Les meilleures marques jusqu'à -70% ici !

Salon couleurs claires vert et blanc avec plantes

La pollution intérieure est celle qui se trouve dans nos habitations et plus généralement dans les intérieurs non industriels. Si elle passe souvent inaperçue, elle peut être à l’origine d’inconforts et de pathologies. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour limiter la pollution intérieure. 

3 polluants intérieurs à connaître 

Confortablement installés dans notre canapé, nous sommes loin d’imaginer que nous sommes pourtant exposés à différents polluants intérieurs. Voici 3 polluants de l’air intérieur à connaître pour mieux s’en débarrasser. 

  1. Les polluants biologiques. Bactéries, virus et champignons peuvent proliférer dans nos habitations. Pour les chasser, aérez votre habitation chaque jour. Laissez les fenêtres ouvertes dans chaque pièce pendant au moins 15 minutes et dites bon vent aux malotrus. 
  2. Les polluants chimiques. Dans ce domaine, le monoxyde de carbone est un redoutable polluant intérieur. Mortel à haute dose, il est issu des appareils de chauffage ou de production d’eau chaude mal réglés. Il est donc capital de faire entretenir vos équipements pour éviter une pollution par monoxyde de carbone.  
  3. Les acariens. Invisibles à l’œil nu, les acariens s’invitent chez nous. Nichés dans la literie, les rideaux ou les coussins du canapé, ils sont le cauchemar des personnes qui y sont allergiques. Le cas échéant, ils peuvent en effet être à l’origine de pathologies respiratoires et cutanées. Il est impossible de s’en débarrasser totalement. Toutefois, des protections anti-acariens peuvent envelopper matelas, couettes et coussins. Dans la chambre, limiter la température à 17° permet d’éviter la prolifération de ces hôtes indésirables. 

Le saviez-vous ? Les phtalates, qui entrent dans la composition de certains produits cosmétiques et de nombreux plastiques, sont des perturbateurs endocriniens. Or les perturbateurs endocriniens ont un effet néfaste sur la santé. Raison de plus pour renoncer à la vaisselle en plastique et s’offrir une belle ménagère en acier inoxydable. 

Comment lutter contre la pollution intérieure ?  

Au vu des désagréments que peut provoquer la pollution intérieure, il est indispensable d’adopter les bons réflexes

  • Ouvrez vos fenêtres et aérez votre habitation au moins 15 minutes chaque jour. Vous ferez entrer de l’air frais et respirerez mieux chez vous. 
  • Évitez de faire brûler des bougies industrielles et des encens ultra parfumés, qui contiennent souvent des produits chimiques toxiques. Si vous voulez vraiment vous faire plaisir, misez sur des bougies constituées de cire végétale et d’huiles essentielles. 
  • Utilisez des produits d’entretien naturels. Exit le détergent chimique et toxique. Misez sur le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc. Vous limiterez la pollution intérieure dans votre habitation et respecterez l’environnement. 
  • Veillez à ne pas surchauffer votre chez vous. Un air sec et frais dans la maison est idéal pour lutter contre la prolifération des moisissures et des acariens.  
  • Enfin, ne fumez pas à la maison. Si besoin était de le rappeler, la cigarette contient de nombreuses substances toxiques, dont certaines sont cancérogènes. 

Connaissez-vous les machines hydroponiques ? 

Si vous souhaitez assainir votre intérieur, l’hydroponie est faite pour vous. La culture hydroponique consiste à faire pousser des plantes dans un substrat neutre et propre, comme le sable, les fibres de coco, la pouzzolane ou encore la fibre de roche. Le substrat est humidifié grâce à une solution enrichie en sels minéraux. Celle-ci est diffusée en goutte-à-goutte jusqu’au racines des plantes, ce qui évite les projections et donc les salissures. Des machines hydroponiques peuvent irriguer les végétaux selon un principe de flux continu. 

Particulièrement propre, l’hydroponie est un dispositif de culture hors sol qui ne nécessite pas d’utiliser de la terre. Pratique quand on ne va pas tacher son intérieur. Ultra tendance, c’est surtout le must-have qu’il faut avoir pour créer son jardin intérieur et lutter contre la pollution intérieure.  

Envie de faire le plein de bonnes idées ? Abonnez-vous à la newsletter Westwing et recevez tous nos trucs et astuces !