Les meilleures marques jusqu'à -70% ici !

groupe de femmes dans la rue avec ballons de fête

La date étant fixée, les préparatifs de la décoration et l’organisation du mariage sont maintenant bien avancée. Il faut penser à prévoir son enterrement de vie de jeune fille ! Plus qu’une tradition très appréciée des mariés, il s’agit là d’une occasion rêvée de passer du temps avec ses amies les plus proches. Alors, pendant que le futur mari profitera de son enterrement de vie de garçon, la mariée, elle, célébrera l’enterrement de sa vie de célibataire. Découvrez tout de suite tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Qui s’occupe de l’organisation de l’EVJF ?

Lorsqu’on est désignée comme demoiselle d’honneur, on a souvent la lourde responsabilité d’organiser l’enterrement de vie de jeune fille de la mariée. Cela fait clairement partie des missions des témoins. Il est déjà arrivé que la mariée le planifie elle-même, mais c’est un fait assez rare. Sœur, meilleure amie, cousine seront alors missionnées pour l’organisation de ce grand moment avant le mariage. Seule ou en équipe, tout dépendra de la disponibilité de chacune (mais rappelez-vous que l’union fait la force !).

À noter qu’il existe aussi des agences d’événementiel ou des wedding planners qui peuvent également se charger de toute l’organisation si les témoins n’ont pas le temps et préfèrent confier cette mission à des professionnels.

Quel programme faut-il prévoir ?

Il est bien évident que le meilleur programme serait celui choisi par la mariée si elle avait organisé son EVJF elle-même ! Alors, il faut essayer de se mettre dans sa peau et imaginer quel serait le programme idéal qui la fera rêver. Pas facile, n’est-ce pas ? Il est envisageable d’opter pour les solutions de facilité et choisissant des programmes assez classiques qui plairont au plus grand nombre. Prévoir une journée et une soirée sera un minimum. Si l’événement se déroule à l’étranger ou sur un week-end en France, mieux vaut prévoir au moins 2 jours entiers.

Où organiser cet événement ?

Partir en week-end à l’étranger

Cette option très séduisante dépend complètement du budget de chaque invitée. C’est très à la mode en ce moment de partir en week-end à l’étranger pour aller célébrer un événement de ce type. Sans forcément aller très loin, c’est original et souvent une surprise de taille pour la mariée qui ne se doute de rien ! Toutefois, cette formule demande un grand investissement organisationnel.

Cocooning à la maison

Si vous organisez un EVJF chez vous, pensez à soigner la décoration. Profitez par exemple des ventes privées Westwing et bénéficiez de 70 % de réduction sur les meilleures marques en décorant votre intérieur selon des thèmes adaptés à l’occasion. Vous pouvez opter pour ce choix de lieu si les budgets sont un peu serrés et/ou que la mariée préfère une soirée intimiste. C’est l’occasion de créer un véritable moment d’émotion dans votre maison et d’impressionner les convives.

Règles d’or EVJF à respecter absolument

Le choix de la date

Il doit être judicieux ! La période idéale pour cette célébration se situe entre 1 et 2 mois avant le mariage. En effet, à cette période, les préparatifs du mariage sont très avancés et les urgences de dernière minute n’ont pas encore lieu d’être. La mariée devrait donc être détendue. Ne faites surtout pas l’erreur de prévoir la fête trop tôt ou encore pire, dans les derniers jours avant le mariage !

Inviter des amies que la mariée apprécie

C’est du bon sens, mais un faux pas est vite arrivé ! On oublie donc la vieille copine qu’on n’a pas vue depuis 10 ans ou la cousine malpolie qui ne sait pas se tenir… Ne pas hésiter à consulter la mariée et à établir la liste des invitées avec elle, c’est encore la meilleure façon de ne pas faire d’impair. Vous vous gardez sous le coude une invitée surprise dont vous êtes sûre qu’elle fera son petit effet le jour J !

Ne pas transgresser les règles du couple : 3 exemples

  1. Respectez ses préférences

    Si la mariée vous a certifié ne pas vouloir de Chippendale, respectez ses choix ! Tout le monde n’a pas envie de strip-teaseur, même si vous pensez que cela sera drôle. Premièrement, vous pourriez vexer le futur marié, le rendre jaloux et puis décevoir la reine de la soirée. Ça serait dommage…

  2. Ne forcez pas les déguisements

    De la même façon, on évitera les déguisements si ce n’est pas demandé. Cela peut être drôle pour certaines personnes et totalement ridicule, voire honteux, pour d’autres.

  3. Évitez d’embarrasser les mariés

    Enfin, on proscrit les défis, les gages, qui consistent à embrasser X garçons pendant la soirée, se faire prendre en photo sur les genoux des hommes, toucher les fesses des gens, etc.

Cheklist organisation de l’EVJF

  • Choisissez les invitées et récupérez leurs coordonnées ;
  • Sélectionnez une date après vous être assurée des disponibilités de la mariée et des invitées ;
  • Lancez une cagnotte en ligne pour rassembler les participations de chaque invitée ;
  • Définissez le programme selon le budget ;
  • Réservez les différentes prestations (activités, restaurants, hébergement, etc.) ;
  • Si la fête est organisée à domicile, prévoyez du temps la veille pour la préparation (décoration, apéritif, repas, animations, jeux, musique, etc.) et pensez à vous inscrire pour bénéficier des ventes privées à -70 % ;
  • Faites une liste des détails techniques à gérer le moment venu et anticipez tout !

Désormais, vous avez toutes les cartes en main pour organiser le meilleur des enterrements de vie de jeune fille. Le mot d’ordre : anticipation ! Ne perdez pas de vue l’objectif essentiel de cet événement : faire plaisir à la mariée comme si c’était elle l’organisatrice.