l'extérieur, joie de la tiny house

Une tiny house est une micro maison avec toutes les commodités qu’offre une maison de taille conventionnelle dans un espace optimisé et ultra fonctionnel. Il s’agit d’un choix alternatif aux maisons et appartements traditionnels. Avec l’expert Quadrapol, nous vous donnons tous les conseils nécessaires pour se lancer dans cet incroyable projet de vivre en tiny house !

Quels sont les avantages de vivre dans une tiny house ? 

Il existe plusieurs bonnes raisons de vivre dans une mini-maison qui pourraient séduire n’importe qui d’entre nous.

  1. Un choix écologique 

    La construction d’une tiny house requiert peu de matériaux et la plupart sont biosourcés et travaillés à la main, de manière artisanale. Sa petite taille et sa très bonne isolation font qu’elle est peu énergivore.
  2. Une habitation confortable

    Elle offre toutes les commodités d’une maison de taille réelle, en plus d’être confortable et ergonomique grâce à son design soigné qui respecte un concept d’optimisation des espaces.
  3. Un choix économique 

    La construction d’une tiny house en France coûte entre 40 000 et 80 000 euros pour un projet clé en main. Bien entendu, pour une autoconstruction, le projet vous coûtera moins cher.
     
  4. Une maison transportable

    Une Tiny House est réalisée sur une remorque et se veut mobile. Ses dimensions sont adaptées pour respecter le code de la route. Mobile et sans aucune fondation au sol, la Tiny House est une véritable maison transportable. 
  5. Un habitat alternatif modulable 

    La conception sur mesure d’une maisonnette tiny house doit être pensée de façon à optimiser l’espace. Le concept modulable entre en ligne de compte afin de répondre le plus adéquatement possible aux habitudes de vie et aux besoins des occupants vivant dans ce tout petit espace.

Se lancer dans l’acquisition d’une Tiny House

À qui s’adresse-t-elle ? 

Ce type d’habitation a de quoi intéresser bon nombre de personnes et répond à des besoins diversifiés selon des contextes variés. La micro-maison ou la tiny house, en anglais, est convoitée par :

  • les individus prônant la simplicité volontaire
  • les couples ou les personnes seules
  • les individus nomades (qui ne sont pas souvent à la maison à cause de leur travail où qui voyagent beaucoup – des gens qui ont besoin d’une adresse fixe et d’un domicile pour dormir)
  • et même les petites familles – tout dépend de la capacité de chacun à se partager un espace restreint
  • Les professionnels (du tourisme ou non !) qui souhaitent proposer une expérience nature, autour d’un tourisme responsable

Pourquoi choisir une tiny house ? 

L’adoption d’une tiny house répond à un grand nombre d’utilisations. On peut s’en servir comme résidence principale toute l’année ou on peut très bien l’utiliser comme résidence secondaire sur une base occasionnelle, lors des vacances par exemple. Elle peut être une extension à la maison traditionnelle dans le but de servir de gîte pour des amis ou de la famille en visite. La tiny house peut être également un hébergement pour le camping de luxe, ou un investissement locatif pour des particuliers.

Où installer sa future mini-maison ? 

La tiny house rencontre les mêmes normes qu’une caravane quant à son emplacement. Si vous vous installez pour une durée de moins de trois mois par an, vous n’avez pas besoin d’autorisation. En respectant ce délai, vous êtes libre d’installer votre habitat mobile sur un terrain privé. Certaines zones, nommées pastilles, sont stipulées dans le Plan Local d’Urbanisme des communes. Ces dernières sont réservées à l’habitation légère, dont les tinyhouses.

Les zones rouges sont des secteurs où il est strictement interdit d’installer une tiny house ou un camping-car, peu importe la durée de l’occupation.

La tiny house est soumise, au même titre qu’une caravane, à la taxe pour les résidences mobiles (environ 150 euros par an).

Lorsque vous installez votre tiny house pour une durée supérieure à trois mois, vous devez réaliser une demande préalable de travaux auprès de votre mairie. Vous serez alors soumis à la taxe d’aménagement.

Construire sa tiny house

Construire soi-même ou passer par un professionnel ?

Avant de vous lancer dans cette belle aventure, vous devez décider entre l’option de construire vous-même votre maisonnette ou celle de la mettre en sous-traitance. Si vous optez pour l’autoconstruction, sachez que cela demande des compétences et des connaissances dans de nombreux domaines. Mais également du temps libre. En moyenne, 4 à 8 mois sont nécessaires pour une construction avec un fabricant expérimenté et des artisans qualifiés. En autoconstruction, prévoyez au minimum le double de temps.

mezzanine tiny house
Le travail du bois ne s’improvise pas ; mieux vaut s’entourer de professionnels !
Crédits photo : Quadrapol

Quels sont les différents types de Tiny house sur le marché ?

Le concept est originaire des Etats-Unis et s’est très bien développé en Europe, où les tiny houses ont été adaptées aux routes et aux législations en vigueur. Il existe autant de tiny houses que de propriétaires ! En effet, l’intérêt d’une micromaison est qu’elle est réalisée pour répondre aux besoins et au mode de vie de ses futurs habitants. De plain pied, avec une ou deux mezzanines, terrasse ou balcon… Le champ des possibles est immense ! 

Certains constructeurs expérimentés, comme Quadrapol, proposent un catalogue de modèles qui peuvent être personnalisés. Constructeur de maisons en bois depuis 2008 et de Tiny Houses depuis 2014, le fabricant de tiny house a réalisé plus de 200 maisonnettes mobiles.

Combien coûte une tiny house ?

Avant de vous lancer dans le projet de construction d’une micromaison, vous devez passe par la case budget. Une tiny house se finance non pas avec un prêt immobilier, mais avec un prêt à la consommation. Cela permet une certaine facilité d’accès au financement. Ce qui est d’autant plus important dans la conjoncture économique actuelle.

Plusieurs facteurs viennent influencer le coût de fabrication de votre future maisonnette. Premièrement, il faut choisir entre l’autoconstruction ou réaliser votre projet avec un constructeur. Ensuite, le choix des matériaux (écologiques, de haute qualité…), les dimensions de votre mini-maison, mais également son équipement, feront également varier le prix de la tiny house. Chez le constructeur Quadrapol, les matériaux utilisés sont sélectionnés avec soin et rigueur. Les matériaux sont d’origine européenne, l’isolation en laine de bois, la structure en bois KVH, le bardage en essence naturelle de bois certifiées PEFC et FSC. Différentes options d’aménagement et d’équipement sont proposées, dont l’autonomie. Une manière de se rapprocher de la nature et de consommer les ressources de manière réfléchie et responsable.

Par rapport à tous ces paramètres, le prix d’une tiny house en France, se situe entre 15 000 et 80 000 euros pour une micro-maison de 20m².

Aménager sa mini-maison

Définir les espaces de la tiny house et leurs fonctions

De plain-pied ou avec des mezzanines ? Le premier choix que vous aurez à faire est certainement celui-ci. Une tiny house de plain pied permet une circulation plus fluide, mais réduit l’espace disponible au sol. Si vous recherchez à optimiser au maximum l’espace de la tiny house, réalisez-la avec une ou plusieurs mezzanines. Attention, une mezzanine ne veut pas dire que vous pourrez vous déplacer debout, la taille d’une tiny house ne pouvant dépasser les 4m de hauteur.  Les mezzanines sont particulièrement appréciées pour aménager un espace nuit, un bureau ou du rangement.

La répartition des espaces et l’attribution du rôle de chaque pièce de votre tiny house sont importantes. Elles vous permettront de définir l’aménagement intérieur. Pour cela, projetez-vous dans le projet. Imaginez votre routine quotidienne.

Les rangements : le nerf de la guerre !

Le secret de la tiny : le rangement !
Crédits photos : Quadrapol

Le choix des rangements est une étape cruciale dans l’optimisation de l’espace de votre tiny house. De nombreuses solutions de rangement existent aujourd’hui afin de créer une atmosphère cocooning.

Les espaces étroits d’une mini maison imposent à certains emplacements de devenir des lieux de stockage. Vous pourriez, par exemple, installer des tiroirs sous votre lit pour y ranger des objets et des vêtements. L’espace sous l’escalier qui mène à la mezzanine pourrait servir de placard.

Pensez également à optimiser l’extérieur. Un coffre en bois peut être réalisé sur la partie avant de la remorque de la tiny house, le timon. Étanche, cette solution est idéale pour stocker le nécessaire de bricolage ou une bouteille de gaz, par exemple. 

Bien que les tiroirs d’angles et les portes de rangement fassent partie intégrante de votre futur aménagement, il n’en demeure pas moins que vous devrez adopter un mode de vie minimaliste pour vivre dans une tiny house.

Penser multi-usages en tiny house

Un élément : plusieurs fonctions !  C’est la clé pour pouvoir profiter de chaque recoin de votre tiny house. Une banquette dans le salon devient un lit pour la nuit. Une cloison devient une étagère. Le plan de travail de la cuisine devient un coin repas ou un bureau. Des marches deviennent du rangement. Le sol abrite des trappes pour y ranger chaussures, produits d’entretien.  Les tables se rabattent, les assises s’ouvrent pour y loger des coffres.  

Exploiter la verticalité de la mini-maison

Les murs et les cloisons ont toute leur importance dans votre aménagement ! Ils permettent notamment d’installer du mobilier rabattable. Une table, un plan de travail, un escalier par exemple. Vous l’ouvrez quand vous en avez besoin et le rabattez quand vous avez terminé ! Les murs et les cloisons sont aussi très utiles pour ajouter du rangement supplémentaire. Tête de lit sur-mesure, placard en guise de séparation entre deux espaces nuits à l’étage, étagère horizontale en guise de garde-corps. Tout est prétexte à l’optimisation !

Choisir un mobilier adaptable

Afin de ne pas alourdir l’espace de votre tiny house, privilégiez des meubles de taille petite à moyenne. Ils auront également l’avantage d’être facilement déplacés. Ce qui vous permettra d’adapter facilement la disposition de votre intérieur. Éviter les pièces lourdes, tant visuellement que dans le sens propre du terme, pour conserver un certain esthétisme et de la fonctionnalité. 

Des idées déco pour mini-maisons 

On serait porté à penser que la décoration n’a pas trop sa place dans une mini maison de peur d’engorger l’espace déjà restreint. Au contraire, la décoration est synonyme d’image de soi. C’est l’âme même de votre maison. Pour une micro-maison, il faut juste doubler d’efforts et user d’imagination. Chez Quadrapol, une palette d’habillage et de couleurs permet à chaque client de réaliser l’intérieur qui reflète sa personnalité et ses goûts. Coloris du lambris et du bardage extérieur, couleur des meubles de la cuisine et des portes, sélection du plan de travail et des appliques… Mais aussi revêtement de la douche ou encore couleur des stores ! Vous pouvez ainsi créer votre propre cocon.

  1. La cuisine : le coloris des meubles, le choix du plan de travail et les accessoires donnent le ton à toute la pièce.  
  2. Les couleurs et les alcôves : pour donner des illusions de profondeur, jouez avec les couleurs accents dans les alcôves. Vous resterez surpris du résultat.
  3. Les jeux de miroirs : dans une petite pièce étroite, osez un miroir pleine grandeur. Vous aurez la sensation agréable d’être dans une vaste pièce.
  4. Le sol dégagé : si vous prenez la bonne habitude de ne rien laisser traîner par terre, l’espace sera plus net et dégagé.
  5. L’optimisation du plan de travail : une astuce pour agrandir votre plan de travail serait de fabriquer un cache-évier par exemple, ou d’opter pour une partie rabattable.
  6. Le lit en hauteur : optez pour une grande hauteur sous plafond et installez votre lit à la mezzanine. Vous doublerez presque votre surface habitable.
  7. Les contrastes : pour une belle illusion d’optique tout en hauteur, choisissez des planchers foncés et des murs clairs.

A propos

Depuis 2008, Quadrapol est spécialisé dans la conception et la construction de maisons ossature bois et de nano-habitats autonomes à bilan carbone négatif. Sa philosophie est axée autour de 6 mots clés : bon sens, vérité, durabilité, respect, harmonie et équilibre. Le respect de l’environnement, en fabriquant des habitats dont le bois est sélectionné avec rigueur est au cœur de sa démarche.

intérieur tiny house décoration moderne
Crédits photos : Quadrapol

Vous avez besoin d’autres inspirations pour décorer et aménager votre petit espace ? Consultez le site Westwing, la référence en matière de décoration. En seulement quelques clics, devenez membre privé pour accéder à nos ventes privées.