Nous livrons ! Droit de retour prolongé jusqu´au 31.01.2021

sac réutilisable avec des courses dedans, mode de vie durable, responsabilité alimentaire, écologie

Faire connaissance avec les principes du mode de vie durable, dont l’alimentation durable est l’un des piliers, est devenu une véritable nécessité. Notre empreinte environnementale est, en effet, également conditionnée par ce que nous mettons dans notre assiette ! Ainsi, les actions pour réduire notre impact environnemental sont à mener au quotidien. Préférez donc les transports en commun à la voiture ou faites régulièrement le tri de vos déchets. Dans cet article, nous vous expliquons comment limiter l’impact environnemental via l’alimentation, et ce que signifie réellement la durabilité alimentaire.

Que signifie « durabilité alimentaire » ?

Une alimentation durable implique la consommation d’aliments produits avec une utilisation réduite des terres et des ressources en eau. Elle implique aussi de faibles émissions de carbone et d’azote. C’est également une alimentation nutritionnellement saine. Attentive à la conservation de la biodiversité et des écosystèmes, équitable, qui suit la saisonnalité et favorise le choix des aliments locaux.

10 conseils pour adopter facilement l’alimentation durable

La hausse des températures, la désertification et la perte de biodiversité ne sont que quelques-uns des changements causés par les activités humaines. Parmi les nombreuses activités qui contribuent à ces changements dangereux, il y a aussi la manière dont les aliments sont produits et consommés. Pour cette raison, afin d’adopter un mode de vie durable, nous devons tous nous engager à suivre une alimentation positive pour l’environnement mais aussi pour nous.

Choisissez un régime à base de plantes et limitez votre consommation de viande

L’élevage d’animaux de boucherie a un impact environnemental très fort. Pour obtenir 1 kg de viande de bœuf issue de l’élevage intensif, environ 15 kg de céréales et de soja, 15 000 litres d’eau sont utilisés. Cela entraîne des émissions de CO2 allant jusqu’à 68 kg. La production de viande augmente régulièrement. Sachez d’ailleurs que la moitié des activités agricoles mondiales est utilisée pour la production d’aliments pour animaux.

Limiter la consommation de viande à quelques fois par semaine. Réduire les portions et choisir un produit de qualité, local et issu de l’agriculture extensive. Tel est le premier pas vers une alimentation plus durable. Pas bien difficile !

Mettez les produits locaux et de saison dans votre panier !

Cette habitude a un double impact positif car si vous achetez local et de saison, vous choisissez des produits qui n’ont pas à parcourir des kilomètres pour vous rejoindre via le transport routier, qui est responsable d’une importante production de CO2.

Dans le même temps, vous soutenez l’économie locale. La production d’aliments typiques de votre région et des variétés locales, souvent menacées d’extinction précisément parce qu’elles sont inconnues.

De plus, si vous choisissez de suivre la saison, non seulement vous prenez soin de votre alimentation, la rendant plus saine et plus variée. Vous vous évitez ainsi la consommation d’aliments produits en serre et vous contribuez à des économies d’énergie importants !

Durabilité alimentaire : se réconcilier avec le poisson

En matière de durabilité alimentaire, les fruits et légumes de saison sont les bienvenus. Toutefois, pensez aussi au poisson qui suit également une saisonnalité. Le choix de poissons issus de fermes durables protège la faune marine, de plus en plus menacée par l’exploitation de la pêche.

Nous ne connaissons qu’une fraction des espèces de poissons qui peuplent nos mers. De ce fait, on surexploite ceux que nous avons l’habitude d’acheter. Pourtant, en France, il existe des poissons moins connus qui sont à la base de recettes typiques de chaque région. Cela vaut la peine de les découvrir !

Si vous adoptez le concept de saisonnalité du poisson, vous pouvez acheter du poisson aux moments les plus appropriés et à de meilleurs prix, et promouvoir la pêche locale.

Durabilité alimentaire : choisissez des produits bio

L’agriculture biologique est à la base d’une alimentation durable, car elle réduit l’impact des activités productives, repose sur le respect des ressources et de la biodiversité, élimine l’utilisation de produits chimiques pour les plantes et les antibiotiques et hormones pour les animaux. En plus de vous fournir une alimentation saine, la production biologique est celle qui garantit le plus faible impact en termes de production d’énergie et d’émissions de CO2.

Limiter les emballages et les produits emballés

Environ 40 % des déchets sont des emballages de produits et d’aliments. À cela, vous devez ajouter les coûts de production et de transport. Il est donc facile de voir à quel point vous pouvez faire la différence en utilisant un sac en toile, un tote bag, un panier ou un sac de courses réutilisable lorsque vous faites vos courses, au lieu d’acheter un sac en plastique à chaque fois. En outre, en 2020, de plus en plus de supermarchés proposent des produits en vrac et à la pression. Vous pouvez acheter non seulement des pâtes, des légumineuses et d’autres aliments secs, mais aussi des détergents !

Réduisez les déchets

Le gaspillage de nourriture a des coûts exorbitants pour l’environnement, en termes d’eau, de sol et de CO2. Pour réduire les déchets à la maison, préparez toujours une liste de courses et respectez-la ! Ne vous laissez pas tenter par des offres sur des produits dont vous n’avez pas vraiment besoin. Aussi, vérifiez toujours les dates d’expiration pour ne pas être pris de court et devoir jeter des aliments non consommés.

Une fois à la maison, mettez correctement les aliments au réfrigérateur en essayant de réunir les aliments similaires sur chaque étagère. Notez que la notice de votre appareil vous conseille sur la disposition des produits sur chaque étage. Les yaourts et les produits en haut, les fruits dans le bac du bas… Ces recommandations sont faites pour mieux conserver vos aliments.

Enfin, pour la durabilité des aliments, servez toujours de petites portions et ne jetez pas les restes : ils peuvent être conservés au réfrigérateur et récupérés pour d’autres recettes.

Boire de l’eau du robinet

La France fait partie des plus gros consommateurs d’eau en bouteille. En 2018, un habitant a consommé en moyenne 135 litres d’eau en bouteille. Cela représente une consommation de 9,1 milliards de litres pour l’ensemble de la population française.

Beaucoup sont convaincus que l’eau du robinet n’est pas bonne. Pourtant, dans la plupart des villes françaises, elle est sûre et bactériologiquement pure.

La mode de l’eau en bouteille n’est pas durable d’un point de vue environnemental : elle entraîne une augmentation des cycles de production et d’élimination des contenants en plastique, ainsi qu’une pollution supplémentaire causée par le transport.

Si vous êtes suspicieux, sachez qu’il existe des filtres à placer sur les robinets. Ils aident à éradiquer les moindres traces de nitrate et de calcaire. Cela peut aussi améliorer le goût de l’eau dans certains cas.

Utiliser des produits frais et limiter les produits transformés

Une autre habitude que beaucoup d’entre nous ont, est d’acheter des plats tels que des sauces, des surgelés, des dosettes de café, des fruits dans des plateaux ou encore des produits diététiques. Or, la production d’aliments prêts-à-manger nécessite beaucoup d’énergie. Revenir à la maison avec des produits frais est un excellent moyen de réduire l’impact de ce que vous mangez. C’est aussi une occasion que de découvrir de nouvelles saveurs et de nouvelles combinaisons. Faites-vous du bien !

Durabilité alimentaire : choisissez des produits issus de fermes durables

La durabilité alimentaire, c’est aussi choisir des produits issus d’élevages respectueux de la qualité de vie des animaux.

Saviez-vous, par exemple, en ce qui concerne les œufs, que l’appellation « poules élevées en liberté » signifie seulement que les poules ne sont pas gardées dans des cages, mais peuvent toujours être parquées dans des étables sombres ? Il est important de choisir des œufs de poules élevées en liberté ou, mieux encore, des œufs biologiques.

Si votre budget vous le permet, choisissez toujours des produits animaliers issus de fermes bios et locales. Évitez ceux issus de l’agriculture intensive.

Ne suivez pas les modes alimentaires

L’avocat et le quinoa sont des exemples d’aliments à la mode qui racontent parfois des histoires d’exploitation extensive dévastatrice pour les pays producteurs. Le transport, l’emballage et le stockage nécessaires pour acheminer ces aliments dans nos supermarchés font le reste, augmentant le gaspillage de ressources et d’énergie. Les choix locaux conduisent à un enrichissement de la biodiversité locale, à la redécouverte de cultures oubliées et, pour vous, à avoir sur la table des aliments riches en propriétés nutritionnelles.

Pour une alimentation durable réussie mais agréable, mangez bien, vivez en harmonie avec l’environnement, entourez-vous de personnes et d’objets qui vous font vous sentir bien. Pour rendre l’environnement qui vous entoure plus beau, inscrivez-vous (gratuitement) sur Westwing et suivez nos conseils pour votre maison !

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour profiter de nos offres exclusives lors des ventes privées quotidiennes.