Rolf Benz : le luxe de l'assise allemande

Depuis plus de cinquante ans, Rolf Benz fabrique des canapés haut de gamme, séduisant un public urbain et cosmopolite de plus en plus large. Combinant recherche esthétique, matières luxueuses et fabrication 100% allemande, Rolf Benz gagne à être de ce côté-ci du Rhin.

Le fauteuil 171 “Panda” réinterprète les formes organiques et assoit son confort.

Qu’il s’agisse d’acheter une voiture ou un canapé, le label Made in Germany se veut une garantie de qualité, de durabilité et de perfection. Lancée en 1964, la marque pense, dès ses débuts, ses collections de mobilier comme des collections de mode. S’inscrivant durablement dans l’univers émotionnel, les assises allient design et confort. S’éloignant du salon conventionnel, Rolf Benz mise sur du modulable. Exit les assises disposées autour d’une table basse, les banquettes s’allient entre elles, la table basse se pense comme une extension du canapé… L’idée est de sortir des sentiers battus et de penser le salon comme un espace de possibilités infinies. Avec une notoriété croissante, Rolf Benz se voit attribuer un stand dès 1971 au Salon international du meuble de Cologne. À l’époque des pattes d’eph et autres tendances yé-yé, le designer explore les matières de son temps comme le rotin et les formes XXL, ultra ludiques. Post-modernisme, internationalisation… Rolf Benz évolue avec son temps jusqu’à devenir la marque la plus connue d’Allemagne à la fin des années 1990.

Le 180, un modèle aux lignes minimalistes dans une élégance toute scandi.

Soignant autant son image que la qualité de ses produits, Rolf Benz utilise des matériaux haut de gamme assemblés artisanalement. Cuir, velours ou coton robuste, la marque multiplie les matières et les couleurs pour permettre au client de repousser, encore une fois, les possibilités de ses créations artistiques.

Autre classique de chez Rolf Benz : la collection 165.

Plébiscité par les médias et les blogueurs, Rolf Benz peut se targuer d’avoir décoré les différents lieux de la 68ème édition de la Berlinale. Un coup de maître.

Crédits Photos : Rolf Benz

Louise Ballongue

Possédez-vous notre application ?

Télécharger
Télécharger
Offline