Jardin style zen avec table basse en bois et coussins de sol de couleurs différentes, et arbres plantés dans des pots

Épuré et minéral, le jardin zen incarne la philosophie bouddhiste. Sa conception nécessite une réflexion pointue car la contemplation de cet espace doit nous permettre d’atteindre un état de bien-être proche de la sérénité. Rochers, mousse, sable… Westwing vous explique comment aménager ce tableau de nature.

Dans un jardin zen, l’emplacement de chaque élément compte. L’idée est d’y dessiner un décor naturel qui appelle à la sérénité. Pour le réaliser, privilégiez les nombres impairs qui, dans la culture nipponne, portent bonheur ; les végétaux de formes variées. Ces derniers cependant ne sont pas indispensables. Le jardin zen demeure vraiment minimaliste et plutôt petit, d’ailleurs, c’est ce qui le différencie du jardin japonais. Enfin, vous n’oublierez pas d’installer un banc afin de méditer devant cet espace dans sa totalité.

Comment faire un jardin zen pas cher ?

C’est assez simple, la déco du jardin zen pouvant être ultra minimaliste. Néanmoins, pour simplifier cette tâche, dessinez le plan de votre parterre zen.

  1. Choisissez l’emplacement, aplanissez le sol puis déroulez un feutre géotextile afin qu’aucune mauvaise herbe ne vienne pousser dans votre jardin. Maintenez-le en place avec des galets, des morceaux de bois exotiques, d’ardoise…
  2. Placez des roches, et pour la note végétale de la mousse et pensez à planter un érable japonais, du bambou, des fougères mais dans des pots pour ne pas avoir à percer le feutre. Mais rappelez-vous que celle-ci est facultative.
  3. Déversez sur cette surface des graviers blancs ou du sable de granulométrie. Avec le dos d’un râteau lissez le sol puis esquissez des ondes (symboles de l’eau), des petites collines.
  4. Bien qu’il ne soit jamais très grand, il n’y a pas de taille prédéterminée pour concevoir un jardin zen.

Jardin zen et jardin Feng Shui

Le jardin zen se distingue également du jardin Feng Shui. La déco Feng Shui “vent & eau” est un art chinois ancestral visant à faciliter la circulation de l’énergie vitale, dite le Ch’i, à l’intérieur de la demeure comme à l’extérieur. L’entrée du jardin Feng Shui, celle qui conduit à la porte de la maison doit être indirecte mais harmonieuse. L’espace vert Feng Shui se découpe en 9 zones dont 1 centrale qui devra s’ouvrir vers l’extérieur pour laisser passer le Ch’i. A chaque zone son orientation, sa forme, sa couleur… En clair, pour exemple, le sud, zone du succès, est relié au feu, à la couleur rouge ainsi qu’au triangle. Là comme partout dans le jardin il faut respecter l’équilibre du yin et du yang, les éléments d’une dualité complémentaire.

Jardin zen d’intérieur et pour petits espaces

Vous n’avez pas de terrain pour créer votre propre jardin zen ? Pas de soucis, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  1. La terrasse zen peut tout à fait remplacer un jardin zen, même sur un balcon.
  2. Si vous avez une veranda, ou une pièce recevant suffisament de lumière extérieur, vous pouvez créer un jardin d’hivers. Ce dernier se compose de la même façon que le jardin zen classique, mais vous n’aurez pas besoin de rechercher des plantes robustes, supportant le gèle ou les changements de température.
  3. Si vous vivez en appartement, sans espace extérieur et n’ayant qu’un petit endroit à lui dédier, le jardin zen miniature sera la meilleure solution pour vous. Vous pouvez le réaliser à même le sol ou bien en hauteur, sur une table haute, ou dans un cadre avec des rebords pour que le gravier et le sable ne tombent pas.

Pensez aussi à une fontaine. L’eau reste essentielle dans ce décor et vous apprécierez sa musicalité.

Envie d’avoir davantage d’inspirations pour une décoration zen ? Retrouvez tous nos conseils sur une déco d’intérieur mêlant tendance, sérénité et les bienfaits du yoga, nos idées pour une décoration hippie réussie ou encore sur comment intégrer la lithothérapie des pierres dans une décoration d’intérieur spirituelle.