Nous livrons ! Droit de retour prolongé jusqu´au 31.01.2021

couloir avec meuble en bois foncé et miroir rond

Dans un couloir, la peinture révèle de super pouvoirs. Quelques coups de pinceaux transformeront un couloir étroit, petit ou trop long en un espace bien équilibré et même déco. Alors quelles couleurs choisir ? Comment les marier ? Quelles couleurs utiliser pour agrandir un couloir ? Westwing vous dit tout.

Quelles couleurs pour un couloir ?

En matière de déco tout est permis. La question est de connaître vos besoins, vos goûts et vos envies. Les peintures claires comme le blanc, le blanc cassé rendent l’espace plus lumineux. D’autres teintes offrent le même résultat avec en prime un supplément de fraîcheur ou d’originalité. C’est le cas du jaune pâle, du vert d’eau, du bleu ciel, du rose clair

Le couloir, peut également accueillir des coloris plus foncés voire carrément sombres comme le noir, le bleu nuit, le gris anthracite. Certains colorent ainsi murs et plafond de leur couleur pour y créer une véritable ambiance. En jouant avec les contrastes (par exemple noir/blanc grâce aux portes et aux plinthes) ils lui donnent du relief et accentuent l’effet déco.

Bien marier les couleurs dans un couloir

Vous pouvez multipliez les couleurs dans à couloir mais à au moins deux conditions : faire de bonnes associations et ne pas excéder 3 couleurs.
Pour vous assurer un mariage de couleurs réussi, munissez-vous d’un cercle chromatique et choisissez les coloris selon 4 principes :

  1. Complémentarité

    Les couleurs s’opposent sur le nuancier. Ce peut être du vert et du corail.

  2. Camaïeu

    Il s’agit d’un coloris décliné dans diverses nuances. Le camaïeu peut-être twisté par une couleur complémentaire. Par exemple, on joue avec des teintes allant du violet au parme et on réveille l’ensemble avec une touche de jaune.

  3. Harmonie

    Là on utilise deux coloris très proches, comme le vert et le kaki.

  4. Trichromie

    On opte alors pour 3 couleurs parmi les couleurs primaires et celles qu’elles créent. L’une d’elle sera très présente les deux autres n’interviendront que par touches.

A noter : utilisez vos meubles pour apporter de la couleur. Au lieu de peindre un mur, surtout si cela vous effraie, peignez votre armoire ou tout autre meuble de rangement.

Et si vous voulez un couloir tout vert, par exemple, envisagez de donnez cette même teinte au mobilier qui y est installé, il disparaîtra dans les murs. Vous en voulez plus, vous trouverez ici un paquet d’idées pour aménager et décorer une entrée. Abonnez-vous à la newsletter pour rater aucune de nos ventes exclusives !

Comment agrandir un couloir grâce à peinture ?

Appliquée de telle ou telle façon la peinture fausse nos perceptions. Aussi, il ne sera pas bien compliqué d’agrandir un couloir avec de la peinture, de donner l’impression de plus d’espace, devrait-on dire.

  1. Etirer un couloir : pour cela il suffit de peindre un bandeau (plus ou moins large) de couleur le long du mur, sur la partie haute, à moins que vous ne souhaitiez colorer le soubassement. Attention, peindre deux bandeaux face à face, certes allongera l’espace mais pourrait aussi l’étriquer.
  2. Renforcer l’impression de hauteur et de profondeur : réservez une couleur sombre à un pan de mur, celui qui fait face à la porte d’entrée par exemple. Pour maximiser l’impression de hauteur, n’oubliez pas de peindre la plinthe dans la même teinte.

Rééquilibrer les proportions du couloir

Il arrive que l’on déplore qu’un couloir soit trop haut, trop long… La peinture peut résoudre ce problème. Une touche de couleur rééquilibrera les proportions de cette zone de passage.

Peignez l’extrémité du couloir et prolongez-la tout le long du plafond. Vous raccourcirez l’espace et perdrez quelques centimètres de hauteur.
Autre façon d’écourter le couloir : en peindre une partie dans un couleur tranchante mais dans sa totalité. Pour renforcer cette impression, opter pour un sol contrastant. Il est possible de choisir une couleur forte, comme un jaune, un vert, un violet, un rose, un bleu, un rouge… pour l’appliquer sur l’espace que vous voulez voir se couper du couloir. Vous pouvez de cette façon créer un hall d’entrée rose avec au sol un carrelage façon carreau de ciment (facile à entretenir) qui soulignera la séparation, surtout si au-delà le couloir est habillé de parquet et que les murs sont blancs. Enfin, en teintant les portes de la même couleurs que les murs vous les rendrez plus discrètes.

Quelle finition choisir pour un couloir ?

  • Les peintures au fini mat ont un avantage certain puisqu’elles masquent les imperfections des murs. Le mat profond donne un aspect très contemporain à la couleur.
  • La finition satinée demeure très lumineuse. Puisqu’elle est lessivable, elle est souvent recommandée dans les zones de passage et à forte affluence. En revanche elle ne masque pas les défauts, pire elle les révèle.
  • Les finitions satinées camouflent les marques mais ne conviennent qu’aux boiseries.