Jardin avec chemin d'accès à l'abri de jardin

Généralement conçu pour ranger les tondeuses à gazon, râteaux et autres outils de jardinage, l’abri de jardin fait peau neuve et s’aménage comme une pièce en plus ! Bien agencé, il devient une véritable extension de la maison pour bricoler et jardiner en toute tranquillité, recevoir des amis ou s’offrir un coin de lecture au calme. En quête d’inspiration pour l’aménagement de votre jardin ? Besoin d’idées pour décorer votre cabane avec style ? Avantages, astuces de rangement, idées d’aménagement intérieur, réglementation, etc. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour bien aménager un abri de jardin.

Quels sont les avantages d’un abri de jardin ?

Avoir un chalet de jardin est une véritable chance et ses avantages sont multiples.

1 – Ranger les outils de bricolage

On utilise le plus couramment le chalet de jardin pour ranger le matériel de bricolage ou de jardinage. En effet, ces outils prennent souvent de la place et doivent être bien protégés des intempéries, surtout si l’on souhaite les garder le plus longtemps possible. Dans l’idéal, aménagez votre abri de jardin avec des espaces de rangement : des armoires, des étagères, etc. Ils rendent votre abri beaucoup plus fonctionnel et optimisent l’espace. Si la surface est assez grande, votre abri peut également servir d’atelier pour bricoler en toute tranquillité.

2 – Créer une chambre d’appoint

Lorsqu’il manque un peu de place dans la maison, l’abri de jardin se révèle très utile en guise de chambre d’ami. Bien isolé, il est possible de l’aménager en une dépendance pour installer ses invités. Avec un maximum de confort, vos convives peuvent séjourner chez vous tout en conservant leur intimité. De plus, cette solution évite les gros travaux d’agrandissement dans la maison. Véritable pièce en plus, le chalet de jardin s’aménage également en bureau, en coin lecture et même en pièce de jeux pour les enfants !

3 – Protéger ses plantes

Quand arrive l’hiver, vos plantes doivent être préservées du froid et de l’humidité. Si vous manquez de place pour les héberger, votre cabanon de jardin constitue un bon refuge pour les mettre à l’abri. Il les protège des températures négatives ou des fortes tempêtes de pluie et de vent. Profitez-en pour agencer un coin de jardinage si vous n’avez pas la possibilité d’accueillir une véranda. Pour que vos plantes bénéficient d’une lumière suffisante, installez-y une partie vitrée pour créer une serre !

Quelle que soit l’utilisation que vous faites de votre cabane de jardin, il est important de l’isoler. Si l’abri est uniquement conçu pour le rangement, l’isolation sert à protéger vos outils de l’humidité. Si vous prévoyez un aménagement en chambre d’appoint, elle permet de conserver la chaleur pour le bien-être de vos invités. Dans ce cas, pensez à raccorder votre abri à l’électricité et à l’eau pour un confort optimal.

Comment aménager un abri de jardin ?

Les revêtements

Sur le sol, il est recommandé de sécuriser la structure avec une dalle en béton. Si l’abri n’est destiné qu’au rangement d’outils, vous pouvez la conserver en l’état. Si vous souhaitez l’aménager en un coin plus confortable, placez des panneaux d’OSB ou un revêtement en PVC. Sur les murs intérieurs, préférez également les panneaux d’OSB ou contreplaqué. Pour une isolation efficace, privilégiez la laine de verre.

Le rangement

Les outils accumulés peuvent rapidement devenir envahissants, surtout si votre abri est de taille réduite. Bien agencer votre abri avec des rangements permet d’optimiser l’espace tout en facilitant l’accès au matériel.

  • Afin de le rendre complètement fonctionnel, placez des crochets à fixer au mur. Ils vous permettront d’accrocher vos outils et autres accessoires pour gagner de la surface au sol.
  • Pour vos petits outils de bricolage (tournevis, marteau, clé plate ou clé anglaise, etc), équipez-vous de boîtes de rangement ou d’un meuble à tiroir. Un rangement efficace vous assurera un gain de temps considérable pendant vos séances de bricolage.
  • Idéalement, placez les produits à risque (peintures, produits pour le traitement des plantes, etc.) dans une armoire ou un placard fermé à clé et en hauteur. Ils seront ainsi hors de portée des enfants.
  • Vos plus gros outils (visseuse, perceuse, ponceuse électrique, etc.) trouveront parfaitement leur place sur des étagères métalliques ou en bois.
  • Si le plafond est assez haut, installez des étagères en hauteur afin d’y ranger les objets les plus volumineux.

La décoration

Si vous prévoyez d’aménager votre abri de jardin pour en faire une pièce en plus, soignez la décoration intérieure. Le confort est capital ! Choisissez un mobilier fonctionnel mais cosy, tel qu’un canapé-lit ou des poufs qui se déplacent facilement. N’oubliez pas les éléments de déco qui rendront votre abri chaleureux et convivial : un tapis et des coussins au sol. Prévoyez d’installer un système d’éclairage et au moins une prise de courant.

Améliorez également la décoration extérieure de votre petit pavillon. Des volets en bois apportent une touche de charme supplémentaire, de même qu’un joli banc placé à proximité de la porte d’entrée. Si vous avez un grand pavillon extérieur avec suffisamment d’espace, aménagez un coin détente ou un salon d’extérieur pourvu d’un parasol, d’un hamac ou d’une chaise suspendue. Ils seront les partenaires privilégiés de vos siestes estivales.

Pour sublimer une maison moderne, misez sur un abri de jardin en métal ou sur un abri de jardin PVC. Ces matériaux contemporains relèveront le style de votre habitation. Agrémentez-les de mobiliers assortis : table de jardin en PVC, chaises en métal, etc. Enfin, sachez que l’éclairage extérieur transforme l’atmosphère de votre jardin. Le soir venu, disposez des guirlandes lumineuses et des photophores colorés. Pour vos bordures d’allées, des lampes solaires posées au sol constituent un éclairage d’appoint autant qu’une invitation à la promenade.

DIY : comment construire un abri de jardin ?

Si vous êtes adepte du DIY ? Découvrez comment construire un chalet de jardin en bois et comment fabriquer un plancher pour abri de jardin ! Avant de vous lancer dans votre projet de construction, faites le point sur vos besoins. Si votre abri est uniquement destiné au rangement d’accessoires de jardinage, sa surface pourra être inférieure à 5m2. S’il a vocation à faire office de jardin d’hiver, une surface supérieure à 20 m2 sera plus adaptée.

Vous avez choisi l’emplacement de votre futur chalet ? Voici toutes les étapes à respecter pour sa construction.
  1. Délimitez l’emplacement de votre abri en enfonçant dans le sol des piliers de bois. Utilisez des bastaings de 60 cm de longueur, que vous planterez à la verticale. Ils doivent dépasser de 10 cm environ.
  2. Fixez des solives sur vos piliers. Placez-les de façon parallèle en les espaçant de 40 cm environ.
  3. Pour former le plancher, recouvrez les solives de planches en bois ou de panneaux d’OSB4 d’une épaisseur d’au moins 18 mm.
  4. Pour construire les murs de votre cabane, utilisez des chevrons. Recouvrez-les de panneaux d’OSB4 ou de tout autre matériau de bardage résistant à l’humidité. Pensez à prévoir des ouvertures pour la porte et les fenêtres.
  5. Construisez enfin le toit de votre abri à l’aide de chevrons et d’un bardage en bois résistant aux intempéries. Pour la couverture, du bac acier et des gouttières en zinc garantiront l’étanchéité de votre cabane.
  6. Posez la porte et les fenêtres.
  7. Vous prévoyez d’utiliser votre abri comme jardin d’hiver ? Décorez le : peinture murale, peinture pour sol, plantes en pots, fauteuils en osier, cadres muraux, etc. Laissez-libre court à votre inspiration.

Attention à l’humidité ! Avec les intempéries et les remontées d’eau, les structures mal construites peuvent rapidement se détériorer. Alors, comment protéger le bas d’un abri de jardin ? Faites couler une dalle en béton. Cette dernière doit avoir des dimensions légèrement plus grandes que celles de votre abri (elles ne doivent pas dépasser de plus de 10 cm sur chaque côté afin d’éviter une stagnation des eaux).

Cabane de jardin : quelle réglementation ?

Dans certaines situations, les règles d’urbanisme local imposent la demande d’une autorisation et le paiement d’une taxe.

Quelles sont les autorisations nécessaires ?

Avant de vous lancer dans la construction d’un chalet de jardin, vérifiez que votre projet est en conformité avec la réglementation. Pour toute nouvelle construction entre 5 m2 et 20 m2, une déclaration préalable de travaux suffit. Au-delà de cette surface, vous devez déposer une demande de permis de construire auprès de la mairie de votre commune. Si votre abri de jardin est déjà construit, vous n’avez aucune démarche à accomplir pour les petites rénovations. Il en va de même pour la construction d’un petit abri de jardin inférieur à 5 m2. En revanche, si vous changez l’affectation de votre chalet pour le rendre habitable, une déclaration préalable de travaux sera nécessaire. En cas de doute, contactez votre mairie pour vous assurer de respecter les règles d’urbanisme en vigueur.

Quelle taxe pour un abri de jardin ?

Pour toutes les constructions de plus de 5 m2, une taxe pour abri de jardin (également appelée taxe d’aménagement) est redevable. En 2021, elle s’élève à environ 767 euros par mètre carré.

Envie de sublimer votre déco extérieure ? Retrouvez tous nos conseils dans la newsletter Westwing.