Les meilleures marques jusqu'à -70% ici !

Carreaux blancs et bleus à motifs géométriques

Mosaïque, émaux de Briare, grès cérame, pâte de verre… Les carreaux à coller se déclinent dans une infinie variété de formes et de styles. Apprécié depuis toujours, le carrelage a plus d’un tour dans son style. De nos jours, il recouvre tour à tour le mur d’une salle de bain, le plan de travail d’une cuisine, mais aussi le sol d’une salle à manger ou certains ouvrages d’art. Les tables de jardin en mosaïque sont appréciées pour leur attrait esthétique pour leur résistance.

Outre la colle et les produits de jointement, la pose du carrelage nécessite de s’équiper de différents outils. Pour découper le carrelage, différents types d’équipements peuvent être utilisés.

Pour la découpe des carreaux à coller, les carrelettes sont incontournables. Ces coupes-carreaux manuels permettent de réaliser des coupes droites. Notez cependant que ces appareils ne coupent que des carreaux peu épais.

Pour les bricoleurs plus aguerris, la tronçonneuse électrique à eau est particulièrement efficace. Elle coupe tous les carrelages, même les plus épais.

Pour effectuer des découpes arrondies, la meuleuse d’angle est un must have. Veillez toutefois à porter des équipements de protection adaptés (lunettes, gants, masque de protection).

Pour les petites découpes, utilisez une pince à bec de perroquet ou une tenaille à mosaïque.

Besoin d’intégrer une prise murale ? La scie vilebrequin permet de réaliser un percement dans un carreaux de carrelage. Pour des carreaux épais, un trépan diamant est plus approprié.

Comment poser les carreaux à coller ?

Pour poser vos carreaux à coller, équipez-vous des outils suivants : niveau à bulle, fil à plomb, mètre ruban, cordeau traceur et sa recharge de poudre, spatule ou peigne cranté, taloche, maillet en caoutchouc, batte de carreleur, croisillons. Pour mélanger les produits de jointement, vous aurez besoin d’un seau et d’un malaxeur.

Opérations préliminaires

  • Commencez par nettoyer le support. Si nécessaire, poncez les irrégularités ou passez un enduit pour reboucher les aspérités. Griffez ensuite votre support à l’aide d’un clou ou d’une brosse métallique pour faciliter l’accrochage de la colle.
  • Si votre support est en béton brut, il est préférable d’appliquer un enduit de lissage pour favoriser l’accroche des carreaux à coller.
  • Une fois ces opérations préliminaires effectuées et votre carrelage choisi, la pose peut commencer. Pour réussir votre encollage, choisissez une colle adaptée à vos carreaux. Référez-vous aux préconisations du fabricant.
  • A l’aide d’une équerre et d’un crayon, matérialisez des repères verticaux et horizontaux pour préparer le positionnement des carreaux à coller.

Les différentes étapes de la pose de carreaux à coller

  1. Étape 1

    Encollez vos premiers carreaux en commençant par un coin. Placez un croisillon à chaque intersection.

  2. Étape 2

    Retirez les croisillons, puis grattez la colle dans les joints. Laissez sécher pendant au moins 24 heures.

  3. Étape 3

    Jointoyez votre carrelage.

Bon à savoir : certains croisillons n’ont pas besoin d’être retirés. Ils peuvent être laissés en place pendant le séchage.

Comment réussir son jointoiement ?

Le jointement est une étape essentielle de la pose des carreaux à coller. Une fois les croisillons retirés et la colle sèche, préparez le mortier spécial joint en suivant les instructions du fabricant. Vous devez obtenir un mélange homogène.

Pour réaliser vos joints de carrelage en 3 étapes :

  1. Munissez-vous d’une raclette en caoutchouc et appliquez le mortier en diagonale.
  2. Retirez le surplus de mortier à l’aide d’une éponge légèrement humide, en veillant à ne pas creuser les joints.
  3. Enfin, munissez-vous d’un chiffon sec et lustrez vos carreaux.

Après séchage complet des joints, vous pourrez nettoyer vos carreaux avec un produit dédié, que vous trouverez en magasin de bricolage. Vous retirerez ainsi les derniers résidus de ciment et vous obtiendrez un rendu parfait.