Salon avec escalier menant vers une mezzanine

Qui ne voudrait pas de quelques m2 supplémentaires dans son intérieur ? Si la hauteur sous plafond le permet, une mezzanine peut offrir à quelques mètres du sol, un coin nuit, une zone détente, un dressing ou même un bureau. Mais y a-t-il des prérogatives ou des contre-indications pour installer une mezzanine ? Comment bien la penser et que faire de l’espace au sol qu’elle libère ? On vous explique tout.

Quelques recommandations avant de penser à installer une mezzanine

Pour aménager une mezzanine, il est recommandé d’avoir au moins 4 mètres de hauteur sous plafond, afin de circuler aisément au-dessus et en dessous (2 mètres environ en haut et en bas). En revanche, un lit mezzanine, dans une chambre d’enfant ou un petit studio, n’a besoin que d’environ 1 mètre de disponible en hauteur. C’est en effet suffisant pour se déplacer à 4 pattes et se coucher. Néanmoins, si vous optez pour une mezzanine en bois ou une mezzanine industrielle en métal, veillez à solidement la fixer au mur pour la stabiliser et éviter un accident.

Rappelons que pour plus de sûreté, une mezzanine est toujours équipée d’un garde-fou et d’une rambarde (d’un mètre minimum pour un aménagement, plus d’une vingtaine de centimètres pour un meuble).

A noter : le lit escamotable est une alternative au lit mezzanine. Un système lui permet de descendre à quelques centimètres du sol pour dormir et de s’élever presque jusqu’au plafond pour « disparaitre » la journée.

Quelle couleur pour une mezzanine ?

Vous souhaitez transformer ce nouveau perchoir en une vraie chambre cosy ? Pour une belle luminosité, optez pour des couleurs claires, mais pas uniquement du blanc. Associé au blanc, le beige apporte beaucoup de chaleur et de douceur. Dans un coin chambre, salon ou un espace détente il fonctionne à chaque fois. Pour un bureau, pourquoi ne pas envisager une touche de jaune ? Ce coloris plein de peps et un excellent stimulant intellectuel. Les teintes pastel, à l’intérieur d’un encadrement de fenêtre, sur un pan de mur, celui où est accolé le lit, par exemple, donneront à cet espace de l’éclat. Enfin, pensez à fixer quelques miroirs sur les murs, ou encore à en déposer au sol pour renforcer l’impression de clarté et d’espace.

A noter : dans un studio, les murs d’une mezzanine qui n’accueilleraient qu’un couchage peuvent arborer une couleur plus foncée pour délimiter l’espace.

Quels meubles choisir pour une mezzanine ?

Privilégiez les meubles bas afin de préserver la lumière que vous avez fait entrer grâce à la couleur et aux miroirs. Dans la même optique, évitez les matériaux trop sombres. Avec une mezzanine industrielle, on est tenté de se diriger vers du métal, du noir. Pourquoi pas, cependant privilégiez une structure légère.

Ne surchargez pas la pièce en objets, mobilier ou accessoires et ne gardez que ce qui est essentiel à votre confort. Privilégiez les petits meubles et appuyez-vous sur différentes sources d’éclairage. Des appliques, des petites suspensions ou des lampes à poser rendront l’espace chaleureux et lumineux.

Choisir un escalier pour une mezzanine

Faire le bon choix c’est avant tout prendre en considération l’espace disponible. Il existe une formule pour calculer la hauteur d’un escalier, celle-ci nous vient de l’architecte Jacques-François Blondel :

Hauteur de l’escalier / Hauteur de marche souhaitée = Nombre de marches

Mais lorsque l’espace est restreint, mieux vaut se tourner vers un escalier en colimaçon (circulaire ou carré), une échelle de meunier (attention elle peut être assez raide et ses marches peu profondes) ou un escalier à pas japonais. Ce dernier ressemble à une échelle de meunier mais les marches ne se chevauchent pas.

Que faire de l’espace libéré sous la mezzanine ?

Selon la forme et la surface de votre mezzanine, l’espace libéré au sol peut avoir diverses fonctions. Par exemple, une mezzanine assez étroite peut héberger un bureau, une bibliothèque et surplomber un salon.

Grâce à une mezzanine, vous pourriez enfin vous offrir le dressing dont vous rêviez et le placer juste au-dessus de votre chambre à coucher. La partie sous la mezzanine n’est pas nécessairement ouverte. Selon votre budget vous pourriez la refermer et créer une autre pièce, en dressant une cloison, en utilisant des portes à galandage, une verrière, ou encore un rideau. Dans le cas d’une chambre, vous vous assurez alors davantage d’intimité.

Mezzanine : question de style

Les escaliers et garde-fous vous aideront à donner du caractère à la mezzanine. Vous voulez une ambiance chaleureuse et accueillante où se trouve la mezzanine ? Choisissez un escalier ou un garde-fou en bois. Vous souhaitez un style industriel ? Pensez à une rambarde en métal ou métal et bois. Pour une atmosphère contemporaine, pensez au plexiglass.

Vous avez des projets  d’aménagement pour les petits espaces ? Faites le plein d’inspiration en vous abonnant à la newsletter Westwing.