Chaise de jardin en métal vert

Quand planter vos plants de tomates ? Que vous soyez un amateur ou un jardinier expérimenté, voici quelques conseils mois par mois pour savoir quoi planter dans votre potager, avec le calendrier des semis.

Le calendrier des semis, à quoi ça sert ?

Grâce au calendrier des semis, plus besoin de retrouver les sacs de graines et plus besoin de recherches sur Internet. Sur un seul calendrier, vous disposez des dates de plantation des fleurs, des herbes et des légumes, avec la date de la récolte. Voici les choses à prendre en compte :

  • Des dates approximatives : en fonction des températures, des précipitations et des heures d’ensoleillement de votre région, les dates peuvent un peu différer. Notez vos expériences dans un cahier pour les prochaines années.
  • Les variétés spéciales : certaines variétés de légumes vous demanderont également plus d’attention. Pour être sûrs de les planter au bon moment, vérifiez les informations sur le sachet des graines et annotez votre calendrier.
  • La température du sol : ne vous fiez pas à la température extérieure. Pour les plantations, c’est la température du sol qui est déterminante. Certaines graines ne germeront que si une certaine température minimale est dépassée.
  • Des chevauchements : pour certains légumes comme les radis, le cycle de culture est court et vous pouvez donc les planter durant deux à trois périodes.

Pour vous aider dans la plantation de vos semis, nous avons élaboré un calendrier des plantations, juste pour vous. Imprimez-le et accrochez-le dans votre garage, votre buanderie ou votre cuisine : en un clin d’œil vous pourrez faire le point sur vos plants.

Calendrier des semis à imprimer

calendrier semis - herbes

Que semer quand ?

Maintenant que vous avez les informations de base. Accrochez votre calendrier et on fait le point avec vous, mois par mois.

  1. Janvier, les précultures d’aubergines et de poivrons

    Vous avez hâte de vous remettre au jardinage ? Vous pouvez faire pousser vos premières précultures maintenant, notamment les aubergines et les poivrons. Mais pas que : les piments, les radis, des choux-raves, les laitues comme le Lollo Rosso, les épinards, la mâche et le cresson d’hiver

  2. Février, les précultures de paprika et d’artichauts

    Il est encore trop tôt pour mettre vos semis à l’extérieur. Mais vous pouvez commencer à les faire pousser à l’intérieur, à l’abri du gel. Lesquels ? Paprika, piments, artichauts, choux de Bruxelles, brocolis et chou-fleur peuvent désormais être mis en préculture. Vers la fin du mois, vous pouvez commencer à planter les graines de céleri. Au niveau des fleurs, vous pouvez commencer la préculture de bégonias et de certaines herbes telles que le romarin et la sauge.

  3. Mars, la plantation avec toison

    Les températures se réchauffent et les jours s’allongent. Certaines plantes peuvent être plantées sous serre ou dans un potager. Veillez tout de même à les protéger du gel pendant la nuit en utilisant une toison de jardin.
    Dans le potager :
    • Vous pouvez planter les aubergines, qui ont une longue période de culture.
    • À la fin du mois, vous pouvez planter les carottes, les radis, le persil et les oignons.

    En préculture :
    • Vous pouvez semer de la laitue iceberg et de la laitue, tout comme le thym, l’origan, la coriandre, l’estragon, les pois, les pommes de terre, la citrouille, les haricots verts, le fenouil ou le chou-rave.
    • Vous pouvez commencer les précultures des clématites, des bleuets, des lavatères, des reines-marguerites et des fuchsias.

  4. Avril, les plantations au potager

    En avril, ne te découvre pas d’un fil. Rappelez-vous de ce dicton. Certaines plantes plus sensibles n’ont pas encore leur place à l’extérieur, sauf si vous les protégez d’une toison protectrice contre le soleil et le gel. Que pouvez-vous planter dans votre potager ?
    – les carottes
    – les pommes de terre
    – des radis
    – les betteraves
    – les oignons
    – des endives
    – les concombres
    Concernant les herbes, vous pouvez commencer à planter la sarriette, l’ail des bois, le romarin, l’aneth, la menthe, la coriandre et la ciboulette. Et au niveau des fleurs, vous pouvez planter les bleuets et les tournesols. En préculture, vous pouvez commencer à planter les dahlias, les jacinthes, les courgettes, les citrouilles et les melons. Pensez également aux abeilles lors du choix de vos fleurs et de vos herbes, cela les aidera à trouver de la nourriture.

  5. Mai, on sème quoi ?

    Mai est la saison propice aux premières plantations pour les jardiniers amateurs. Après les giboulées de mars et le Saint de Glace début mai, de nombreux légumes ainsi que les précultures peuvent désormais être plantés dans le potager : haricots verts, pois, concombre, carottes, radis, choux de Bruxelles, betterave, céleri et courgettes. Il en va de même pour les herbes comme l’aneth, l’estragon, la coriandre, la lavande, l’origan, le romarin et la sauge. En préculture, vous pouvez préparer l’automne en plantant de la laitue, du chou frisé et d’autres types de choux. Au niveau des fleurs vous pouvez planter des chrysanthèmes, des dahlias, des capucines, des bleuets, des tournesols, des coquelicots et de nombreuses autres variétés, directement à l’extérieur.

  6. Juin, les premières récoltes

    L’été approche et les températures continuent d’augmenter. Vous pouvez désormais semer des graines et herbes directement dans votre potager. Lesquels ? Les aubergines, le brocoli, les haricots verts, les concombres, les courgettes. Vos premières herbes peuvent déjà être récoltées tout comme les radis, les salades et les carottes. Comme ce sont des légumes avec un temps de culture relativement court, vous pouvez déjà planter une seconde culture.

  7. Juillet, les précultures de l’automne

    Il fait magnifique mais il est déjà temps de penser à l’automne : mettez vos choux frisés, vos radis d’hiver et vos Pak Choi directement dans le potager. Si vous n’avez pas encore planté la seconde culture de carottes ou de radis, vous pouvez toujours le faire en juillet. Profitez-en pour planter des pensées ou des marguerites. Notre conseil : ne semez pas les jours de chaleur, les semis fonctionnent mieux lorsque le sol est frais et humide.

  8. Août, récolte des légumes du pays

    Le mois d’août est un mois de récolte. Au fur et à mesure des récoltes, utilisez l’espace vide pour planter les légumes d’automne et d’hiver comme le chou-rave, la laitue, le chou frisé et les radis.
    Vous pouvez également planter une seconde culture d’oignons ainsi que les fleurs bisannuelles, qui ne fleurissent que l’année après plantation. Notre conseil : pour faire le plein de vitamines en hiver, pensez à la fermentation. On vous donne quelques conseils ici.

  9. Septembre, l’engrais

    La saison de jardinage touche lentement à sa fin. Au niveau des plantations, vous pouvez encore planter du Pak Choi, du radis d’hiver, des épinards, de la mâche ou des radis. En préculture, vous pouvez commencer l’ail d’hiver. Dans votre jardin, plantez vos précultures de fleurs également. C’est également le moment idéal pour mettre de l’engrais au sol : appliquez simplement l’engrais sur la terre et travaillez-le soigneusement avec un râteau.

  10. Octobre, l’hiver arrive

    Les jours raccourcissent et les nuits se refroidissent. En octobre les premières gelées au sol et les premières neiges sont souvent imminentes. Récoltez les derniers légumes maintenant ou protégez vos plantations avec une toison de jardin. Découvrez ici comment préparer votre jardin pour l’hiver!

  11. Novembre, la trêve hivernale

    Il est temps de vous reposer et de reprendre des forces pour l’année prochaine. Si vous ne tenez pas en place, vous pouvez semer des gousses d’ail ou des variétés résistantes au froid comme le pourpier d’hiver. Si vous voulez un intérieur floral, plantez des plantes.

  12. Décembre, la saison des germes

    Pendant les mois les plus froids, vous pouvez planter des germes, ces petites plantes sont capables de fournir des vitamines A, B, C et bien plus encore.

Le calendrier lunaire, en harmonie avec la nature

Êtes-vous convaincu de la puissance de la lune ? Alors utilisez le calendrier lunaire lors de la plantation de vos semis. Basé sur les différentes phases de la lune, le calendrier lunaire est utilisé par les pionniers du jardinage lunaire comme Maria Thun. Ils ont découvert que certains types de plantes peuvent être mieux semés, soignés ou récoltés dans les phases respectives.

  • Fruits et graines : l’élément feu ou chaleur influence les plantes fruitières telles que les baies, les arbres fruitiers, mais aussi les tomates, les aubergines, les citrouilles et les courgettes.
  • Racines : si la lune est dans l’élément terre, elle a une influence sur les pommes de terre, les carottes, les oignons, les radis, le chou-rave et Co.
  • Fleurs : l’élément air ou lumière affecte toutes les plantes dans lesquelles la fleur est le foyer. Cela signifie des fleurs d’oignon et des buissons à fleurs, mais aussi des légumes comme le chou-fleur, le brocoli ou les artichauts.
  • Feuilles : les plantes à feuilles telles que les herbes ainsi que les légumes à feuilles comme les salades et de nombreux types de choux sont particulièrement influencés par l’élément eau.

Maintenant que votre potager est fleurissant, vous souhaitez aménager votre jardin ? Découvrez tous les articles de notre catégorie design de jardin. En outre, abonnez-vous à notre newsletter pour un accès à nos ventes exclusives !