Les meilleures marques jusqu'à -70% ici !

Deux petits garçons en train de dessiner sur un mur fait d'un grand tableau noir

Le président de la République, Emmanuel Macron a formellement annoncé, il y a quelques jours, que la France est en guerre contre le coronavirus. Pour traverser cette crise sanitaire sans précédent, la France entière est, depuis le 17 mars dernier, plongée dans une situation inédite. Si tous les commerces, bars et restaurants sont fermés, les citoyens de l’Hexagone sont appelés au confinement. Cela insinue donc que tous ceux qui peuvent pratiquer le télétravail doivent désormais le faire tous les jours. N’oublions pas non plus que tous les établissements scolaires sont fermés. Mais alors est-il possible de faire garder ses enfants pour pouvoir travailler dans le calme, à la maison ?

Télétravail : faire garder ses enfants est-il autorisé ?

Contre toute attente, la réponse est NON. Comme l’a précisé le gouvernement, les personnes en télétravail ne sont pas autorisées à faire garder leurs enfants. Ces derniers doivent rester à la maison, avec leurs parents, jusqu’à nouvel ordre.

L’arrêt de travail pour garder ses enfants : quelles sont les conditions ?

Cependant, toutes les professions ne peuvent pas être sujettes au télétravail. On pense bien sûr aux salariés agricoles, marins, clercs de notaire, agents de la fonction publique, et tous les métiers qui nécessitent contact humain, présence extérieure ou activité en temps réelle sur plateformes spécifiques.

Les personnes pratiquant ces professions et ayant des enfants ont donc le droit de se voir octroyer un arrêt de travail « Covid-19 ». Mis en place expressément pour répondre aux problématiques liées aux gardes d’enfant, cet arrêt de travail peut être délivré à un parent ne pouvant exercer le télétravail.

Pour qu’une personne puisse en obtenir un, et ainsi rester à la maison pour garder son enfant, c’est à l’employeur de déclarer ses salariés contraints de rester à domicile suite à la fermeture des établissements scolaires. Cette déclaration fait alors office d’avis d’arrêt de travail. Le parent en arrêt de travail est indemnisé à au moins 90 % du salaire net, sans condition d’ancienneté (le ministère a exceptionnellement supprimé la condition d’un an). L’arrêt peut être délivré pour une durée de 1 à 14 jours. Au-delà de cette durée, la déclaration devra être renouvelée autant que de besoin. À noter qu’il est possible de fractionner l’arrêt ou de le partager entre les parents sur la durée de fermeture de l’établissement.

Enfin, on précise que cela concerne les enfants de moins de 16 ans et les enfants en situation de handicap de moins de 18 ans pris en charge dans un établissement spécialisé.

Toutes nos astuces pour faire du télétravail efficace, même en présence de ses enfants

Pour certains, le télétravail est une totale découverte. Que vous soyez habitué ou non à travailler à la maison, nous vous invitons à lire notre article sur toutes les petites choses à faire pour être productif à domicile.

Il faudra ajouter d’autres petites astuces à cette liste si vous avez des enfants :

Faire un planning pour la semaine

Pour réussir à bien travailler, sans pour autant « délaisser ses enfants », il convient de se constituer un planning avec les temps de travail, les temps de pause et les activités à faire conjointement. Durant les périodes consacrées à la famille, on évite ainsi d’être sur son ordinateur ou de répondre à ses appels professionnels.

Il conviendra bien entendu d’expliquer aux enfants, que durant les périodes de travail, ils se doivent d’être plus calmes et qu’ils essaient de moins vous solliciter. Le fait de leur expliquer l’organisation leur permettra de comprendre et de jouer le jeu.

Prévoir des activités pour les enfants

Dans le temps où vous serez en train de travailler, les enfants doivent être occupés. Pour commencer, on n’oublie pas qu’ils ont eux aussi du travail et des devoirs puisque le gouvernement a précisé que tous les cours, de la maternelle à la terminale, sont disponibles en ligne, grâce aux programmes fournis par le CNED. On profite ainsi du moment où il travaille pour bosser en même temps.

Quand leurs cours et devoirs sont finis, il faut les occuper avec des jeux de société, des jeux, de la peinture, des coloriages, des dessins et autres activités manuelles, qu’ils pourront faire à vos côtés, sur la table du salon. N’oubliez pas de noter les activités la veille dans le planning pour que tout le monde soit au courant du programme de la journée.

Instaurer un climat jovial

Pour ne pas créer encore plus de frustration dans votre esprit et dans celui des enfants, miser avant tout sur la bonne humeur. Relativisez : vous n’avez pas à vous précipiter pour les douches, le petit-déjeuner rapide et le trajet.

  • Chaque matin, organisez un petit-déjeuner bien garni où tout le monde met la main à la pâte pour dresser la table.
  • Vous pouvez aussi instaurer un petit rituel détente ou sportif, en famille et en musique le matin avant la journée de travail ou le soir, une fois que vous avez éteint votre ordinateur.
  • Aussi, n’oubliez pas de lâcher prise ! Octroyez-vous du temps pour une petite séance de yoga, une petite session défoulement en musique ou un bain avec bougies.
  • Enfin, en ce qui concerne le travail, évitez aussi de vous mettre une pression énorme du fait que vous êtes en télétravail. Votre employeur est conscient que vous gardez vos enfants et le gouvernement a justement appelé à la tolérance en ce qui concerne les résultats professionnels, durant cette période compliquée.

Envie de conseils déco et lifstyle ? Faites les plein d’inspirations en vous abonnant à la Newsletter Westwing. !