Les meilleures marques jusqu'à -70% ici !

Fauteuil vintage, couvre-lit multicolore et tapis peau de vache

Il y a certains tapis qui trouvent leur place dans n’importe quelle pièce de la maison. C’est le cas des mythiques tapis imitation peau de vache. Le plus souvent associé à la décoration des grands chalets, son confort, son style et son impact chaleureux ont fait qu’il est désormais prisé dans tous les intérieurs… aussi bien dans les maisons que dans les appartements.
Couleurs, matière (vraie peau ou imitation), emplacements, entretien : voici tout ce qu’il faut savoir avant d’inviter le tapis peau de vache chez vous.

La durée de vie

Et si on osait un sublime tapis peau de vache à la maison ? Un temps boudé au profit des tapis « shaggy » en peau de mouton, le tapis en peau de vache signe son grand retour au royaume des tapis et devient de plus en plus prisé. Parmi les atouts de ce célèbre tapis animalier : la robustesse !

Tous les tapis en matière animale sont en général très solides et très résistants au fil des années. Une fois posé, il résiste durant presque toute une vie, aux pas et au piétinage… et peut même devenir plus beau avec le temps.

Les pièces qui l’accueillent

Le salon reste bien entendu la première pièce à laquelle on pense pour disposer un tapis en peau de vache. Si vous avez une grande maison, il trouve parfaitement sa place près d’une cheminée pour cultiver le côté chalet et apporter un aspect rustique chic. On le met également sous la table basse, table basse que l’on choisit de préférence de couleur claire ou en bois pour éviter d’assombrir la pièce si le tapis est déjà foncé.

De plus en plus, le tapis peau de vache s’impose dans la chambre à coucher. On le place au pied du lit pour une décoration cocooning s’il est imposant. On peut aussi en s’offrir deux petits que l’on place de chaque côté du lit pour un côté confort au saut du lit.

Enfin, il s’invite aussi dans la chambre pour enfant en version colorée. On le place car c’est agréable pour les enfants de pouvoir jouer dessus et aussi car il est facile à nettoyer.

Pourquoi les imitations / versions synthétiques ont la cote

Parmi les réticences liées à l’intégration du tapis de peau de vache : le fait que la matière résulte d’un animal… Pour avoir le style qu’il offre sans le côté animalier, on mise sur une version synthétique qui est tout aussi jolie et tout aussi pratique. La plupart des tapis peau de vache « imitation » sont en polyester et reproduisent le même effet « sauvage ». Cette matière permet d’ailleurs de poser le tapis peau de vache dans la salle de bain !

Comment l’entretenir et comment l’assouplir

L’avantage majeur du tapis en peau de vache est l’entretien. Le tapis en peau de vache est composé de poils courts et « couchés », ce qui fait que la poussière ne s’y accroche pas avec facilité. On peut ainsi l’aspirer régulièrement pour préserver sa propreté, et ce toujours dans la direction des poils. On peut aussi le brosser avec une brosse ou un balai pour entretenir les poils.

Pour retirer une tache, on nettoie avec une éponge et du savon doux et neutre (style savon de Marseille) en frottant délicatement sur la tache. On veille à nettoyer la tache directement, en évitant de l’étaler. Une fois la tache retirée, on sèche avec un tissu propre.

L’avantage des versions colorées

Exit le traditionnel pelage marron et blanc. Le tapis en peau de vache se décline désormais dans une multitude de coloris pour que tous les styles de décoration y trouvent leur compte. On le choisit blanc ou beige pour l’intégrer à une décoration cocooning ou moderne chic. On opte à l’inverse pour un modèle noir pour apporter un petit détail foncé dans une pièce toute blanche. On se fait un petit plaisir coupable avec un modèle rose, au pied de sa coiffeuse. Enfin, on le choisit bleu, gris ou multicolore pour la chambre des enfants.

Pour plus d’astuces, conseils et inspirations déco mais aussi pour recevoir toutes les offres exclusives/ventes privées, abonnez-vous à la newsletter Westwing !