Soignez votre entrée !

Comme le dit le proverbe, c’est la première impression qui compte. Dans une maison, l’entrée s’annonce donc de prime importance. Tour d’horizon d’idées.

Ludique

Pour le plaisir des petits et des grands, pourquoi ne pas peindre une marelle dans l’entrée ? Elle donne le ton dès le pas de la porte franchi : on est content de rentrer chez soi.

Rustique

Respectez les codes de votre maison de campagne en misant sur une entrée minimaliste et rustique. Sur fond gris et carrelage ancien, un immense pot en terre cuite se fait le logeur d’une brassée de lavande. Une discrète applique vient apporter une ambiance tamisée le soir venu tandis qu’une ancienne porte de placard est détournée en guise de panneau de bienvenue. Crayonnée à la craie, elle vous accueille en toute simplicité.

Rétro

entrée fifties

Une chaise fifties placée à côté d’une console en bois noire donne le ton : ici, on se déchausse. Surplombée d’un miroir ancien, elle se twiste d’une pièce insolite : la machine à écrire.  Au mur, des papillons encadrés apportent une touche résolument vintage, façon cabinet de curiosités.

Familiale

Une peau de vache trône dans l’entrée. Chaleureuse, elles se niche au pied d’une console en bois clair surmontée d’une lampe en céramique et de portraits de famille. Détourné, le panier fait office de charmant cache-pot. Sur fond blanc, un porte-parapluie est l’indispensable de l’entrée.

Classique

Faites de votre entrée un mini salon avec une banquette aux lignes classiques revisitées. Au-dessous d’une oeuvre d’art contemporaine elle casse les codes. Côté sculptures, sortez le grand jeu avec des têtes de chevaux en argile et des jarres XXL.

Romantique

Ici, la tonalité dominante est le blanc. Doux, il se marie à des pièces roses pâles et vert amande. On privilégie les matériaux naturels comme le bois et le rotin, que l’on réchauffe avec une peau de bête. Mention spéciale pour la note florale inspirée des cerisiers japonais qui vient contribuer à l’esprit romantique anglais de la pièce.

Crédits photos © living4media

Lucile Pelletier

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger
Offline