Les meilleures marques jusqu'à -70% ici !

Salon élégant aux murs bleu-gris, fauteuils de la même couleur et beau parquet

Quoi de mieux qu’un parquet en bois pour habiller nos intérieurs ? Chaleureux et plein de style, il apporte une touche de douceur supplémentaire à une pièce. Le parquet en bois massif présente l’avantage de se patiner avec le temps. Le parquet flottant est quant à lui très facile à entretenir. Mais face à la variété des parquets, comment choisir celui qui est fait pour vous ? On vous dit tout. 

Les différents styles de parquet 

Le parquet est un revêtement de sol constitué d’un assemblage de lames de bois brut ou contrecollées. Dans sa version classique, le parquet massif présente des lames posées de façon parallèle. Celles-ci sont généralement clouées sur les lambourdes ou sur le plancher.  

Mais les lames de bois massif ont plus d’un tour dans leur style. Lorsqu’elles sont posées à bâtons rompus, les lames du parquet sont placées en parallèle par travées. Les champs des lames de chaque travée s’assemblent en bout d’équerre. Résolument chic, le parquet en point de Hongrie se caractérise par des lames disposées à la façon de bâtons rompus, à ceci près que leurs extrémités sont biseautées suivant un angle à 45°.  

Quant au parquet contrecollé, ou parquet flottant, ses lames présentent des languettes et des rainures qui s’emboîtent les unes les autres. Il n’est pas cloué au sol, mais posé. Ses lames sont toujours posées en parallèle. Il se présente sous différents coloris, bois clair, bois foncé, bois blanchi, gris, anthracite… 

Quelle couleur choisir pour vos parquets ? 

Outre les classiques parquets en chêne ou en pin maritime, ces revêtements de sol se déclinent dans une grande variété de coloris et de nuances. Pour choisir celui qu’il vous faut, tenez compte de l’ambiance décorative que vous souhaitez créer.  

  • Dans un intérieur moderne, un parquet en bois blanchi habillé d’un joli tapis pastel sublime un look scandi. 
  • Dans la salle à manger d’une maison à l’allure classique, des lames de chêne massif posées en point de Hongrie soufflent une note chic. Au centre de la pièce, une table blanc laqué et des chaises design ajoutent un intéressant contraste visuel. 
  • Envie d’illuminer un loft à la déco industrielle ? Craquez pour un parquet stratifié couleur miel. Apportez une pointe de douceur supplémentaire avec une suspension en bois clair. 

Quel que soit votre choix, sachez que la qualité des différents parquets est aujourd’hui équivalente. Les versions stratifiées passage intensif sont tout aussi résistantes que les parquets massifs. 

Comment poser un parquet flottant ? Le guide pas à pas 

Le parquet flottant est très facile à poser. Chaque lame présente une rainure, puis une languette. Les lames se posent parallèlement et se clipsent les unes avec les autres. Voici les étapes à respecter pour poser votre parquet flottant dans les règles de l’art. 

  1. Étape 1

    Préparez votre chantier. Le sol doit être plan et sain. Si nécessaire, poncez les irrégularités, puis dépoussiérez.  

  2. Étape 2

    Posez une sous-couche acoustique. Celle-ci absorbera les bruits de pas lorsque vous marchez, limitant les impacts sonores aux étages inférieurs.

  3. Étape 3

    Posez les lames. La première rangée de lames se pose le long d’un mur. Les lames se clipsent entre elles sur les petites largeurs, puis sur les grandes. Une légère pression de la main suffit à les clipser. En bout de rangée, prenez vos mesures et découpez votre dernière lame.

  4. Étape 4

    Utilisez la chute pour démarrer la rangée suivante. Attention, laissez un espace de quelques millimètres entre vos lames et vos murs, en utilisant des cales de dilatation. 

  5. Étape 5

    Une fois toutes les lames posées, retirez les calles de dilatation et posez les plinthes et les barres de seuil. 

Pour découper vos lames de parquet stratifié, utilisez une scie sauteuse. Légère et facile à manier, elle est parfaite pour assurer des découpes droites. 

Bon à savoir :

Entreposez vos lames chez vous au moins 48 heures avant la pose. Elles pourront ainsi s’adapter au niveau hydrologique de votre habitation et se dilater en conséquence. 

Retenez par ailleurs que différents parquets stratifiés existent. Certains sont adaptés aux pièces humides, comme la salle de bain. D’autres sont adaptés aux pièces à fort passage. Si vous aimez le bois, mais que vous préférez un carrelage pour votre cuisine, les alternatives au parquet existent : certains carrelages imitation bois sont du meilleur effet.  

Envie d’un intérieur trendy et plein de style ? Faites le plein d’inspiration Westwing en vous abonnant à notre newsletter.