Qui est Dorothy Draper ?

Westwing vous propose de vous familiariser avec le destin de celle qui fut considérée comme une avant-gardiste et une pionnière dans le monde du design : la décoratrice d’intérieur Dorothy Draper.

hall

« Si cela semble bon, alors ça l’est. » Cette phrase est à l’image de celle qui est considérée comme le premier architecte d’intérieur. Sûre d’elle, Dorothy est connue pouravoir fait de cette activité une véritable profession.

couloir

Née dans une famille américaine aisée, elle a grandi à Tuxedo Park, l’un des plus beaux quartiers de New-York. En épousant George Draper, le médecin personnel de Franklin D. Roosevelt, elle a montré sa volonté de sortir de ce milieu trop confiné. Les traditions, les limites, les règles… Dorothy ne s’en est jamais souciée. C’est grâce à cette force de caractère qu’elle fonde, en 1923, son entreprise de design intérieur.

couloir_miroir

Alors qu’aucune femme ne travaille à cette époque, elle poursuit une carrière sans précédent et affirme son identité. Son style ? Coloré et fabuleux ! Elle utilise des teintes intenses et lumineuses, dans des combinaisons encore jamais vues. Elle associe notamment de l‘aubergine, du rose et du vert clair avec quelques touches de turquoise. Sa combinaison préférée associe un blanc « terne », mat, avec un noir ultra brillant. Des tissus roses se marient à des rayures, pour un ensemble éclatant. Des décors travaillés ornent les murs et les plafonds. Les sols et les portes reprennent le modèle d’un diamant noir et blanc : c’est la « Draper touch ». Ce style, si particulier, qualifié de « Baroque moderne», se retrouve dans de nombreux restaurants et hôtels tels que le Greenbrier en Virginie-Occidentale ou le Fairmont à San Francisco.

salon

En tant qu’architecte d’intérieur, Dorothy Draper n’est pas intéressée par l‘agencement des maisons et des appartements privés. Elle préfère se concentrer sur les hôtels, les restaurants et les bureaux. Pour elle, les espaces publics représentent des lieux où chaque homme peut être touché par la force et par l’esthétique de son œuvre. A ce titre, il lui arrive de prendre en charge l’intégralité de la décoration de certains hôtels. Ceci de la conception des menus, jusqu’aux uniformes des employés, en passant par le design des boîtes d’allumettes.

vestibule

« Les clients prenaient un certain risque avec Dorothy, parce qu’elle faisait toujours quelque chose d’inattendu », explique Carleton Varney, architecte d’intérieur et président de Dorothy Draper Company. Selon lui, elle était à la décoration ce que Gabrielle Chanel était à la mode ! Avec son intrépide confiance, son talent exceptionnel et son sens du style, elle est devenue, à quarante ans, initiatrice des tendances aux Etats-Unis.

tables

Considérée comme la Prima Donna de la décoration, sa vie fut des plus remplies. Après avoir écrit une colonne dans le magazine Good Housekeeping, elle conçoit des tissus et du mobilier pour des entreprises, des théâtres, des grands magasins et des bureaux. Dorothy est même sollicitée pour élaborer l’intérieur des voitures de la marque Chrysler, ainsi que le design de produits cosmétiques.

canapé

Comme beaucoup de grandes figures, Dorothy Carper ne se fiait qu’à elle-même et faisait peu d’état des critiques. Aux dire de Carleton Varney, « pour elle, seule comptait sa propre opinion ». Quand un client suggérait un changement, elle répondait : « Peut-être que vous ne voulez pas vraiment que je fasse ce travail ? » Cette icône du design intérieur a établi les bases de l’industrie que l’on connait aujourd’hui et son influence se ressent encore. Même après sa mort, elle reste une véritable source d’inspiration !

Traduit par : Justine Estevens.
Photographie : Images were made available from the archives of Dorothy Draper & Company ( New-York)/The Carleton Varney Design Group; Michael Arnaud

 

Justine Estevens

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger