salon lumineux blanc avec canapé beige, lustre et moulures dorées

Vous êtes confortablement allongé sur votre canapé, vous relevez doucement la tête et là vous constatez que votre plafond a mauvaise mine… Des réparations s’imposent ! Comment s’y prendre, à quoi penser ? A qui faire appel pour refaire un plafond ? Westwing vous explique tout.

La peinture s’écaille, des fissures courent sur toute sa surface… Les rénovations seront différentes selon les défauts de votre plafond. En fonction de la gravité de la situation, l’intervention d’un professionnel sera peut-être nécessaire. Un plafond qui a subi un dégât des eaux et un autre dont la peinture a terni n’exigent pas les mêmes niveaux de soins ni de savoir-faire. D’ailleurs différents corps de métier peuvent être sollicités pour remettre votre plafond en état.

Vous voilà partis pour les rénovations de votre maison ? Découvrez nos conseils et abonnez-vous à la newsletter pour une inspiration quotidienne en matière de déco intérieure !

Evaluer les travaux nécessaires pour refaire un plafond en mauvais état

Avant de sortir l’escabeau ou d’engager un pro pour refaire votre plafond, essayer de comprendre de quoi celui-ci souffre :

  1. La peinture s’effrite ?

    Il faudra probablement simplement repeindre votre plafond mais l’action, si simple semble-t-elle, n’est pas forcément facile à réaliser. D’abord il faut gratter les irrégularités, poncer la totalité de la surface et appliquer un enduit là où le plafond a peut-être été abîmé. Ensuite, après séchage, poncer à nouveau pour s’assurer que le support est bien lisse, retirer la poussière et enfin passer à la peinture. Deux couches sont souvent préconisées.

  2. Les symptômes sont plus importants ?

    Des fissures sont apparues au fil du temps ? Pas d’affolement, c’est normal, il faut les reboucher avec un produit adapté, avant de le repeindre. Le plafond porte des taches d’humidité ? Faites appel à un spécialiste. Le problème peut venir de chez vous, mais également de chez le voisin… Et, s’il s’agit d’un faux-plafond en placo faites appel à un plaquiste, il se chargera de le restaurer ou, si nécessaire, de le remplacer. Il pourrait s’occuper de la peinture, si non, un artisan peintre le fera.

A noter : si l’apparition de fissures est soudaine, contactez un expert, c’est probablement le signe d’un problème plus grave. Il vous expliquera les solutions possibles pour refaire ce plafond sinistré ou comment le remettre en état.

Rénover un plafond mouluré ou à la française (avec poutres)

Les plafonds moulurés ou avec des poutres apportent beaucoup de cachet aux intérieurs. Si vous constatez que les moulures ou les boiseries se détériorent, orientez-vous vers des spécialistes. Un plâtrier et un menuisier vous aideront à rénover ces ornementations et préserver leur charme.

A noter : vous souhaitez refaire votre plafond afin de renforcer l’isolation de votre intérieur, dirigez-vous vers des artisans certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) afin de pouvoir prétendre aux subventions de l’Etat, dans le cadre des aides à la rénovation énergétique.

Les revêtements pour plafonds suspendus et tendus

Parfois l’ampleur des travaux est telle que vous opterez plutôt pour un plafond suspendu ou un plafond tendu, plus économiques.
Le plafond suspendu peut être en plâtre ou en lambris, par exemple, et être soutenu par une structure métallique. Ce faux plafond favorise une meilleure isolation (thermique et acoustique) et reste démontable.

Le plafond tendu peut-être réalisé avec une toile en PVC. Ce revêtement qui offre un large choix de couleurs et de finitions doit être chauffé pour être placé. Pour un plafond tendu, vous pouvez aussi opter pour une bâche en polyester thermorésistante qui vous pouvez repeindre. En revanche, on l’utilise le plus souvent dans les petits espaces.

A noter : quels que soit les travaux, les dégâts, ou le type de restauration, n’hésitez pas à multiplier les devis : 2 à 3. D’un artisan à l’autre, la différence de tarif peut être très importante.

Quelle couleur choisir pour repeindre un plafond ?

Bien souvent on applique au plafond la même teinte que celle utilisée sur les murs, surtout lorsqu’ils sont blancs. Cependant, une tonalité différente comme un beige clair ou coquille d’œuf, peut diffuser un peu de chaleur dans la pièce.

Néanmoins de plus en plus de particuliers osent la couleur sur cette surface. Le rose, le jaune ou encore le noir s’utilisent très facilement dans un couloir pour identifier cet espace de passage ou pour bien pour marquer une zone comme un hall d’entrée. Une teinte forte donnera l’impression de diminuer la hauteur sous plafond, plutôt judicieux si vous l’estimez trop importante ou pour donner une atmosphère plus intimiste.

A noter : une finition mate absorbe la lumière et camoufle les petits défauts mais ne supporte pas bien les salissures. A l’inverse, une finition brillante réfléchit la lumière et met en valeur les moulures. La finition satinée se situe entre les deux : elle ne cache pas vraiment les imperfections de son support, en revanche elle est plus résistante qu’une finition brillante. Il est préférable d’utiliser des peintures aux finitions satinées et brillantes dans les pièces humides (cuisine et salle de bains) comme dans les pièces à vivre. Réservez la finition mate pour les chambres pour une ambiance plus cosy.