Boutis

Boutis

Partagez

Paru dans:
Vous désirez en savoir plus ? Lisez le guide !

Boutis :le guide Westwing

Le terme boutis désigne à l’origine un travail minutieux de mise en relief du tissu. De nos jours, le boutis désigne le plus souvent un dessus de lit matelassé. En vous inscrivant sur Westwing, vous aurez accès à nos ventes privées. De nombreux objets de décoration pour toute votre maison vous attendent !

Petite histoire du boutis

Il semble que le mot « boutis » provienne de l’aiguille qui servait à réaliser ces riches textiles. Au 17ème siècle, la ville de Marseille, se spécialise dans cette technique si spéciale du matelassage, et travaille de belles étoffes colorées venues d’Inde.
Réaliser un boutis est un travail minutieux. Le point de couture utilisé à cet effet s’
appelle la « piqûre de Marseille ». Les reliefs dessinés à la surface du boutis sont dessinés, puis piqués. Des espaces sont ainsi créés, qui vont être « emboutis », c’est-à-dire bourrés avec du coton. Lorsque vous mettez une pièce de tissu réalisée en boutis face au jour, des jeux de transparence apparaissent. Autrefois, ce travail de broderie était entièrement réalisé à la main. De nos jours, seul le méchage du coton est réalisé de manière manuelle.
Il ne faut pas confondre le boutis avec le piqué, technique qui consiste à coudre des motifs sur des tissus enserrant un matelassage. Si l’impression de relief est la même, le piqué présente une homogénéité et n’autorise pas de jeux de lumière et de transparence car le matelassage est omniprésent, même si des reliefs sont générés par les piqûres dans le tissu.

Le boutis dans votre linge de maison

De nos jours, jupons et linge de maison gravé aux armes de leurs propriétaires ont disparu. Les passionnés d’héraldique le regrettent, mais les amateurs de déco s’en réjouissent, car les boutis (nom souvent donnés au «piqués » de nous jours), en se simplifiant, sont devenus moins onéreux.
Le terme « un boutis » désigne actuellement un couvre-lit matelassé. Il existe cependant des jetés de canapé, des housses de coussin et du linge de table « en boutis ». Riches en couleurs ou uni-teinte pour une meilleure mise en valeur des motifs, ces étoffes séduisent par leur douce épaisseur et par leurs jeux de reliefs.
Dans une chambre avec du parquet, un boutis apportera une touche de douceur et de moelleux. Si les couleurs apportent une touche de gaieté indéniable, le choix de l’uni-teinte ou du bi-teinte sera assurément très chic.
Il est conseillé de laver ses « vrais » boutis au savon de Marseille, de bien le rincer (en raison de son épaisseur) et de le tendre encore mouillé. Afin de conserver les beaux reliefs du boutis ou du piqué, il est recommandé de ne pas les repasser.