Le come-back des 50’s

Les années 50 ont marqué une véritable accentuation dans la modernisation de notre société. Les mœurs commencent à évoluer, la culture américaine se répand à travers le monde… Les années d’après-guerre signent une période de renouveau qui se manifeste aussi bien dans la mode que dans la déco.

_DSC5386

Ces années s’inspirent d’une recherche constante de modernité. Les meubles sont désormais fonctionnels, aux formes enveloppantes et arborant des lignes fuselées, des pieds compas et des couleurs pastel ou acidulées. On retrouve des objets devenus aujourd’hui cultes comme les fauteuils bas mêlant bois massif et tissu ou des enfilades bicolores. Chez Westwing, on aime le come-back des années 50’s.

La couleur revient et on l’aime twistée : jaune doré, rose, rouge brique, bleu lagon… Une palette qui traduit l’esprit ludique de l’époque. Pour un effet contemporain, on les marie à des tons plus neutres comme le grège, le blanc ou le sable. Ce look rétro chic mise aussi sur les accessoires aux motifs graphiques ou géométriques. Pas de total look mais quelques touches sur les rideaux et les papiers peints.

L’idée est de s’approprier le style 50’s en choisissant quelques pièces phares et emblématiques pour une déco de caractère. Aujourd’hui, les maisons rééditent ces œuvres à l’image des tables basses et des enfilades signées Kann Design.

Les pièces iconiques des 50’s

La chaise “ Dining Height Side Chair Wood”, Charles Eames, 1950

Cette chaise designée par Charles Eames marque le début d’une nouvelle époque. Légère, fonctionnelle, résistante et se déclinant dans de nombreuses couleurs, elle font entrer les États-Unis dans l’ère du design de masse.

 Canapé « Marshmallow », Georges Nelson, 1956 – Fauteuil « Egg Chair », Arne Jacobsen, 1958

Considéré comme le fauteuil le plus célèbre au monde, le « Egg chair » été créé par le designer danois Arne Jacobsen en 1958. Il était initialement destiné à meubler la réception du Royal Hotel de Copenhague. Il utilise alors une coque en fibre de verre moulée, associée à un rembourrage en mousse polyuréthane. Le fauteuil « Egg chair » se distingue par ses courbes accueillantes et son haut dossier qui créent un véritable cocon.

Le Canapé « Marshmallow », Georges Nelson, 1956

Les lignes et la structure font du Marshmallow Sofa un canapé exceptionnel dans l’histoire du design de mobilier. Réalisé par George Nelson, un des pères fondateurs du design américain et créateur à la vision futuriste, ce canapé est composé de 18 coussins portés par une structure en acier.

debeauvoir clarisse

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger