chaise de bureau

Huit à dix, c’est le nombre d’heures que l’on passe en moyenne, chaque jour, assis derrière un ordinateur. Et parfois, principalement depuis que l’on est en télétravail, mal assis. Comment adopter une bonne posture au bureau ? En suivant les règles d’ergonomie et en aménageant son espace de travail efficacement. Conseils déco et aménagement de votre intérieur, on vous explique tout.  

Quelle est la bonne posture à adopter à un bureau ?  

Rares sont ceux et celles qui sont conscients d’être mal assis au bureau. Hélas, une mauvaise posture nuit au bien-être du dos, du cou et des épaules et peut entraîner des effets négatifs plus ou moins graves sur la santé. Il y a également une corrélation avec le manque de productivité et de motivation. Qu’est-ce qu’une bonne posture au bureau ?

5 conseils pour s’asseoir correctement

  1. Le bassin doit être légèrement incliné vers l’avant. Le cou doit être droit et les épaules ne doivent pas tomber en avant. Les cuisses doivent être légèrement écartées.
  2. Impossible d’empêcher vos épaules de « tomber » vers l’avant ? En plus de réaliser quelques exercices quotidiennement de tourbillonnement, une chaise avec un dossier classique muni d’un appuie-tête pourra vous aider à vous asseoir droit.
  3. Bouger et changer de position assise autant que possible. Exemple ? Déplacez alternativement votre poids sur votre fessier gauche, sur votre fessier droit, puis vers les deux. Pour un dos en bonne santé, une assise dynamique est essentielle.
  4. Gardez les deux jambes fermement sur le sol pour alléger le poids sur votre dos. Évitez de croiser les jambes. Cette posture empêche de garder la colonne vertébrale droite.
  5. Afin d’éviter les tensions dans le haut du dos et au niveau des épaules, réglez les accoudoirs à la hauteur du plateau de table. Cela détend les avant-bras et prévient les crampes.

Prendre des pauses en se levant est essentiel. On a tendance à l’oublier, surtout en télétravail, hors c’est plus qu’important. Pour vous y obliger, n’hésitez pas à placer votre carafe d’eau dans la cuisine ou le thermo de café à l’opposé de la pièce.  

5 astuces pour régler correctement sa chaise de bureau  

Veiller à sa posture – oui, investir dans du bon matériel ergonomique – oui aussi !

Ces deux éléments sont intimement liés. Depuis que le télétravail fait partie intégrante de notre quotidien, nous sommes nombreux à travailler depuis la chaise de la table de cuisine. Sauf qu’entre le tabouret beaucoup trop haut, le fauteuil trop mou dans lequel on s’enfonce et les chaises en bois beaucoup trop dures, on est souvent mal installé. Mauvais matériel + mauvaise posture = conséquences sur notre santé physique et mentale. Douleurs au niveau des cervicales, du dos, des lombaires, tendinites, nerfs coincés… Voici autant de douleurs liées à une mauvaise posture et une mauvaise assise.

Investir dans du matériel ergonomique n’est donc pas inutile. Les sièges et bureaux ergonomiques ont la particularité d’avoir été pensé pour être confortables et pour éviter au maximum les blessures liées à une mauvaise posture. Retenez que lorsque vous choisissez une chaise de bureau celle-ci doit absolument offrir à votre bas du dos un soutien lombaire. Comment choisir une bonne chaise de bureau et bien la régler ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour une dose d’inspiration déco quotidienne et accédez aux ventes privées exclusives de Westwing.

  1. Le dossier doit toujours être réglable en hauteur. Pour bien le positionner, il faut que le dessus atteigne les omoplates. En principe, le bord supérieur doit être à environ 45 cm du siège.
  2. Un dossier cintré s’adapte à la courbe naturelle de la colonne vertébrale et assure, de la sorte, une posture optimale. Idéalement, il doit être aussi réglable en force et en hauteur pour être un véritable support lombaire.
  3. La hauteur de l’assise doit pouvoir être ajustée selon les besoins personnels. En théorie, il faut s’assurer que vos pieds soient fermement sur le sol et que le bas de vos jambes forme un angle de 90 degrés ou plus avec vos cuisses, jamais moins.
  4. Les chaises de bureau avec accoudoirs sont non seulement plus confortables, mais permettent également de soulager les tensions sur les épaules et le cou. Tout comme le siège et le dossier, ces derniers doivent être réglables en fonction de la personne assise dessus.
  5. L’appuie-tête n’est pas obligatoire mais il est, évidemment, un atout pour votre posture. Ce support supplémentaire soulage particulièrement les tensions sur la colonne vertébrale.

Comment aménager son bureau pour y être bien installé ?

  1. Étape n°1

    Choisissez l’emplacement idéal pour placer un bureau. Ce dernier doit être lumineux, calme et proche de prises électriques.

  2. Étape n°2

    La surface recommandée de votre coin bureau doit être de 10 m2. Évidemment tout dépend de l’espace dont vous disposez et de votre fonction. Pour une activité dans l’administration, 5m2 peuvent être suffisants. La hauteur d’un bureau est généralement de 75 cm de haut.

  3. Étape n°3

    La souris doit être placée, dans l’idéal, à côté du clavier afin d’éviter des torsions inutiles.

  4. Étape n°4

    Placez vos rangements, imprimante, carafe d’eau, tasses, poubelle… à distance de votre bureau afin de vous obliger à vous lever régulièrement. Idéalement, vous devez vous mettre debout au minimum une fois par heure.

  5. Étape n°5

    L’écran de l’ordinateur doit être placé au fond du bureau. Le haut de l’écran doit être à hauteur de vos yeux et à la distance d’un bras tendu.

Le bureau ajustable pour alterner les postures au bureau

Le bureau ajustable en hauteur a plus que jamais la cote. Des études ont démontré que travailler debout augmenterait la productivité, l’interaction sociale, favoriserait une bonne posture, diminuerait les douleurs au niveau de la colonne vertébrale et lutterait contre l’obésité. Ce n’est pas tout. La position debout aurait également un impact direct sur les symptômes de dépression.

Avec un bureau réglable en hauteur, on peut passer de la position assise à la position debout selon ses envies. Il permet de nous garder en mouvement et le corps a besoin de bouger régulièrement pour être au summum de ses capacités. En gardant la position assise trop longtemps, nos articulations se raidissent et s’usent.

De manière générale, il est recommandé d’être assis durant 60% de son temps de travail, d’être debout durant 30% et d’être en mouvement durant 10%. D’autres spécialistes encouragent le temps 50 – 25 – 25. Dans tous les cas, optez pour du travail debout ne peut être que bénéfique pour son bien-être et sa productivité.

3 astuces pour les maux de dos

  1. L’étirement de l’arche inversée. Comment faire ? Placez-vous à l’avant de la chaise, entrelacez vos doigts derrière votre dos, inspirez et laissez vos épaules tomber vers l’arrière, expirez et recommencez. Écoutez toujours votre corps lorsque vous réalisez ce genre d’étirement pour ne pas vous blesser.
  2. L’étirement des épaules en faisant rouler ces dernières vers l’arrière et vers le bas en les plaçant sur les haches. Gardez la tête bien droite.
  3. Durant vos coups de téléphone marchez pour rester en activité et surtout levez-vous régulièrement pour changer de position et détendre vos muscles.

Si vous aviez un doute, il n’est plus permis. Vous l’aurez compris, votre posture est  très importante et joue un rôle sur votre état de santé. Les bourreaux de travail devraient d’ores et déjà changer leurs mauvaises habitudes, alors let’s go !