sac de provision écologique avec légumes

Si on ne passe pas, en un coup de baguette magique, de 550 kg de déchets par personne par an à un bocal par mois, il est possible de diminuer drastiquement sa production de déchets en changeant quelques habitudes. Découvrez notre petit guide de conseils écologiques à mettre en pratique dans votre quotidien. Objectif ? Zéro Déchet !

En vidant vos poubelles, ce n’est pas que du bien à la planète que vous allez faire. Adoptez une approche durable à la vie ! Cela vous permettra aussi de désencombrer votre quotidien, vider votre esprit, faire des économies, retrouver le goût des produits, vous reconnecter à la nature…

Le zéro déchet, c’est quoi ?

Derrière le terme « zéro déchet » se cache un processus qui vise à réduire (dans un premier temps) puis à éliminer complètement tous ses déchets quotidiens. Le terme a été créé en 2002 lors d’une conférence sur le thème des ressources à Genève. L’un des membres du comité a proposé de consacrer un atelier à ce sujet et a mis sur pieds, avec d’autres universitaires et scientifiques, l’équipe Zéro Déchet.

L’intérêt de la communauté scientifique, des institutions et des citoyens ordinaires a été tel que le mouvement a généré de nombreuses autres rencontres et a conduit à la création de l’Alliance internationale Zéro Déchet, qui se bat au quotidien pour promouvoir une utilisation respectueuse des ressources de la planète.

La définition indique que le Zéro Déchet est un mouvement qui vise à conserver toutes les ressources de la planète grâce à une production, une consommation, une réutilisation et une récupération responsables et raisonnées des produits, des emballages et des matériaux.

Aujourd’hui, le zéro déchet est un terme qui est inscrit dans le vocabulaire courant. On dit souvent de quelqu’un qui veut se mettre au zéro déchet qu’il est en transition vers un mode de vie durable. On ne passe pas d’une poubelle par semaine à un bocal en verre de déchets par mois en un coup de baguette.

Les principes de la philosophie Zéro Déchet

Pour parvenir à réduire à zéro ses déchets même ceux qui semblent impossibles à éliminer, il est bon de garder en tête ces différents principes :

  1. Réduire sa consommation en privilégiant toujours la qualité plutôt que la quantité.
  2. Acheter des produits qui sont pensés et conçus pour durer dans le temps, fabriqués sans utiliser de matériaux toxiques et si possible sans emballage.
  3. Réutiliser ce que l’on a.
  4. Récupérer les emballages pour les transformer en nouveaux objets.

Dans son livre « Zéro déchet : 100 astuces pour alléger sa vie », la papesse du mouvement, Béa Johnson » écrit les 5 règles de base :

  1. Refuser ce dont nous n’avons pas besoin ;
  2. Réduire ce dont nous avons besoin, mais ne pouvons pas refuser ;
  3. Réutiliser ce que nous consommons et ne pouvons ni refuser ni réduire ;
  4. Recycler ce que nous ne pouvons ni refuser ni réduire ni réutiliser ;
  5. Composter le reste.

10 conseils pour un mode de vie sans déchet

De la gourde à l’autoproduction de légumes, il y a beaucoup de gestes simples à mettre en place pour devenir zéro déchet. Notre conseil ? Y aller mollo ! Pour ne pas se démotiver, nous vous recommandons de changer vos habitudes petit à petit. Zoom sur 10 changements pour un début de vie sans déchet :

  1. Stop aux produits à usage unique. La prochaine fois que vous organisez une fête à la maison, au lieu d’acheter des assiettes, des verres ou encore des couverts en plastique jetables, utilisez un vrai service. Oui, même si c’est un anniversaire avec des enfants.
  2. Achetez une bouteille réutilisable. Non seulement ce geste est écologique mais en plus il vous permettra de faire des économies. Adieu les bouteilles en plastique ! Conseil : emportez votre gourde partout avec vous.
  3. Privilégiez les produits en vrac. Des détergents aux céréales en passant par les légumes et les biscuits, il est aujourd’hui possible de trouver tout en vrac ! (Non, ce n’est pas forcément plus cher.)
  4. Passez au café zéro déchet. A la place des dosettes de café, choisissez une machine à qui ne fait pas de déchets. Machine à piston, cafetière italienne, percolateur… Vous avez l’embarras du choix. Si vraiment, vous ne pouvez pas vous passer des dosettes, vous pouvez en choisir des compostables !
  5. Cultivez vos légumes. Même si vous n’avez qu’un petit balcon, vous pouvez créer un petit portager. Evidemment, il vous sera impossible d’être autosuffisant mais c’est déjà un bon début.
  6. Préparez vos lunchs. A la place de commander des sushis ou d’aller chercher un sandwich à midi, cuisinez vos lunchs. Cela demande un peu d’organisation mais vous y gagnerez de l’argent et votre santé en bénéficiera également. Découvrez nos meilleurs recettes pour l’automne !
  7. Ne jetez pas, réparez. Avant de jeter pour racheter neuf, regardez si ce n’est pas possible de réparer. Si vous n’êtes pas manuel ou si vous manquez de connaissances, n’hésitez pas à demander à votre entourage. Il y a plus de ressources autour de vous que vous ne le pensez. Certains objets cassés vous semblent inutilisables ? Connaissez-vous le kintsugi ? C’est une méthode qui consiste à réparer les bols et les tasses avec de l’or liquide.
  8. Utilisez des brosses à dents compostables. C’est un mini geste ultra simple à mettre en place qui peut pourtant faire toute la différence ! A la place d’acheter des brosses à dents jetables, privilégiez celles en bambou où il faut juste changer la tête des brosses qui sont elles compostables.
  9. Emportez un tote bag en tissu partout. Pour ne plus jamais avoir recours au sac en plastique, on vous conseille d’avoir tjrs dans votre sac à main, un petit tote bag en toile.
  10. Evitez l’accumulation. Au lieu d’acheter 5 pulls à bas prix en matière synthétique, achetez-en un en fibres naturelles de qualité. Ce dernier vous accompagnera au fil des années et non pas une seule saison.

Débutez votre voyage « zéro déchet » en choisissant des produits et des objets de qualité pour votre maison et quotidien. Inscrivez-vous gratuitement sur Westwing pour découvrir notre sélection d’objets durables.