/bois fait des merveilles.

L’évier en inox se combine parfaitement au gris des murs et des placards, donnant à la cuisine un esprit industriel.

Le choix de la nuance

Avant de vous lancer dans la grande aventure du gris, posez-vous plusieurs questions : voulez-vous peindre un seul mur ? Les quatre ? Préférez-vous un fini mat ou satiné ? Le coordonner à la couleur de votre canapé ou au contraire, adopter une nuance plus claire ou plus sombre ?

Quoiqu’il en soit, voici quelques paramètres à garder en mémoire au moment du choix décisif :

  • Pour choisir son gris, il faut prendre en compte, l’ensoleillement de la pièce. Si vous avez un gris froid dans une pièce orientée nord, vous allez devoir sacrément la réchauffer avec du parquet et des petits accessoires tout doux comme des coussins, des peaux de mouton…
  • Avec une exposition est ou ouest, la lumière change constamment et un gris avec une base bleue ou verte sera à privilégier.
  • Le fini satiné est plus facile d’entretien et moins salissant, ce qui le rend parfait pour des pièces de passage comme l’entrée ou le salon. Un fini mat sera parfait si vous avez un mur qui présente des imperfections.

Comme le disait Paul Klee : “Pour un peintre, le gris est la plus belle des couleurs, celle qui permet à toutes les autres de s’exprimer”. Chez vous, elle permet aussi de laisser libre cours à toutes vos inspirations.

Crédits photos © Living4media

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger
Offline