diverses herbes aromatiques pour potager

Vous n’avez pas la main verte ? Bonne nouvelle, le potager connecté s’occupe de faire pousser vos aromates et petits légumes à votre place. Comment ça fonctionne ? On vous donne quelques conseils.

Comment fonctionne un potager connecté ?

Vous n’avez pas de jardin ou vous n’avez simplement pas la main verte mais vous voulez faire pousser des plants de tomates ? Le potager connecté semble être la solution idéale. Intégré directement dans votre salon, votre véranda ou votre cuisine, ce jardin d’intérieur se dévoile comme un espace cultivable où vous pouvez faire pousser des fleurs, des légumes ou des fruits. Pour créer une ambiance relaxante, un brin exotique, ajoutez également des cache-pots remplis des jolies plantes vertes.

Mais comment ça fonctionne ? Les potagers connectés se présentent sous la forme de cache-pots électriques qui gèrent la croissance de vos plantes. Arrosage, lumière, nutriments, … les potagers connectés sont parfaitement autonomes. Ou presque. Equipé de capteurs intégrés, le potager connecté mesure la quantité d’eau ainsi que le niveau de lumière et de nutriments dont disposent les plantes. Grâce à un système d’irrigation intégré, le dispositif est autonome. Il vous suffira simplement de remplir le réservoir d’eau toutes les 3 à 4 semaines.

Le petit plus ? Les potagers connectés sont équipés d’un éclairage LED. Pourquoi ? Grâce à cet éclairage intégré, la levée des graines et la croissance des plantules est garantie, quels que soient les aléas climatiques. Relié à une application, vous pouvez gérer votre potager directement depuis votre smartphone. Qui dit mieux ?

Quelles plantes faire pousser dans un potager connecté ?

Grâce aux potagers connectés, vous pouvez facilement faire pousser des aromates comme du basilic, de l’origan, de l’estragon, de l’aneth, de la ciboulette ou du persil, ou des petits légumes comme des tomates cerises ou des mini-poivrons. Selon les variétés de graines, les premières récoltes peuvent débuter 4 semaines après le semis.

Vous voulez d’abord essayer avec une autre méthode ? Pour faire pousser des aromates et des légumes chez vous, vous pouvez également utiliser la machine hydroponique.

L’hydroponie consiste à faire croître des végétaux dans un substrat propre et inerte, comme la pouzzolane, le sable ou la fibre de coco. Les plants reçoivent l’eau et les nutriments dont ils ont besoin pour se développer grâce à une solution nutritive enrichie en sels minéraux. A l’instar du potager connecté, ce dispositif de culture hors sol particulièrement propre est idéal pour concevoir un jardin d’intérieur. Les machines hydroponiques permettent de faire pousser de nombreux végétaux, notamment des salades (batavia, sucrine, romaine, laitues…), des fleurs (orchidées, vivaces, plantes à bulbes…) et des légumes (potirons, courgettes, concombres ou épinards).

Faire pousser des légumes à l’intérieur : le kit à champignons

Résolument green, les potagers connectés ont le vent en poupe, notamment auprès des citadins. Et les kits à champignons connaissent une forte croissance. Comment s’y prendre ? Ces kits se présentent sous la forme de boîtes cartonnées qui abritent des mycéliums (plants de champignons) et de substrat. Pleurotes, champignons de paris et shiitakes peuvent être consommés après seulement deux semaines d’arrosage. Les kits de champignons prêts à pousser peuvent se trouver dans les magasins de jardinage ou dans les boutiques en ligne et leur prix varie entre 15 € à 30 € la boîte.

Combien coûte un potager connecté ?

Selon les modèles proposés, le coût d’un potager connecté peut varier entre 99 € et 260 €. Les potagers connectés muraux de base permettent la culture d’aromate alors que les potagers connectés à poser sont plutôt destinés à la culture de petits légumes.

En quête d’inspirations pour sublimer votre intérieur ? Abonnez-vous à la newsletter Westwing et découvrez tous nos conseils et astuces en matière de décoration.